Crutchlow quatrième mais mécontent des conditions de piste

partages
commentaires
Crutchlow quatrième mais mécontent des conditions de piste
Par :
30 mars 2019 à 08:45

L'Anglais a fait bonne figure ce vendredi en Argentine, mais a été agacé par l'état du tracé argentin, sale et humide en ce début de week-end.

Si sa condition physique pouvait être sujette à caution en ce début de saison, force est de constater que Cal Crutchlow apporte un ferme démenti à ceux qui le voyaient en grande difficulté et diminué en raison de ses blessures de 2018.

Brillant troisième au Qatar, l'Anglais a disposé de trois semaines supplémentaires pour se remettre dans le bain, et c'est encore une fois une journée très positive qu'il a réalisée en ouverture du GP d'Argentine ce vendredi.

Lire aussi:

Des soucis persistants en entrée de virage

Crédité du quatrième chrono à l'issue des EL2, le numéro 35 estime cependant pouvoir faire mieux. Le pilote LCR a en effet été la cible des mêmes problèmes qui l'avaient affecté au Qatar, à savoir une difficulté à bien gérer les entrées de virage. "Dans l'ensemble cela a été une journée positive", a-t-il cependant estimé. "Notre position n'est pas si mauvaise, je me sens très bien avec la moto en entrée de virage. Je suis content d'être quatrième, et il y a la possibilité de progresser avec notre package."

Crutchlow éprouve notamment des problèmes avec l'usage de son frein arrière, mais contrairement aux précédentes échéances, cela ne semble cette fois-ci pas lié à un souci de mobilité au niveau de sa cheville accidentée l'an dernier.

Lire aussi:

Reste que ces problèmes semblent être la source de ses difficultés en entrée de virage. "Ce n'est pas fantastique, j'ai toujours des problèmes avec le frein arrière", reprend-il. "Nous ne savons pas exactement pourquoi, car je peux bouger plutôt bien mon pied. Je ne suis pas à l'aise en entrée de virage avec le frein arrière, et je ne pense pas que cela a quelque chose à voir avec ma cheville."

De meilleures conditions en 2018

Fidèle à sa réputation de pilote au franc-parler, Crutchlow n'a pas été sans montrer son mécontentement aujourd'hui en piste concernant l'état du tracé. L'humidité présente en surface, tout comme la pellicule de saleté ont en effet rendu les conditions d'adhérence précaires.

"Les conditions de roulage n'ont pas du tout été bonnes, c'est très glissant et je pense que nous étions plus rapides l'an passé lors des EL1", avance-t-il. "C'est étrange car il n'a pas plu depuis deux jours, et il y a toujours des plaques d'humidité sur la piste. Cela va être difficile demain et après-demain s'il se met à pleuvoir."

Dixième sur la grille l'an passé, le natif de Coventry avait su tirer son épingle du jeu pour aller chercher une troisième victoire en MotoGP. Mais nul doute qu'il comptera faire aussi bien ce week-end sans pour autant partir d'une position aussi reculée sur la grille. "Mon objectif est bien sûr la course, et pour les qualifications je vais faire en sorte de partir devant", reprend-il. "Depuis l'an dernier je sais que je peux gagner en partant depuis la dixième place, mais en partant un peu devant ce sera plus facile."

 
Article suivant
Les meilleures photos du vendredi en Argentine

Article précédent

Les meilleures photos du vendredi en Argentine

Article suivant

Zarco en confiance au terme du premier jour

Zarco en confiance au terme du premier jour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir toute l'actu