Crutchlow : "La Ducati est la meilleure moto"

partages
commentaires
Crutchlow :
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
13 juil. 2018 à 17:06

Pas surpris par le rythme des Ducati sur le Sachsenring, Cal Crutchlow doit encore prendre le pli du tracé allemand pour être parfaitement serein et éviter de disputer la première phase des qualifications.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Auteur d'un neuvième temps lors de la séance d'EL2, à 0"655 du 1'20"885 signé par Jorge Lorenzo, Cal Crutchlow peut donner l'impression d'avoir plutôt bien repris le contrôle d'une journée qui n'avait pas commencé de la meilleure des façons, crédité qu'il était d'une anonyme 19e place en EL1, à 1"5 de la Suzuki d'Andrea Iannone.

Mais malgré ses progrès et sa présence dans la zone lui permettant pour le moment d'éviter la Q1 de samedi, le Britannique sait qu'il n'avait pas la petite réserve de performance sous le coude dont Marc Márquez a semblé disposer sur sa Honda d'usine.

"J'ai eu une mauvaise journée, c'est aussi simple que ça. Pas une vraiment, vraiment mauvaise journée, mais c'est juste que je ne me sentais pas super", commente-t-il. "Je n'ai jamais eu un feeling fantastique avec la moto et l'adhérence. Mais on est vendredi 13 et je ne vais pas pousser un vendredi 13 ! Bon, si je fais de la merde demain, je devrai dire que je ne pousse pas non plus un samedi 14 [rires] !"

L'actuel sixième ex-aequo du championnat du monde ne s'en fait pourtant pas vraiment à ce stade du week-end, après avoir déjà connu des mises en route poussives.

"Je ne semble jamais être très bien le vendredi mais j'y pense depuis deux mois donc si je savais… Pas d'excuses, en fait. La moto ne me donne pas un super ressenti. Celle de Marc se porte très bien. Tak' fait un travail superbe. Mais Dani et moi semblons plus souffrir au niveau du grip. Je n'ai pas eu un bon pneu non plus : ils montaient et descendaient comme un yoyo. Dans la matinée, j'avais un mauvais medium. Cet après-midi, j'en ai chaussé un nouveau et c'était fantastique, puis j'ai mis le tendre et pas de grip… Mais demain est un autre jour et je pense être dans le Top 10. Pour moi, les pneus ne sont pas [si] mauvais, c'est certain."

La demande physique d'un tracé sur lequel il est nécessaire de trouver un rythme influence certains, mais il ne n'agit pas non plus là d'une excuse présentée par Crutchlow pour son rythme quelque peu en retrait du jour. Non, c'est bien Ducati qui a bien tourné en plaçant quatre machines aux avant-postes, même si Jorge Lorenzo relativise la performance.

" Je ne suis pas surpris par la Ducati. C'est la meilleure moto de la grille. Aussi simple que ça. Sur un tracé étroit et qui tourne, ils peuvent bien accélérer dans le dernier virage en menant vers la colline. Honnêtement, j'ai toujours hâte de venir sur ce circuit. En 2013, je crois que j'ai fini à une seconde de la victoire, mais maintenant, si l'on me disait : 'on va au Nürbürgring demain matin', je prends un taxi ! Car au moins, là-bas, tu as une ligne droite pour te reposer. Mais ça peut changer demain. C'est le genre de circuit sur lequel si mets les choses ensemble, c'est superbe. Le pire, c'est le virage 7, car tu es là pendant cinq ou six secondes dans la même position. Mais tu n'en ressors normalement pas si fatigué".

Prochain article MotoGP
Journée positive pour Zarco malgré le résultat brut

Article précédent

Journée positive pour Zarco malgré le résultat brut

Article suivant

Rossi : La 3e et la 17e places ? Des résultats "pas représentatifs"

Rossi : La 3e et la 17e places ? Des résultats "pas représentatifs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Sachsenring
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Réactions