Ezpeleta : Les cas Rossi et Lorenzo n'ont "pas le moindre rapport"

Carmelo Ezpeleta, promoteur du MotoGP, pense que malgré ses mauvais résultats cette saison, la situation de Valentino Rossi n'est pas comparable à celle de Jorge Lorenzo il y a deux ans pour sa dernière année dans la catégorie.

Ezpeleta : Les cas Rossi et Lorenzo n'ont "pas le moindre rapport"

Les chiffres sont assez similaires : après les neuf premières courses de la saison 2019, sa dernière en MotoGP, Jorge Lorenzo occupait la 16e place du championnat et avait inscrit 19 points, deux de plus que Valentino Rossi cette année, l'Italien étant 19e du classement. Rossi a participé à toutes les manches au programme tandis que Lorenzo avait dû faire l'impasse sur Assen et le Sachsenring en raison d'une chute pendant les essais aux Pays-Bas, dont il était ressorti avec deux vertèbres fracturées.

Au même stade de la saison, Lorenzo comptait quatre résultats blancs contre cinq pour Rossi cette année, mais le vétéran du plateau a décroché un top 10 au Mugello, une performance que le Majorquin n'avait pas réussie de toute la campagne. Pour Carmelo Ezpeleta, le contexte dans lequel se trouve Rossi est néanmoins très différent, le niveau de compétitivité de la catégorie ayant grimpé depuis deux ans.

Lire aussi :

"Je pense que les situations de Valentino et de Jorge n'ont pas le moindre rapport", a déclaré le grand patron de la Dorna à Motorsport.com. "Rossi a dû s'adapter à une nouvelle équipe et son adaptation a été meilleure que celle de Lorenzo chez Honda."

Pour Ezpeleta, les difficultés de Lorenzo étaient surtout liées au fait qu'après neuf saisons chez Yamaha et deux chez Ducati, il devait piloter une Honda aux caractéristiques très différentes. Rossi n'est pas confronté au même problème : "Comme toujours dans la compétition, les voitures ou les motos les plus radicales sont très performantes si on sait comment les piloter", a précisé le promoteur du MotoGP. "Le problème est qu'elle sont très difficiles à manier."

Le Majorquin, titré lors des saisons 2010, 2012 et 2015, avait annoncé sa retraite au mois de novembre à Valencia, dernière manche de la saison, en renonçant à sa dernière année de contrat au sein du HRC. Même si le team Petronas ne devrait révéler ses plans qu'une fois la pause estivale terminée, tout porte à croire que le #46 va arrêter la compétition, en tout cas sur deux roues, après plus d'un quart de siècle dans le Championnat du monde, pour se lancer dans de nouveaux projets.

Le WEC l'attend comme pilote et son équipe, VR46, a intégré les rangs du MotoGP en 2022. Rossi a déjà précisé qu'il ne souhaitait pas gérer l'équipe au quotidien mais Ezpeleta pense que le natif de Tavullia restera une figure importante sur les circuits : "C'est fantastique que Valentino reste avec son équipe. C'est une chose dont on parlait depuis longtemps et cela a fini par se faire. Je suis certain qu'on le verra dans le paddock."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Razgatlioglu ferme la porte du MotoGP et prolonge en WorldSBK
Article précédent

Razgatlioglu ferme la porte du MotoGP et prolonge en WorldSBK

Article suivant

Miller va "ruminer" sa "chute de merde" durant toute la pause

Miller va "ruminer" sa "chute de merde" durant toute la pause
Charger les commentaires