Crutchlow : "Il ne reste plus rien à tirer de notre package"

partages
commentaires
Crutchlow :
Par : Willy Zinck
30 sept. 2018 à 09:10

L'Anglais estime que tout le potentiel de sa Honda a été d'ores et déjà extrait, faute de développement. Une situation qui le force à piloter à la limite pour rester dans le groupe de tête.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Sa chute en Aragón aura privé Cal Crutchlow d’un quatrième top 5 consécutif cette saison, après ses cinquième (Brno) et quatrième (Autriche) places, ainsi que son podium à Misano.

Pourtant, il fait peu de doutes que l’Anglais avait largement les moyens de finir parmi les cinq premiers en Espagne le week-end dernier, voire même d’accrocher un deuxième podium d’affilée.

Deux chutes en Aragón

Malheureusement pour lui, sa course a connu un terme prématuré, avec une quatrième chute en 13 épreuves disputées. Sa quatrième place en qualifications, la veille, avait suscité des espoirs de bons résultats dans la province de Teruel, encore que là aussi, une chute lors de son ultime tour lancé l’a empêché de viser une place sur la première ligne de la grille.

Le numéro 35 avait en effet perdu l’avant de sa Honda à l’approche du virage 12 le samedi après-midi. Un accident qui ne fait que souligner selon l’intéressé le fait qu’il pilote désormais à la limite avec sa RC213V, faut d’un développement suffisant par rapport à l’équipe officielle. 

Lire aussi:

"Il ne reste plus rien à tirer de notre package, ça je peux vous le dire", a-t-il ainsi affirmé durant le week-end espagnol. "Lucio [Cecchinello, le team manager de LCR] n’est pas du tout furieux contre moi. Il est furieux de la situation, du fait qu'un autre pilote a reçu les autres pièces ce week-end et pas moi. Nous les méritions, nous avons fait du bon travail sur chaque week-end. Et il sait que j’aurais pu finir sur la première ligne si j’avais pu finir le tour."

Il est clair que Crutchlow réalise cette année l'une de ses meilleures saisons en MotoGP, figurant actuellement au sixième rang du championnat, et en tête des pilotes indépendants (à égalité de points avec Danilo Petrucci, la différence entre les deux hommes se faisant au niveau de la victoire du Britannique en Argentine en tout début de saison).

Un développement qui ne suit pas

Le natif de Coventry surclasse par ailleurs totalement Dani Pedrosa, qui a certes d'ores et déjà le regard tourné vers 2019, mais qui bénéficie lui des dernières évolutions sur sa Honda.

Une situation qui ne fait que rendre Crutchlow d'autant plus amer quant au développement qui ne suit plus sur sa machine. "Je pense que nous avons poussé le package à son maximum", insiste-t-il ainsi. "Je pense que si vous mettez Marc [Márquez] sur ma moto, il aurait fait le même temps que moi. Je crois qu’en ce moment je pilote très bien, mais je pense aussi que la différence se fait actuellement sur les pièces dont ils [l’équipe officielle Honda] disposent. Sur certaines pistes cela ne fait pas une grande différence, mais quand il fait chaud comme ici [en Aragón] ou Misano, celle-ci est palpable. À Silverstone j’étais plus rapide tout le week-end." 

Lire aussi:

Dans ces conditions, l'Anglais se voit contraint de dépasser parfois ses limites et celles de sa machine, ce qui n'est peut-être pas anodin dans les multiples chutes qui l'ont accablé jusqu'ici cette saison.

Des accidents qui se font ressentir au championnat, alors que la cinquième place semble être un objectif à sa portée. Seuls 11 points le séparent en effet de Maverick Viñales devant lui. Et quand on connaît l'état de forme des Yamaha en ce moment, ce but n'en devient que plus réaliste. Mais pour cela, il faudra pour Crutchlow se montrer plus régulier le dimanche lors des cinq derniers rendez-vous de la saison. 

 
Prochain article MotoGP
Petrucci : Je gagne moins que Lorenzo, mais j'étais mieux classé

Article précédent

Petrucci : Je gagne moins que Lorenzo, mais j'étais mieux classé

Article suivant

En Aragón, Espargaró a voulu piloter avec l'Aprilia de 2017

En Aragón, Espargaró a voulu piloter avec l'Aprilia de 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités