Crutchlow, d'un mauvais réveil à la première ligne

partages
commentaires
Crutchlow, d'un mauvais réveil à la première ligne
Par :
14 avr. 2019 à 00:16

Cela faisait depuis le mois de juin 2018 que l'on n'avait pas retrouvé Cal Crutchlow sur une première ligne de MotoGP, et le Britannique partira troisième ce dimanche à Austin, au Texas.

Après son faux-départ argentin, Cal Crutchlow avait à cœur de rebondir ce week-end à Austin, et la mission débute de fort belle manière avec une place en première ligne sur la grille de départ pour ce dimanche.

Comme tous les autres pilotes des trois catégories, le Britannique a dû subir la matinée, les EL3 étant tout d'abord reportés puis finalement annulés en raison des conditions climatiques extrêmes sur le Circuit of the Americas.

Cal Crutchlow s'est étonné en conférence de presse de la capacité de l'asphalte texan à sécher très rapidement, les qualifications s'étant déroulées sur une piste quasi intégralement sèche. "C'était une journée très étrange, on a attendu toute la matinée, et je me sentais fatigué, honnêtement. Je ne me suis pas bien réveillé ce matin, j'avais envie de me rendormir toute la matinée, mais j'aurais préféré prendre la piste bien sûr pour avoir un peu d'adrénaline ! Ce qui était étrange, c'est la vitesse à laquelle la piste a séché. Il a énormément plu dans la matinée, mais pour les qualifs la piste était globalement sèche, à part une ou deux petites zones humides."   

Lire aussi:

Malgré quelques petites approximations dans son tour rapide, le pilote LCR Honda s'est largement satisfait du résultat final lors des qualifications, lui qui n'avait plus pris le départ d'une manche du championnat du monde MotoGP en première ligne depuis Assen l'an dernier ! "C'est super d'être en première ligne, pour mon équipe, pour Honda. C'était une séance étrange, car je ne me sentais pas incroyablement bien avec la moto, j'ai fait quelques erreurs, mais j'ai quand même réussi à finir en première ligne, et ça fait longtemps !"

Une piste très physique

Pour cette troisième manche de la saison 2019, les pilotes du MotoGP sont face à un menu copieux, le tracé d'Austin étant l'un des plus exigeants au niveau de la condition physique, de par ses enchaînements de virages et ses bosses. Pour Crutchlow, qui revient d'une grave blessure à la cheville et à la jambe subie à Phillip Island l'an dernier, cela ne devrait pas poser de grand problème, même s'il ne sera évidemment pas totalement à 100%. Mais pas question pour le solide britannique de se plaindre, loin de là.

"Je me sens toujours assez bien physiquement. Ma cheville n'est pas géniale dans certains virages mais c'est comme ça, je ne m'en plains pas auprès de mon équipe ou quoi que ce soit. Je ne me sens pas très bien avec le frein arrière dans certains virages, mais ça a été le cas sur chaque circuit cette année. Globalement, mes sensations sur la moto sont assez bonnes."

"C'est une piste très physique, ça va être dur pendant 20 tours, avec la manière dont la moto tremble il faut être très précis sur les bosses, et essayer de rendre la moto aussi calme que possible. Je pense que ça sera une course intéressante, j'espère qu'elle sera sympa, qu'on pourra se battre avec les autres gars et on verra ce qui se passera."

Reste simplement un ingrédient afin de passer une bonne course ce dimanche : "Tout ce dont j'ai besoin demain, c'est de ne pas voler le départ !"

 

Article suivant
Rossi retrouve la première ligne mais garde des doutes

Article précédent

Rossi retrouve la première ligne mais garde des doutes

Article suivant

Quand la chaîne de Lorenzo saute en pleines qualifs

Quand la chaîne de Lorenzo saute en pleines qualifs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Q2
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir toute l'actu