Course - L'espoir pour Zarco, la victoire pour Dovizioso

partages
commentaires
Course - L'espoir pour Zarco, la victoire pour Dovizioso
Par : Léna Buffa
18 mars 2018 à 17:12

La saison 2017 vous avait manqué ? Dovizioso et Márquez se sont chargés de nous offrir sur ce premier Grand Prix de 2018 un duel digne de leurs plus belles bagarres de l'année dernière !

Andrea Dovizioso, Ducati Team, vainqueur
Andrea Dovizioso, Ducati Team, vainqueur
Le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, vainqueur
Podium : le deuxième Marc Marquez, Repsol Honda Team, le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Podium : Andrea Dovizioso, Ducati Team, vainqueur
Andrea Dovizioso, Ducati Team, vainqueur
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : Andrea Dovizioso, Ducati Team, vainqueur
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team

Le premier Grand Prix de la saison débutait sur un scénario des plus ouverts, avec une pole historique de Johann Zarco mais aussi un nombre incalculable d'outsiders, tous prêts à ravir le leadership au Français dès que la porte s'ouvrirait.

Et il leur aura fallu se montrer patients, car le pilote Tech3 n'a pas tremblé. Un an après une première occasion manquée ici-même, il s'élançait de la pole pour la troisième fois de sa carrière MotoGP et a su capitaliser pour plonger dans le premier virage en leader. Mieux, il a dépassé sans faillir aucunement le funeste sixième tour de ce Grand Prix du Qatar - celui qui l'avait piégé l'an dernier - et s'est maintenu en tête durant 17 tours, malgré la pression continue des nombreux autres prétendants à la victoire.

Ainsi que l'avaient prédit pilotes et observateurs, le leader n'a toutefois pas réussi à s'échapper et c'est une course groupée qui s'est jouée sous les projecteurs qataris. Dans les premiers tours, ils étaient jusqu'à dix à composer le groupe de tête, seuls Jorge Lorenzo et Maverick Viñales manquant à l'appel parmi les 12 hommes qui avaient disputé hier la Q2.

Certains se sont rapidement mis en évidence à la force du poignet, multipliant les attaques au fil des tours pour ne pas se faire avaler par un flot de poursuivants, et tenter à leur tour de grapiller tantôt une, tantôt deux places, et à ce jeu-là Andrea Dovizioso, Marc Márquez et Valentino Rossi se sont taillé la part du lion en chipant tout ce qui était à leur portée notamment dans la ligne droite.

Si les positions ont bougé continuellement dans ce groupe, le leader, lui, ne changeait pas. Cependant Zarco n'a pas réussi à se mettre à l'abri et s'en est trouvé vulnérable lorsqu'à cinq tours de l'arrivée, Dovizioso est passé à l'attaque, suivi comme son ombre par Márquez : en un virage, Zarco voyait s'envoler la victoire qu'il avait pu toucher du doigt. Quelques secondes plus tard, Rossi en profitait à son tour et le Français commençait à rétrograder.

Peu importe le départ mitigé de la Ducati numéro 4, seulement septième dans les premiers tours, c'est bien sa gestion des pneus qui a primé, ainsi que sa capacité à résister à un autre fauve affamé, idéalement placé dans sa roue dans les derniers tours, un certain Marc Márquez.

Et c'est ainsi que ce qui aurait pu être la première course victorieuse et libératrice de Zarco s'est transformée en un remake de la saison 2017, avec en prime, mais oui, une tentative de dépassement de l'Espagnol dans le dernier virage et la prompte réplique d'un Andrea Dovizioso à qui on ne la fait plus. L'Italien n'a pas tremblé et remporte ainsi sa première victoire sur une piste qui lui sied parfaitement et où il a enchaîné trois deuxièmes places ces trois dernières années.

Valentino Rossi n'a rien lâché lui non plus et s'offre ainsi la troisième marche du podium, seul pilote à avoir pu tenir le rythme du binôme Dovizioso-Márquez lorsqu'il a fallu aller puiser dans ses ultimes ressources une fois les pneus très usés. Tous trois ont relevé le challenge que tous avaient annoncé pour cette course : gérer ses pneus et garder un rythme performant sur 22 tours. C'est d'ailleurs bien dans les trois derniers tours qu'ils ont établi les trois meilleurs temps de cette course, c'est dire leur endurance !

Cal Crutchlow est lui aussi parvenu à faire mouche sur ces derniers tours décisifs, se libérant peu à peu des quatre autres hommes de ce groupe, qui en terminent dans cet ordre : Petrucci cinquième, devant Viñales, Pedrosa et Zarco. Viñales, oui, car il est la surprise de la seconde moitié de la course : mal parti, un temps 15e et longtemps détaché, l'Espagnol a vu sa course a changer de visage dans les dix derniers tours, ce qui lui a permis de faire la jonction en se défaisant du binôme Iannone-Miller, puis de se battre avec hargne pour défendre son bout de gras pour finalement venir à bout de deux hommes qui venaient de faire toute la course dans le groupe de tête.

Álex Rins s'est à nouveau fait remarquer, avant cependant de chuter dans le 13e tour. Jorge Lorenzo a lui aussi chuté, après ce qui semble avoir été un problème sur sa Ducati. Troisième et dernier abandon, celui de Pol Espargaró, rentré au stand à sept tours de l'arrivée.

 GP du Qatar - Course

Pos.PiloteMotoÉcart
1 italy Andrea Dovizioso  Ducati GP18 42'34.654
2 spain Marc Márquez  Honda RC213V 0.027
3 italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 0.797
4 united_kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 2.881
5 italy Danilo Petrucci  Ducati GP18 3.821
6 spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 3.888
7 spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 4.621
8 france Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 7.112
9 italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 12.957
10 australia Jack Miller  Ducati GP17 14.594
11 spain Tito Rabat  Ducati GP17 15.181
12 italy Franco Morbidelli  Honda RC213V 16.274
13 spain Álvaro Bautista  Ducati GP17 19.788
14 malaysia Hafizh Syahrin  Yamaha YZR-M1 20.299
15 czech_republic Karel Abraham  Ducati GP16 23.287
16 switzerland Thomas Lüthi  Honda RC213V 24.189
17 japan Takaaki Nakagami  Honda RC213V 24.554
18 united_kingdom Bradley Smith  KTM RC16 31.704
19 spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 34.712
20 united_kingdom Scott Redding  Aprilia RS-GP 37.641
21 belgium Xavier Siméon  Ducati GP16 46.706
  spain Pol Espargaró  KTM RC16 7 tours
  spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 10 tours
  spain Jorge Lorenzo  Ducati GP18 10 tours

Prochain article MotoGP
Championnat - Le meilleur début de saison de Dovizioso

Previous article

Championnat - Le meilleur début de saison de Dovizioso

Next article

Dovizioso : Le contrat ? "On en reparle après le Qatar !"

Dovizioso : Le contrat ? "On en reparle après le Qatar !"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de course