Course - Valentino Rossi donne une nouvelle leçon à Marc Marquez

C'est un véritable triomphe que s'est offert Valentino Rossi dans ce dernier Grand Prix des Pays-Bas à se dérouler un samedi. Le "Doctor" a délivré sa puissante potion de jouvence à un Marc Marquez qui pensait bien prendre sa revanche de l'Argentine. Mais comme en Amérique du Sud, l'homme de Tavullia a une fois encore montré qu'il n'était pas né de la dernière pluie.

Dans une manœuvre virile et désespérée, le natif de Cervera a voulu écarter de la trajectoire son aîné. Mais ce dernier avait senti venir le coup et au premier contact du pneu avant de la Honda sur son genou, il a tiré droit dans la dernière chicane pour filer vers la victoire. Ce qui n'a pas manqué de provoquer des hauts le cœur dans le box du HRC...

Le frère Alex était même très colère, mais une fois le tour de décélaration entamée, la paix des braves s'est tout de suite imposée. Au contraire de l'Argentine qui a été une course poursuite effrénée, les Pays-Bas ont offert un jeu d'échec tendu avec deux pilotes au-dessus du lot qui se sont d'abord indirectement entendus pour se dégager de la mêlée. Un peloton de furieux dont s'est aussi débarrassé très tôt Jorge Lorenzo de même que, mais dans une moindre mesure, Andrea Iannone.

Rossi et Marquez ont ensuite haussé le ton pour lâcher un "Por Fuera" incapable de suivre et qui se résoudra à prendre la dernière marche du podium devant l'officiel Ducati. Dans les dix derniers tours, VR46 et MM93 ont joué au jeu du chat et de la souris en accélérant et baissant de rythme. Puis l'homme du HRC a pris ses responsabilités à sept tours du but. Nanti d'une combinaison de pneus medium, il pensait mettre au pas son rival équipé en pneu tendre avant et médium arrière.

Deuxième duel direct perdu par Marquez contre Rossi

Mais Vale a tenu le choc, il s'est accroché. A deux tours du drapeau à damiers, il a repris le commandement pour jeter toutes ses forces dans la bataille. Une bonne stratégie mais Marc Marquez reste Marc Marquez et même à l'agonie, il refuse de baisser les armes. Il s'est donc jeté comme un désespéré dans la dernière chicane. Avec le résultat que l'on sait.

Arrivé avec un point d'avance au championnat c'est avec dix longueurs au général que le pilote Yamaha de 36 ans quitte Assen. De la bel ouvrage. Loris Baz quinzième est le premier des Open et Mike Di Meglio dix-huitième.

Pol Espargaro cinquième règle le peloton composé de Crutchlow, Smith et un Dani Pedrosa qui avait chuté lors du warm-up pour s'abîmer la main gauche. Les deux Suzuki d'Aleix Espargaro et de Maverick Vinales ferment le top 10 à Petrucci et à un Dovizioso qui peut être déçu de sa douzième position. Prochain rendez-vous dans quinze jours en Allemagne!

 Cla  Nº  Pilote  Moto  Retard/Abandon 
1 46  Valentino Rossi Yamaha 40'54.037 
2 93  Marc Marquez Honda 1.242
3 99  Jorge Lorenzo Yamaha 14.576
4 29  Andrea Iannone Ducati 19.109
5 44  Pol Espargaro Yamaha 24.268
6 35  Cal Crutchlow Honda 24.373
7 38  Bradley Smith Yamaha 24.442
8 26  Dani Pedrosa Honda 24.656
9 41  Aleix Espargaro Suzuki 26.725
10 25  Maverick Viñales Suzuki 27.238
11 Danilo Petrucci Ducati 29.038
12 Andrea Dovizioso Ducati 29.418
13 45  Scott Redding Honda 46.663
14 68  Yonny Hernandez Ducati 49.305
15 76  Loris Baz Yamaha Forward 52.396
16 69  Nicky Hayden Honda 56.005
17 19  Alvaro Bautista Aprilia 59.857
18 63  Mike di Meglio Ducati 1'14.513
19 33  Marco Melandri Aprilia 1 Tour
 
(18) 15  Alex de Angelis ART/Aprilia Abandon
(18) 50  Eugene Laverty Honda Abandon
(15) Stefan Bradl Yamaha Forward Abandon
  Hector Barbera Ducati Abandon
  43  Jack Miller Honda Abandon
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Sous-évènement Course
Circuit Assen
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé de course
Tags assen, gp des pays-bas, motogp, valentino rossi, yamaha