Crutchlow - "Battre Ducati? Non, je veux battre tout le monde"

A son troisième Grand Prix au guidon d'une Honda satellite, Cal Crutchlow a d'ores et déjà égalé le meilleur résultat qu'il a pu décrocher l'an dernier au sein de l'équipe officielle Ducati. Cette troisième place en Argentine récompense un début de saison prometteur et marque un rebond réconfortant dans la carrière de l'Anglais, déjà bien intégré chez LCR.

Son passage chez Ducati restera incontestablement comme la période la plus difficile qu'il ait dû affronter depuis son arrivée en MotoGP en 2011. Contraint de modifier en profondeur le style de pilotage qu'il avait acquis au fil des années au guidon de la Yamaha du Team Tech3, le pilote britannique n'a jamais véritablement trouvé ses marques et a préféré jeter l'éponge prématurément, quitte à faire le choix d'un retour à une équipe satellite.

Ironie du sort, c'est en se confrontant à celui qui l'a remplacé chez Ducati que Cal Crutchlow s'est assuré de ce premier trophée. Venu à bout d'Andrea Iannone dans le dernier tour au terme d'un intense duel, il a rapidement balayé les analyses simplistes consistant à y voir une source de vengeance personnelle. "Non. C'est évidement ce que tout le monde doit penser, que je voulais juste battre Ducati. Mais je veux battre tout les pilotes qui sont en grille, peu importe qui est devant moi," a assuré l'Anglais après la course.

"Je vais toujours tenter ma chance et attaquer jusqu'au dernier tour," promet Cal Crutchlow. "Se battre contre lui, c'était se battre contre Maniac Joe (surnom que s'est donné Andrea Iannone, symbolisant sa combativité en piste, ndlr). C'était une belle bagarre, j'y ai pris du plaisir et je suis certain que lui aussi. Mais ça peut être n'importe qui, on fait les mêmes manoeuvres et on attaque de la même façon."

"Je voulais vraiment apporter une récompense à mon équipe, parce qu'ils n'avaient pas eu de podium depuis longtemps. Avec chaque constructeur pour lequel j'ai couru, j'ai voulu montrer qu'on était compétitif et capable de monter sur le podium. C'est la clé."

Honda est donc le troisième constructeur avec lequel Cal Crutchlow atteint le top 3 du MotoGP. Ce podium est par ailleurs le premier de l'équipe LCR depuis la deuxième place de Stefan Bradl à Laguna Seca en 2013.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Sous-évènement Course
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Cal Crutchlow , Stefan Bradl , Andrea Iannone
Type d'article Actualités
Tags andrea iannone, cal crutchlow, ducati, lcr, motogp, termas de rio hondo