MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
36 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
50 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
106 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
141 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
162 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
190 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
197 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
211 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
225 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
246 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
260 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
288 jours

La Commission GP clarifie les interruptions de course

partages
commentaires
La Commission GP clarifie les interruptions de course
Par :
20 déc. 2018 à 15:56

La Commission a apporté des amendements sur les répercussions liées à ce type de procédures.

La Commission Grand Prix, qui s'est réunie le 18 décembre dernier, vient d'apporter d'ultimes modifications au règlement sportif en cette fin d'année, notamment en ce qui concerne les interruptions de course.

Tout d'abord, il est réaffirmé que les résultats pris en compte dans le classement final de l'épreuve seront ceux constatés dans le dernier tour complet effectué par le leader.

Lire aussi :

Deux cas particuliers sont néanmoins à signaler. Le premier d'entres eux renvoyant à la détermination des résultats lorsque le drapeau rouge est brandi alors que les pilotes en piste ne sont pas dans le même tour.

Deux classements en fonction du dernier partiel franchi sont alors réalisés, le premier pour les pilotes ayant franchi la ligne d'arrivée avant l'interruption de course, le second pour les autres qui sont encore dans le tour précédent. Le classement final est alors déterminé en combinant les deux classements partiels.

Le second cas particulier correspond à la situation où un pilote est au stand au moment de l'interruption, et se retrouve donc dans l'impossibilité de franchir la ligne d'arrivée. Son classement sera alors déterminé en fonction de son temps enregistré au dernier partiel bouclé par le leader et tous les pilotes actifs en piste.

Lire aussi :

Enfin, à noter qu'une fois le drapeau rouge agité, les pilotes disposent de cinq minutes pour regagner la voie des stands. À défaut, ils ne seront pas classés.

Par ailleurs en vue du restart, les pilotes qui évoluaient à un tour du leader devront prendre le nouveau départ depuis la voie des stands. Ceux qui évoluaient à deux tours ne sont quant à eux plus autorisés à reprendre la course.

Article suivant
Massimo Rivola devient président d'Aprilia Racing

Article précédent

Massimo Rivola devient président d'Aprilia Racing

Article suivant

Smith abordera ses wild-cards comme n'importe quelle course du passé

Smith abordera ses wild-cards comme n'importe quelle course du passé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Auteur Willy Zinck