Pour Crutchlow, tout s'est joué au départ de la course

partages
commentaires
Pour Crutchlow, tout s'est joué au départ de la course
Par : Willy Zinck
27 sept. 2018 à 11:28

L'Anglais a perdu des positions dès le premier virage en évitant Lorenzo devant lui, et a chuté quelques tours plus tard en tentant de rattraper le terrain perdu.

La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Cal Crutchlow aura rapidement déchanté... Deux semaines après avoir renoué avec le podium à Misano, grâce à une troisième place, l'Anglais a offert un scénario similaire à celui du début de saison, lorsqu'il s'était imposé en Argentine avant d'essuyer une chute lors de la manche suivante, aux États-Unis.

Le numéro 35 cultive les paradoxes cette année. S'il réalise à n'en pas douter l'un de ses meilleurs exercices en MotoGP sur le plan comptable, force est de constater qu'il a aussi vendangé pas mal d'occasions de bien faire, avec un ratio peu reluisant de quatre chutes en 13 courses disputées (soit près d'un tiers !).

Lire aussi :

À l'aise lors de la première partie du week-end, comme en témoigne sa quatrième place sur la grille, le pilote LCR est ainsi parti à la faute sans explication en début d'épreuve, ou presque, après avoir perdu l'avant dans le virage 1.

"Je me suis très bien senti sur la moto, les pneus ont bien fonctionné", a-t-il ainsi réagi après la course. "Je ne suis pas entré différemment que le tour précédent. Je n'ai jamais eu un bon grip, mais je n'ai pas non plus reçu le moindre avertissement [de la part du pneu]."

Coincé derrière Espargaró et Pedrosa

Peut-être que le Britannique s'est fait avoir par les dépôts de gomme qui sont venus s'agglomérer sur son pneu avant au départ, lorsqu'il a dû éviter un Jorge Lorenzo en perdition, perdant pas mal de plumes dans l'aventure, et surtout trois positions.

"J'étais très à l'aise sur la moto, mais j'ai dû revenir de loin", confirme-t-il, lui qui a fait le forcing dans les premières encablures pour tenter de passer Espargaró et Pedrosa. "Nous savons à quel point les départs sont importants sur ces courses, et j'ai manqué celui-ci. Je savais que dans les trois tours suivants j'allais devoir passer Aleix et Dani pour avoir des vues sur le podium, mais Aleix a été difficile à doubler car il avait chaussé le pneu soft."

Le podium, Crutchlow était pourtant sûr de pouvoir le décrocher une deuxième fois de suite compte tenu de son rythme affiché jusqu'ici. Mais les événements du départ ont conditionné sa course.

Après coup, celui-ci se montrait d'ailleurs fataliste quant au déroulé des événements. "Je pense que la situation aurait été différente si je n'avais pas été retenu au premier virage", analyse-t-il néanmoins. "Mais c'est la course, vous ne pouvez pas prédire ce qu'il va se passer au premier tournant, et vous ne pouvez pas d'ailleurs prévoir la moindre chose. Personne n'avait envisagé que Lorenzo ne sortirait pas du premier virage."

Ça se resserre chez les pilotes indépendants

Reste que son accident n'est pas sans conséquence pour l'Anglais, notamment au niveau du championnat. Car s'il figure toujours en tête des pilotes indépendants, il ne le doit qu'à son succès en Amérique du Sud, obtenu début avril.

En effet, avec une septième place en Aragón, son rival de chez Pramac Danilo Petrucci est pour sa part revenu à sa hauteur avec 119 points, ce qui ne semble cependant pas l'effrayer plus que cela.

"Je ne suis pas du tout inquiet, je vais essayer de monter sur le podium. Aujourd'hui, c'était l'objectif car je pensais que c'était possible", explique un Crutchlow qui préfère retenir les aspects positifs de ce week-end en Espagne. "Bien sûr nous sommes déçus mais nous devons voir le côté positif de ce week-end, car nous avons été rapides de nouveau, et cela sans stresser outre-mesure le pneu avant."

Prochain article MotoGP
Un autre changement à prévoir dans le team d'Aleix Espargaró en 2019

Article précédent

Un autre changement à prévoir dans le team d'Aleix Espargaró en 2019

Article suivant

Honda : Márquez a chaussé le pneu soft "au dernier moment"

Honda : Márquez a chaussé le pneu soft "au dernier moment"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Course
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions