Résumé de course
MotoGP GP du Portugal

Course - Quartararo sans rival, Zarco assure un doublé français

Fabio Quartararo a décroché son premier succès de la saison au GP du Portugal, dominant largement l'épreuve pour prendre la tête du championnat. Johann Zarco et Aleix Espargaró l'ont accompagné sur le podium.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing, Johann Zarco, Pramac Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Souvent en délicatesse depuis le début de l'année, Fabio Quartararo a survolé la course de Portimão, marquée par un doublé des pilotes français puisque Johann Zarco a pris la deuxième place.

Ce même Zarco était en pole pour la septième fois de sa carrière, devant Joan Mir, jamais si bien placé sur une grille de départ, et Aleix Espargaró. Jack Miller, habitué à briller sur ce circuit, Fabio Quartararo, leader du warm-up, et Marco Bezzecchi se partageaient la deuxième ligne.

Après deux journées très perturbées par la pluie, le circuit était totalement sec avant le départ, et les pilotes ont majoritairement opté pour deux pneus medium. Les seuls à se démarquer ont été Álex Márquez et Pol Espargaró, qui ont préféré une gomme dure à l'arrière.

Mir a pris le meilleur envol et s'est immédiatement emparé de la première place, devant les deux Français, Zarco et Quartararo. Dès le deuxième virage, le pilote Yamaha a pris l'avantage sur son compatriote, ralenti dans la ligne droite suivante, ce qui a permis à Jack Miller et Álex Marquez de passer devant lui. Un dépassement agressif a permis à Zarco de reprendre la quatrième place à la fin du premier tour.

Mir a vite creusé un petit écart, et il avait une demi-seconde d'avance sur Quartararo après la première boucle. Miller occupait la troisième position, devant Zarco et Álex Márquez. Auteur d'un bon envol, Miguel Oliveira était septième mais Aleix Espargaró l'a vite doublé. Seulement 23e sur la grille, Álex Rins a conclu le premier tour en dixième position.

Dans le deuxième tour, Zarco a pris l'avantage sur Miller, à l'endroit où il avait déjà doublé Álex Márquez. Déjà remonté au huitième rang, Rins a de son côté fait une erreur au premier virage, permettant à Pol Espargaró de le doubler. Le pilote Suzuki devançait Marc Márquez, discret dans ce début de course.

Quartararo a comblé l'écart qui le séparait de Mir et le duo avait déjà une seconde d'avance sur Zarco. Très bien sorti du dernier virage, Quartararo a doublé son prédécesseur au championnat à l'entame du quatrième des 25 tours au programme. Deux tours plus tard, El Diablo avait déjà plus d'une seconde d'avance sur Mir.

 

Remonté au 11e rang après ses qualifications difficiles, Jorge Martín a chuté au dernier virage, sans gravité. Le Madrilène a ainsi connu son troisième abandon sur chute en cinq courses disputées cette saison.

 

Les écarts ont commencé à grandir en tête. Pol Espargaró a été doublé par Rins puis son coéquipier Marc Márquez, après un duel de plusieurs virages. Le lutte était également acharnée pour la cinquième place, entre Álex Márquez et Aleix Espargaró, avec Miguel Oliveira et Álex Rins dans leurs roues. Le pilote Aprilia a pris l'avantage sur Márquez et Rins a profité de cette lutte pour doubler Oliveira puis le pilote LCR.

Enea Bastianini, vainqueur du dernier Grand Prix sur le circuit d'Austin, est tombé au virage 8, alors qu'il avait grappillé des places jusqu'au dixième rang après des qualifications difficiles. Visiblement agacé par cette erreur qui allait lui coûter la tête du championnat, l'Italien a vite pu se relever. Takaaki Nakagami est lui aussi tombé, après avoir touché l'arrière de la KTM de Brad Binder au virage 14, mais il a pu repartir.

Après 12 tours, Quartararo avait trois secondes d'avance sur Joan Mir, désormais menacé par Johann Zarco. Ce dernier peinait à porter une attaque, malgré l'avantage évident que lui procurait sa puissante Ducati en ligne droite, et Jack Miller en a profité pour se rapprocher. Au 15e tour, Zarco a réussi à doubler Mir mais il a manqué son freinage, permettant au Majorquin de repasser devant lui. Dans la boucle suivante, le pilote Pramac a cette fois réussi son attaque et s'est emparé de la deuxième place.

