Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?
Prime
MotoGP Analyse

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

Par :

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Il était plus que justifié, ce champagne qui a coulé à flots dans le box du team Avintia après le Grand Prix de Saint-Marin ! Enea Bastianini venait de décrocher son premier podium dans la catégorie reine, une troisième place obtenue après avoir conduit sa course à un rythme effréné, battant le record du tour à trois reprises.

Cette troisième place du rookie est venue s'ajouter à la victoire incontestable de Pecco Bagnaia, la deuxième en deux semaines, confirmant la période faste que connaît Ducati, dont la Desmosedici est devenue la moto la plus enviée de la grille. Et ce nouveau statut n'est pas seulement dû à son très grand potentiel et aux avancées obtenues sur ce qu'étaient ses points faibles avec les dernières versions, mais aussi au fait qu'elle se révèle désormais impressionnante aux mains de presque tous les pilotes qui en disposent.

partages
commentaires

Stats - D'une domination Ducati à un doublé Honda

Le Grand Prix d'Émilie-Romagne a débuté sous les couleurs de Ducati, avant de laisser éclore le premier doublé de Honda en deux ans.

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoAmerica ou Dakar, Petrucci va devoir choisir

Courtisé par Ducati en MotoAmerica, Danilo Petrucci a accueilli la nouvelle avec intérêt, tout en assurant vouloir se montrer loyal envers KTM, qui lui offre de disputer le Dakar.

Pour Miller, le pneu dur semblait être "un coup de maître"

Les pilotes officiels Ducati ont eu la particularité de prendre le départ du Grand Prix d'Émilie-Romagne avec un pneu avant dur, et tous deux sont tombés. Ce choix, qu'assumait pleinement l'Australien, était une erreur dans le cas de Jack Miller, selon Ducati.

Miguel Oliveira n'a fait que toucher du doigt le podium à Misano

Le classement officiel ne l'a affiché à la troisième place que quelques instants, lorsque Pecco Bagnaia est parti à la faute : Miguel Oliveira est lui aussi tombé dans la foulée.

Johann Zarco a retrouvé le top 5 et le sourire à Misano

Johann Zarco s'est replacé au championnat en prenant la cinquième place du Grand Prix d'Émilie-Romagne, son meilleur résultat depuis le mois de juin.

Yamaha peut savourer son titre, plus que celui de 2015

En ramenant Yamaha au sommet du championnat, Fabio Quartararo efface quelque peu le souvenir toujours douloureux du titre de Jorge Lorenzo en 2015.

Valentino Rossi ému par ses adieux au public italien

Pour son dernier Grand Prix MotoGP sur le sol italien, Valentino Rossi a vécu "une journée inoubliable", en recevant des honneurs de toute part.

Razgatlioglu pourrait tester la Yamaha du MotoGP

Article précédent

Razgatlioglu pourrait tester la Yamaha du MotoGP

Article suivant

Pour Dovizioso, Quartararo masque les faiblesses de la Yamaha

Pour Dovizioso, Quartararo masque les faiblesses de la Yamaha
Charger les commentaires