L'allocation pneumatique évolue pour faire face au froid

Au vu des conditions fraîches avec lesquelles doivent composer les pilotes MotoGP en cette fin de saison concentrée en Europe, un pneu avant tendre supplémentaire sera fourni à partir du Grand Prix d'Aragón.

L'allocation pneumatique évolue pour faire face au froid

D'après les informations de Motorsport.com, Michelin va modifier l'allocation des pneus à partir du Grand Prix d'Aragón, afin de s'adapter aux conditions froides qui devraient désormais prévaloir jusqu'à la fin du championnat.

Il y a trois semaines déjà, lors du Grand Prix de Catalogne, les pilotes MotoGP ont dû faire face à des températures beaucoup plus basses que d'habitude pour une épreuve généralement organisée à Barcelone au mois de juin. Cette différence, logique compte tenu du changement de date de certaines courses en conséquence de la crise du coronavirus, était également assez prononcée au Mans, pour le Grand Prix de France.

S'il n'est pas si inhabituel de voir le thermomètre stagner sous les 20°C dans l'air lors de l'épreuve organisée en Sarthe à sa date classique du mois de mai, on a cette fois pu voir la température de l'asphalte atteindre à peine les 10°C lors des séances matinales. Les chutes se sont multipliées, notamment samedi, jour où les pilotes ont exprimé les plus vives inquiétudes. Sur l'ensemble du week-end, 100 chutes ont été enregistrées, faisant exploser le compteur pour cette saison, devant les 64 accidents déjà observés à Barcelone.

Lire aussi :

Les pilotes se plaignent par ailleurs de devoir doser leur utilisation des gommes tendres, s'en trouvant parfois à court et notamment en cas de passage par la Q1. L'allocation réglementaire veut que, pour chaque Grand Prix, chaque pilote dispose de dix pneus avant et de 12 pneus arrière, seulement le choix est limité au sein de ce quota. Jusqu'à présent, les règles stipulaient que sur ces dix pneus avant, il pouvait y avoir un maximum de cinq unités de l'une des trois spécifications disponibles (tendre, medium et dure). Dans le cas des 12 pneus arrière, le nombre maximum de pneus tendre est limité à un maximum de six, les medium à cinq et les durs à quatre.

Désormais, afin d'aller dans le sens des pilotes et d'éviter autant que possible les accidents, Michelin va modifier l'allocation des composés mis à disposition pour les Grands Prix et ajouter une option tendre supplémentaire à l'avant. Chaque pilote pourra dorénavant choisir un maximum de six pneus tendres, cinq pneus medium et quatre pneus durs à l'avant. Le schéma sera donc le même que pour les pneus arrière, dont l'allocation restera elle inchangée.

D'après les informations de Motorsport.com, les restrictions portant sur les pneus avant seront modifiées au règlement de façon imminente et le changement sera appliqué dès le week-end prochain lors de la première manche d'Aragón.

partages
commentaires

Related video

Zarco à deux tours du podium, "mais avec des si..."

Article précédent

Zarco à deux tours du podium, "mais avec des si..."

Article suivant

Viñales étonnamment serein malgré sa 10e place en France

Viñales étonnamment serein malgré sa 10e place en France
Charger les commentaires