Le contrat de Dovizioso chez Ducati, fruit de liens tissés depuis 2013

L'issue des négociations entre l'Italien et la marque de Bologne sera restée très longtemps incertaine. Et c'est finalement l'aspect humain qui a semblé prendre le dessus.

Le contrat de Dovizioso chez Ducati, fruit de liens tissés depuis 2013
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

W.Z., Le Mans - L'annonce de la prolongation d'Andrea Dovizioso était tellement attendue qu'elle en a éclipsé le meilleur temps du jour de l'Italien – et record du circuit Bugatti, excusez du peu. Il faut dire que le contrat en question liant le numéro 4 à Ducati a tardé à venir, les négociations se concentrant essentiellement sur des aspects financiers.

Des longueurs dans les discussions qui ont même amené l'intéressé, de son propre aveu, à envisager de rejoindre une autre équipe. Une démarche qui n'occasionne chez lui aucun complexe. "C'est normal de penser rejoindre une autre équipe, et d'essayer de comprendre si c'est une bonne chose ou non", explique-t-il. "J'étais ouvert, car quand vous parlez de contrats, il vous faut être ouvert d'esprit."

Le transalpin a finalement fait le choix du cœur, et sans doute de la raison, en restant chez les Rouges pour deux saisons supplémentaires, soit jusqu'en 2020. Une fidélité remarquable alors qu'il évolue pour la marque de Bologne depuis 2013, autant de saisons au cours desquelles une véritable confiance s'est créée entre les deux parties.

Une intimité qui a joué dans la balance au moment de signer. "Je connais bien Ducati, et Ducati me connaît bien, et cela créé une bonne situation au sein de l'équipe, afin de travailler plus en détails, d'essayer de se battre pour le championnat", a ainsi souligné en conférence de presse Dovizioso.

Au-delà de la bonne entente évidente entre l'Italien et son équipe, c'est la courbe de progression ascendante observée depuis 2016 qui l'a mis dans les meilleures dispositions pour poursuivre l'aventure avec Ducati.

Objectif titre

Passé près du titre l'an dernier, un départ de l'écurie aurait en effet sans doute laissé un goût d'inachevé dans la bouche de Dovizioso. "C'est une raison pour laquelle je pense que c'est bien de continuer [avoir pour objectif de décrocher le championnat]", confirme le numéro 4. "Car nous voulons quelque chose en plus, et nous avons trois ans devant nous pour essayer et obtenir ce résultat. Nous savons à quel point c'est difficile. Mais nous voulons nous battre pour cela."

Si la bonne dynamique a indéniablement permis de déboucher sur l'annonce d'aujourd'hui, les bonnes relations entre Dovizioso et Ducati puisent aussi leur source dans leur conjointe d'une période difficile, en 2013. Au moment de l'arrivée du transalpin chez les Rouges, juste après le passage infructueux d'un autre italien, et non des moindres, Valentino Rossi.

"À ce moment-là, personne ne croyait vraiment en moi pour se battre au championnat, et après le passage de Rossi, personne ne croyait en Ducati", se souvient Dovizioso. "C'est quelque chose de spécial, car nous sommes partis de rien ensemble, nous avons rencontré beaucoup de difficultés durant pas mal d'années. Mais au final nous sommes revenus ensemble. C'est quelque chose de spécial, cela crée quelque chose d'important."

Un nouveau contrat pour un nouveau départ ? Il faudra en tout cas beaucoup de solidarité entre les deux parties pour se relancer au championnat, alors que 24 points séparent avant la manche française Andrea Dovizioso du leader du championnat, Marc Márquez.

partages
commentaires
Pedrosa en souffrance au Mans
Article précédent

Pedrosa en souffrance au Mans

Article suivant

Lorenzo modère les attentes au Mans après les essais

Lorenzo modère les attentes au Mans après les essais
Charger les commentaires