MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

CVC Capital Partners négocie un rachat du MotoGP

partages
commentaires
CVC Capital Partners négocie un rachat du MotoGP
Par :
12 avr. 2018 à 08:52

La société de capital d'investissement qui a cédé la Formule 1 à Liberty Media il y a un an et demi serait intéressée par une prise de contrôle du MotoGP, passant par l'acquisition d'une part majoritaire de la Dorna.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Les MotoGP de la saison 2018
Carmelo Ezpeleta, PDG Dorna Sports
Photo de groupe des pilotes MotoGP
Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

De la Formule 1 au MotoGP ? CVC Capital Partners, la société de capital d'investissement (private equity) qui a cédé la Formule 1 à Liberty Media s'intéresse désormais à une prise de contrôle du MotoGP.

Selon les indiscrétions rapportées par le Financial Times, le fond CVC Capital Partners aurait ouvert des négociations pour acquérir une part importante de la Dorna, la société espagnole possédant les droits exclusifs des Championnats du monde MotoGP et World Superbike.

Selon le journal britannique, CVC ne serait pas l'unique acquéreur intéressé par la Dorna, car on parle aussi du private equity français Eurazeo ou encore du Groupe Bruxelles Lambert comme ayant des vues sur la société espagnole.

Basée à Madrid et détentrice des droits du MotoGP depuis 1999, la Dorna serait évaluée aujourd'hui à environ un milliard d'euros. Toujours selon les sources du Financial Times, elle continuerait à être dirigée par Carmelo Ezpeleta si une telle acquisition devait être menée à son terme.

Rappelons que CVC a déjà été partenaire de la Dorna par le passé. En 2006, le private equity avait en effet cédé sa part à Bridgepoint pour 500 millions d'euros, une sortie qui avait été imposée par la Commission européenne pour que soit approuvée à l'époque son acquisition des droits de la Formule 1. CVC a capitalisé sur la vente des droits des Grands Prix à Liberty Media, pour une somme estimée à environ 8 milliards de dollars.

Article suivant
Agostini : "Márquez ne doit pas être disqualifié, il a déjà été puni"

Article précédent

Agostini : "Márquez ne doit pas être disqualifié, il a déjà été puni"

Article suivant

Pour Zarco, la 2e place compte plus que devancer les autres Yamaha

Pour Zarco, la 2e place compte plus que devancer les autres Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Franco Nugnes