MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dall'Igna : Du positif pour Ducati, mais il faut désormais gagner

partages
commentaires
Dall'Igna : Du positif pour Ducati, mais il faut désormais gagner
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
29 mai 2019 à 18:10

Le directeur général de Ducati Corse ne veut pas verser dans le pessimisme après un début de championnat qui a traduit des progrès. Il a pourtant bien conscience de la nécessité de gagner pour espérer battre Márquez sur la durée...

C'est un week-end un peu à part qui se profile pour Ducati, un Grand Prix d'Italie qui démultiplie les attentes et plonge les Rouges dans l'atmosphère électrique d'une épreuve à domicile, au beau milieu de tribunes survoltées de tifosi. Une épreuve, aussi, dont les bolides de Borgo Panigale ont remporté les deux éditions en date, avec même un doublé obtenu l'an dernier et à accrocher en bonne place au palmarès.

Et il n'y aurait sans doute pas de meilleur rendez-vous pour retrouver le chemin de la victoire, alors que Ducati ne s'est plus imposé depuis le premier Grand Prix de la saison, au Qatar, ayant ensuite laissé l'avantage à Honda et Suzuki. Si Andrea Dovizioso n'accuse que huit points de retard face à Marc Márquez au championnat, s'imposer devient une nécessité et les deuxièmes places tendent désormais à laisser un goût amer, comme on a pu l'observer il y a dix jours au Mans.

Lire aussi :

En marge de l'inauguration d'une exposition au Musée Ducati de Borgo Panigale, et avant de prendre la route du Mugello, Gigi Dall'Igna, directeur de Ducati Corse, a livré son sentiment sur ce besoin de résultats.

Ducati n'avait plus aussi bien débuté une saison depuis l'ère Stoner, pourtant Márquez a affirmé sa domination sur les dernières courses. Le verre est-il à moitié plein ou à moitié vide ?

Le verre doit par la force des choses être à moitié plein, d'autant que je suis quelqu'un d'optimiste de nature. Et je dirais même qu'il est plein aux trois quarts ! Il est certain que nous devons tous faire un effort de plus afin de ramener la victoire, car sans cela on ne remporte pas un titre. Nous devons tous rester concentrés, développer la moto et ses caractéristiques de pilotage, afin d'abord d'obtenir une victoire partielle et ensuite d'arriver à la vraie victoire, celle de la fin de l'année.

Les quatre dernières courses en date étaient celles qui, historiquement, sont les plus critiques pour Ducati. Vous attendiez-vous à quelque chose de plus, ou bien les attentes ont été remplies en termes de points ?

En ce qui concerne les points, je crois que nous pouvons être contents des résultats que nous avons réussi à obtenir. Peut-être que je m'attendais à un petit quelque chose en plus au Mans, mais comme toujours les autres donnent tout pour essayer de rester devant. En France, nous avons terminé aux deuxième, troisième et quatrième places, ce qui est en soi un résultat très important. Mais nous devons essayer tous ensemble de faire quelque chose de plus.

Dovizioso demande d'autres progrès, car il dit que gagner sans progresser ne sert pas à grand-chose…

Gagner, c'est bien ce qu'il faut faire. Après, il est clair que les améliorations doivent être continues et porter sur tous les domaines. Je crois que nous nous investissons à fond pour progresser.

Andrea Dovizioso, Ducati Team

On va désormais au Mugello, une course qui est toujours riche en émotions pour Ducati.

Le Mugello est clairement une course importante, notre véritable épreuve à domicile parce que c'est la piste sur laquelle, historiquement, la Desmosedici a été développée. Nous ressentons donc la pression de cet événement, mais nous sommes aussi conscients que nous pouvons obtenir de bons résultats.

Lire aussi :

De l'extérieur, on a un peu le sentiment que, bien qu'il s'agisse seulement de la sixième course, le Mugello pourrait être une étape cruciale car il faut envoyer un signal à Márquez. Le vivez-vous également comme cela ?

Non, le Mugello ne sera sûrement pas notre dernier recours. Le championnat est encore long et il peut se passer énormément de choses d'ici à la fin. Nous devons garder les pieds sur terre et essayer de rapporter le meilleur résultat possible.

Y aura-t-il des nouveautés au Mugello ?

La moto que nous apporterons au Mugello sera globalement celle que nous avons vue au Mans. Nous réfléchissons à peaufiner certaines choses, mais ce ne sont en tout cas que de petites choses.

Article suivant
GP d'Italie : les records à battre

Article précédent

GP d'Italie : les records à battre

Article suivant

Les duels entre coéquipiers après le GP de France

Les duels entre coéquipiers après le GP de France
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Danilo Carlo Petrucci
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Matteo Nugnes