MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Crutchlow, un nouveau podium en étant blessé

partages
commentaires
Crutchlow, un nouveau podium en étant blessé
Par :
7 juil. 2019 à 15:32

Blessé ce mercredi à la jambe droite, Cal Crutchlow a terminé ce dimanche sur le podium du Grand Prix d'Allemagne, comme il l'avait fait en début de saison, au Qatar.

Sacré Cal Crutchlow ! Blessé mercredi, le Britannique a terminé pour la deuxième fois de la saison sur le podium, avec la troisième place du Grand Prix d'Allemagne. C'est la deuxième fois qu'il roule avec une blessure cette saison, puisque cela avait déjà été le cas lors du Grand Prix du Qatar, qui marquait sa première course depuis octobre 2018 et qu'il avait terminée... sur le podium !

"Peut-être que je devrais me blesser avant chaque course et faire paniquer Lucio [Cecchinello, son patron d'équipe] à chaque fois !", a-t-il expliqué avec amusement au cours de la conférence de presse suivant le Grand Prix. 

Lire aussi:

Le numéro 35 l'a toutefois bien précisé, malgré sa liste conséquente de blessures (à savoir une fracture sur le haut de son tibia et une blessure aux ligaments croisés du genou), il n'a pas senti de douleur particulière pendant chacune des séances du week-end. Il a ainsi simplement pu dérouler sa stratégie en course.

"Mercredi j'ai eu un accident étrange et je me suis fait mal mais honnêtement ma condition physique était bonne tout le week-end, j'ai juste fait mon travail. Jeudi, je l'avais dit, je n'allais pas m'en servir comme d'une excuse. Je ne sais pas, quand je dois faire un résultat, je sens que je peux le faire."

"Je suis vraiment content, l'équipe a fait du très bon travail tout le week-end, nous méritons cela. Nous nous sommes battus sur les dernières courses pour avoir de bons résultats. J'étais très déçu à Barcelone car je pense qu'un podium était possible. La semaine dernière j'étais très bon en milieu de course, mais j'ai fait des erreurs au début et à la fin. C'est la course. Je suis très content d'attaquer la pause estivale avec un podium, et c'est très bien pour toute l'équipe", a-t-il ajouté au micro du site officiel du MotoGP.

Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Le résultat final a pu surprendre compte tenu de la relative contre-performance de Cal Crutchlow en EL4 (18e à 1"3 du meilleur temps), mais le Britannique n'a jamais douté. Plutôt que de viser un gros temps lors de cette séance destinée à la course, il a travaillé sur un rythme qu'il visait pour l'épreuve, et qui a finalement été le bon pour terminer sur le podium.

"L'équipe a fait un travail fantastique, nous avons énormément travaillé sur le rythme de course. Hier j'ai fait un 1'22"7 plus au moins au 28e tour, et c'est ce que j'ai fait aujourd'hui. Tout le monde était choqué en voyant nos chronos mais je pensais que ça serait le rythme en course, et ça l'a été."

 

Le pilote LCR Honda a passé une très grande majorité de la course dans l'échappement de Maverick Viñales. Les deux pilotes se sont d'abord battus pour le podium avant la chute d'Álex Rins, alors deuxième. Une fois assuré de monter "sur la boîte", Crutchlow a réduit la pression en prévision d'un assaut dans le dernier tour, mais quelques péripéties l'ont empêché de porter l'estocade !

"Honnêtement, et sans vouloir manquer de respect à Maverick, je sentais que j'avais le meilleur rythme, mais je n'avais pas besoin de passer, j'étais déjà sur le podium et je n'aurais pas réussi à rattraper Marc, donc j'ai juste voulu attendre la fin de la course et l'attaquer. Et à cinq tours de la fin, il y avait pas mal de vent, et j'avais toutes les aérations ouvertes sur mon casque. J'ai commencé à avoir les larmes aux yeux et j'ai dû vraiment cligner des yeux et laisser Maverick partir quelques instants, je l'ai rattrapé une fois que mes yeux allaient mieux ! Donc là je me suis dit que j'allais l'attaquer mais j'ai fait une grosse faute à deux tours de la fin et je me suis dit qu'il pouvait l'avoir [sa deuxième place], c'était bon !"

Un regain de forme à tempérer

Le pilote LCR se satisfait également d'avoir joué le jeu d'équipe au sens large du terme. En effet, sa troisième place le positionne devant les deux Ducati officielles, qui ont donc perdu des points en plus sur le fer de lance de Honda, Marc Márquez, confortable leader du championnat.

"J'ai fait le dernier tour tranquille oui, je n'ai quasiment pas eu besoin de freiner tellement j'allais lentement ! Maverick a fait une super course et Marc aussi, il ne faut pas l'oublier. Nous avons réussi à reprendre des points à ses adversaires au championnat. J'aurais mis plus de pression sur Maverick et je l'aurais sûrement passé si Rins n'avait pas chuté, on se serait battu pour un podium. Je voulais prendre les risques pour être sur le podium ou non. Mais une fois qu'il est tombé, c'était un podium assez facile, nous avions neuf secondes d'avance sur les gars derrière à un moment, ce qui est étrange ici. Mais je suis vraiment content." 

Lire aussi:

En difficulté depuis plusieurs courses, Crutchlow est donc apparu bien plus à l'aise ce week-end sur le Sachsenring. Une note positive qu'il faut toutefois nuancer, le niveau de grip faible sur l'asphalte allemand aidant contre toute attente les pensionnaires de la marque à l'aile dorée.

"Nous devons être prudents car ce circuit est très spécial, la moto glisse beaucoup et ça nous aide en virage. C'était difficile à gérer, c'était glissant, mais peut-être que ça nous a aidés. Quand il y a beaucoup de grip, nous avons du mal à la faire tourner, et quand nous pouvons faire glisser l'arrière, ça aide. Nous étions optimistes, je me suis entraîné sur le rythme de course en essais libres, et voilà où on termine."

Germany Sachsenring - Top 5 de la course

Cla Pilotes Moto Gap Points
1 Spain Marc Márquez Honda   25
2 Spain Maverick Viñales Yamaha 4.587 20
3 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 7.741 16
4 Italy Danilo Petrucci Ducati 16.577 13
5 Italy Andrea Dovizioso Ducati 16.669 11

 

Article suivant
Quartararo à la faute : "Je me suis trop précipité"

Article précédent

Quartararo à la faute : "Je me suis trop précipité"

Article suivant

Tout en maîtrise, Márquez avait de la réserve en fin de course

Tout en maîtrise, Márquez avait de la réserve en fin de course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Sachsenring
Pilotes Cal Crutchlow Boutique
Équipes Team LCR
Auteur Michaël Duforest