Crutchlow - "Miller a fait une faute et j'ai accepté ses excuses"

Le Grand Prix de Grande-Bretagne aurait pu rapporter au team LCR son meilleur résultat global de l'année, il s'est en revanche terminé par un double zéro.

Tout avait pourtant très bien commencé. Un début de course tonitruant, qui a propulsé Cal Crutchlow et Jack Miller dans le groupe très mouvementé ayant pris en chasse les leaders, un groupe dans lequel on retrouvait notamment Danilo Petrucci, futur deuxième, Dani Pedrosa ou encore les pilotes Tech3.

Au bout de deux tours, alors que Jorge Lorenzo commençait déjà à perdre du terrain sur Valentino Rossi et Marc Márquez, les pilotes LCR touchaient du doigt le podium. L'Anglais avait l'avantage et commençait même à sérieusement titiller Lorenzo. De son côté, l'Australien venait de se défaire de Pol Espargaró, lorsque leur course a basculé.

En perdant l'adhérence en plein virage, Miller a emmené dans sa chute son coéquipier à qui il faisait l'intérieur. Sur le muret LCR c'était la consternation à la vue des deux machines du team couchées ensemble dans le gravier...

"Bien entendu, je ne suis pas content du résultat de cette course," regrette Jack Miller, puni pour son audace. "Je veux vraiment demander pardon à Cal pour l'avoir fait tomber. On attaquait très fort tous les deux. En réalité, je n'avais même pas l'intention de le dépasser, j'essayais juste de contenir Espargaró au freinage, mais je suis entré trop fort et je l'ai touché."

Excuses acceptées. Malgré la perte de ce qui aurait pu être son deuxième podium de la saison, Cal Crutchlow a pris cet accident avec philosophie : "Ce sont des choses qui arrivent. Jack est jeune, il était proche de la tête de course, en MotoGP, et il a tenté une manœuvre ambitieuse. Il a fait une faute, il s'est excusé et j'ai accepté ses excuses. J'ai fait la même chose par le passé et je suis certain que je le referai. C'est la course. Mais, bien entendu, c'est une grosse déception."

Jack est jeune, il était proche de la tête de course, en MotoGP, et il a tenté une manœuvre ambitieuse. J'ai fait la même chose par le passé.

Cal Crutchlow

"On aurait pu faire une super course. Je pense que j'avais le rythme pour être avec le vainqueur," estime le pilote anglais, très à l'aise dès le warm-up, disputé le matin même sous la pluie.

Cal Crutchlow a réussi à se relever de sa chute et à rentrer aux stands pour enfourcher sa seconde moto. Las, quelques instants à peine après avoir fait son retour en piste, il a chuté à nouveau, piégé par les réglages prévus pour le sec. Cette fois, l'abandon était inévitable.

Au Championnat, le bilan est rude. Crutchlow et Miller perdent tous deux une place et pointent respectivement au dixième et au dix-neuvième rangs.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Sous-évènement Course
Circuit Silverstone
Pilotes Cal Crutchlow , Jack Miller
Type d'article Résumé de course
Tags accident, chute, crutchlow, lcr, miller, silverstone