Course - Dovizioso vient à bout de la lutte italienne

partages
commentaires
Course - Dovizioso vient à bout de la lutte italienne
Par : Medhi Casaurang-Vergez
30 oct. 2016 à 08:31

Le pilote italien devient le 9e vainqueur différent cette saison, après avoir livré une bagarre enthousiasmante avec Rossi et Iannone.

Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Le poleman Andrea Dovizioso, Ducati Team
Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
La moto de Andrea Dovizioso, Ducati Team avec une protection pour la pluie
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le panneau pour Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le départ
Le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Hector Barbera, Avintia Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Loris Baz, Avintia Racing, Hector Barbera, Avintia Racing, Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Loris Baz, Avintia Racing

Le départ est retardé d'une vingtaine de minutes. La pluie a en effet fait son apparition alors que les machines étaient préparées dans les stands. La Direction de course a donc patienté, le temps que les averses cessent. Un délai mis à profit par les équipes pour changer les pneus des machines, toutes équipées de gommes ''pluie''.

Le départ ne donne lieu à aucun accident, malgré les importantes gerbes d'eau qui perturbent la visibilité des pilotes. Jorge Lorenzo, parti depuis la première ligne, est le plus courageux sur les freins du premier virage. Il vire en tête, suivi de Marc Márquez. Ce dernier se différencie de ses rivaux en ayant adopté un disque de frein en carbone à l'avant, ce qui est particulièrement inattendu quand on sait que les freins en acier sont la gageure sur le mouillé. L'acier possède plus de mordant à une faible température.

Lorenzo cède vite le commandement à Andrea Dovizioso. Le poleman n'a même pas le temps de boucler le premier tour en tête ; Valentino Rossi s'infiltre à l'intérieur ! Pas le temps de souffler pour le pilote Yamaha, puisqu'Andrea Iannone le suit comme son ombre. C'est le début d'une lutte acharnée pour le leadership. Une bagarre qui sera à classer parmi les plus belles de la saison.

À sept reprises, les deux pilotes italiens vont se dépasser. Un mano-a-mano qui reste dans le respect de l'adversaire. Les manœuvres sont délicates mais jamais au-delà du fair play. Rossi semble néanmoins creuser un léger écart sur son jeune compatriote, alors qu'il reste huit tours à boucler. Une Ducati en chasse une autre, et c'est Dovizioso qui s'accroche à la roue arrière du nonuple champion du monde.

Crutchlow et Márquez à terre

Le rythme imprimé est infernal ; certains n'arrivent pas à suivre. Les Honda de Cal Crutchlow (alors 4e), puis de Márquez perdent l'adhérence. Si l'Espagnol parvient à repartir pour terminer 11e, l'Anglais doit abandonner. Deux chutes qui seront complétées par l'erreur de Iannone, qui finit sa journée dans le bac à gravier. Un abandon qui ne récompense pas les efforts consentis par l'Italien, qui faisait son retour à la compétition depuis sa blessure vertébrale à Misano.

La victoire semble à la portée de Rossi, lorsqu'il négocie très large le premier virage, à cinq tours de la fin. C'est l'opportunité qu'attendait Dovizioso pour prendre l'ascendant ! Rossi ne pourra pas répliquer, et perd même quatre secondes en l'espace de deux boucles. La Ducati frappée du numéro 4 franchit donc la ligne d'arrivée en vainqueur, une première depuis Donington il y a sept ans !

Rossi parvient à garder une avance conséquente sur son équipier Jorge Lorenzo, qui a fait taire les critiques concernant ses difficultés sur le mouillé. "J'ai eu de la chance aujourd'hui. Sans les chutes j'aurais terminé 5e ou 6e, mais Crutchlow, Iannone, Márquez sont tombés et je suis sur le podium. Sur ce circuit qui a plus de grip, j'ai pu reprendre un peu de confiance avec les Michelin sur le mouillé", explique-t-il. Les positions au championnat sont définitivement figées : Rossi finit l'année 2e, Lorenzo 3e.

Au pied du podium, Héctor Barberá célèbre le meilleur résultat de sa carrière en MotoGP. L'Espagnol a remporté un joli duel avec son équipier Loris Baz. La Ducati GP14.2 est décidément une moto performante dans ces conditions.

MotoGP - Sepang - Course

Pos.#PiloteMotoÉcart
1 4  Andrea Dovizioso   Ducati 42'27.333
2 46  Valentino Rossi   Yamaha 3.115
3 99  Jorge Lorenzo   Yamaha 11.924
4 8  Héctor Barberá   Ducati 19.916
5 76  Loris Baz   Ducati 21.353
6 25  Maverick Viñales   Suzuki 22.932
7 19  Álvaro Bautista   Aprilia 25.829
8 43  Jack Miller   Honda 32.746
9 44  Pol Espargaró   Yamaha 33.704
10 9  Danilo Petrucci   Ducati 34.280
11 93  Marc Márquez   Honda 36.480
12 50  Eugene Laverty   Ducati 36.638
13 41  Aleix Espargaró   Suzuki 36.897
14 38  Bradley Smith   Yamaha 45.609
15 45  Scott Redding   Ducati 49.779
16 7  Hiroshi Aoyama   Ducati 52.665
17 6  Stefan Bradl   Aprilia 52.784
18 53  Tito Rabat   Honda 54.891
Ab. 29  Andrea Iannone   Ducati 7 tours
Ab. 35  Cal Crutchlow   Honda 8 tours
Ab. 68  Yonny Hernández   Ducati 8 tours

 

T-shirt rayé #04 Andrea Dovizioso
T-shirt rayé #04 Andrea Dovizioso, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Championnat - Rossi finira devant Lorenzo, Dovizioso remonte

Previous article

Championnat - Rossi finira devant Lorenzo, Dovizioso remonte

Next article

Dovizioso, une pole position pour enfin retrouver la victoire ?

Dovizioso, une pole position pour enfin retrouver la victoire ?

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Auteur Medhi Casaurang-Vergez
Type d'article Résumé de course