Crutchlow - "Je continue de penser que Marc est d'un autre niveau"

Crutchlow a battu Márquez dans leur confrontation directe à Silverstone, pourtant il reste très réaliste sur le niveau supérieur du double Champion du monde.

Crutchlow - "Je continue de penser que Marc est d'un autre niveau"
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le second Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, troisième, et Cal Crutchlow, Team LCR Honda, deuxième
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : deuxième place pour Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Andrea Iannone, Ducati Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Depuis le Grand Prix d'Allemagne, en juillet, la saison de Cal Crutchlow a complètement changé de physionomie. En quatre courses, il a décroché trois podiums, dont une victoire, et une pole position. De tous ces succès, sa deuxième place de dimanche à Silverstone était la première performance majeure sur le sec.

Interrogé sur la bagarre qu'il a pu mener contre Rossi ou encore Márquez, Crutchlow était lui-même épaté, dimanche. "C'était surréaliste, normalement ça n'arrive jamais ", commentait-il à chaud. "Ces opportunités n'arrivent pas souvent, il faut donc les saisir quand elles se présentent. J'étais plus rapide qu'eux à plusieurs endroits et j'en ai profité."

"Je me sens à mon meilleur niveau. Je dirais que [je pilote] un peu mieux qu'en 2013, parce que la moto sur laquelle je suis n'est pas aussi compétitive", soulignait l'Anglais, en référence à ce qui était jusqu'à présent sa meilleure saison MotoGP, avec Tech3. Il s'était alors classé cinquième du championnat, avec entre autres quatre podiums et deux pole positions.

Márquez gère la Honda mieux que personne

Face à un Marc Márquez dont il ne cesse de louer les performances au guidon d'une Honda particulièrement complexe à dompter depuis le début de la saison, le pilote LCR a cette fois eu du répondant et c'est bien lui qui est sorti vainqueur de leur duel lorsque l'Espagnol a visité les bas-côtés de la piste à deux tours de l'arrivée, perdant définitivement le podium.

"Avec la Honda, c'est probablement la première fois que j'ai pu véritablement rivaliser avec Marc", constatait Cal Crutchlow. "Il faut dire aussi qu'il a choisi un pneu avant différent du mien. Je pense quand même qu'il ne se serait pas échappé, même s'il avait choisi l'autre pneu."

"C'est bien de pouvoir se battre contre ces gars et contre Marc", poursuivait-il, avant de vite rappeler que cela ne change en rien le talent incomparable du jeune pilote : "Je continue de penser que Marc est d'un autre niveau en ce qui concerne la vitesse pure et la façon dont il peut courir. Parce qu'il peut généralement gérer incroyablement bien les situations, en particulier avec notre moto."

"Elle n'est pas facile à piloter, elle est très, très difficile à piloter sur certaines pistes, dans certaines courses, mais la plupart du temps, il est capable de faire la différence, alors que moi, Dani [Pedrosa], Jack [Miller] ou Tito [Rabat], on n'est pas capable de faire ce qu'il fait. Il n'a peut-être pas eu la meilleure des journées mais je suis certain qu'à Misano, il attaquera à nouveau", prévenait déjà l'Anglais, attendant une réplique du leader du championnat dès cette semaine sur le prochain Grand Prix.

Avec Jamie Klein

partages
commentaires
Le programme du Grand Prix de Saint-Marin

Article précédent

Le programme du Grand Prix de Saint-Marin

Article suivant

Viñales - "Mon pilotage a beaucoup progressé"

Viñales - "Mon pilotage a beaucoup progressé"
Charger les commentaires