Pendant que Quartararo caracolait en tête avec une avance dépassant les cinq secondes, un groupe se formait pour la deuxième place puisque Miller était dans la roue de Mir et qu'Aleix Espargaró se rapprochait, après avoir lâché Rins.

Miller a attaqué Mir au premier virage mais a perdu l'avant et a emmené son rival avec lui. Les deux hommes ont abandonné et offert la troisième place à Aleix Espargaró. Brad Binder était lui aussi tombé quelques instants plus tôt, au virage 11.

 

Doublé des pilotes français

Le classement n'a plus évolué à l'avant. Fabio Quartararo a décroché son premier succès depuis le GP de Grande-Bretagne l'été dernier, après un début de saison difficile, et ainsi pris la tête du championnat. Le pilote Yamaha a devancé Johann Zarco pour le deuxième doublé des pilotes tricolores, après celui du GP de Doha l'an passé. Après avoir menacé Zarco en fin d'épreuve, Aleix Espargaró a dû se contenter de la dernière marche du podium, ce qui signifie qu'Aprilia ne conserve qu'un point de concessions sur les six pouvant être marqués avant de perdre les avantages du règlement.

Álex Rins a pris une quatrième place inattendue après ses qualifications catastrophiques. L'Espagnol profite de sa régularité pour afficher autant de points que Quartararo au championnat, en étant officiellement deuxième puisqu'il n'a pas gagné cette année. Miguel Oliveira a terminé son Grand Prix à domicile au cinquième rang, devant les frères Márquez, Marc et Álex, qui ont été à la lutte dans les derniers tours, le dernier mot revenant à l'aîné.

Souffrant de l'épaule droite après sa lourde chute en qualifications, Pecco Bagnaia a réalisé une lente remontée, favorisée par les nombreuses chutes devant lui. L'Italien a pris la huitième place, après un dépassement sur Pol Espargaró dans le dernier tour et un duel marqué par un contact qui a arraché un élément aérodynamique de la Ducati. Maverick Viñales a pris la dixième place devant Andrea Dovizioso, Luca Marini et Franco Morbidelli. Les rookies Remy Gardner et Marco Bezzecchi ont empoché les derniers points, tandis que Fabio di Giannantonio a abandonné en fin de course.

Lire aussi :

Portugal GP du Portugal - MotoGP - Course

P. Pilotes Moto Tours Ecart Intervalle
1 France Fabio Quartararo
Yamaha 25
2 France Johann Zarco
Ducati 25 5.409 5.409
3 Spain Aleix Espargaró Villà
Aprilia 25 6.068 0.659
4 Spain Alejandro Álex Rins Navarro
Suzuki 25 9.633 3.565
5 Portugal Miguel Ângelo Falcão de Oliveira
KTM 25 13.573 3.940
6 Spain Marc Márquez Alentà
Honda 25 16.163 2.590
7 Spain Álex Márquez
Honda 25 16.183 0.020
8 Italy Francesco Bagnaia
Ducati 25 16.511 0.328
9 Spain Pol Espargaró Villà
Honda 25 16.769 0.258
10 Spain Maverick Viñales Ruiz
Aprilia 25 18.063 1.294
11 Italy Andrea Dovizioso
Yamaha 25 29.029 10.966
12 Italy Luca Marini
Ducati 25 29.249 0.220
13 Italy Franco Morbidelli
Yamaha 25 33.354 4.105
14 Australia Remy Gardner
KTM 25 40.205 6.851
15 Italy Marco Bezzecchi
Ducati 25 46.052 5.847
16 Japan Takaaki Nakagami
Honda 25 49.569 3.517
17 South Africa Darryn Binder
Yamaha 25 50.303 0.734
Italy Lorenzo Savadori
Aprilia 24
Italy Fabio Di Giannantonio
Ducati 21
Spain Joan Mir Mayrata
Suzuki 18
Australia Jack Peter Miller
Ducati 18
South Africa Brad Binder
KTM 17
Italy Enea Bastianini
Ducati 9
Spain Jorge Martín
Ducati 4

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Sa chute a privé Honda d'une double 2e ligne, selon Pol Espargaró
Article suivant Championnat - Quartararo nouveau leader, Rins ex æquo

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse