Dani Pedrosa à nouveau dans le coup

Dani Pedrosa a fait ce week-end un convaincant retour aux avant-postes, deux semaines après avoir subi une blessure très douloureuse à la cheville.

Les examens complémentaires qu'il a passés depuis sa chute à Brno ont confirmé qu'il ne souffrait d'aucune fracture et la reprise des essais, vendredi, lui a permis de vérifier que la douleur ne lui posait plus vraiment de problème.

"Ca va beaucoup mieux," assure-t-il. "J'ai encore mal dans certains virages quand je change de direction, mais je l'oublie tout de suite après. La mobilité de ma cheville est bonne. A Brno on avait dû changer ma pédale de vitesses parce que je ne pouvais pas vraiment l'utiliser, cependant ici on l'a remise à sa place et j'ai donc retrouvé une position de pilotage normale."

Profitant de ce regain de forme, Dani Pedrosa a vu la courbe de ses performances progresser tout au long du week-end. Sa première journée à Silverstone n'a pas été des plus sereines, cependant, la faute à un problème de frein arrière qui a bien failli lui valoir une nouvelle chute et l'a obligé à utiliser provisoirement sa seconde machine.

Egalement en manque de confiance en entrée de virage hier, lorsque le thermomètre était au plus bas, il s'est senti plus à l'aise cet après-midi à l'heure d'en découdre avec l'exercice des qualifications.

Un seul tour pour se qualifier

Auteur d'un très bon chrono dans son premier tour lancé, et ce alors qu'il y a dépassé Bradley Smith, le Catalan a dû se reposer sur ce temps car, contrairement aux autres hommes de la première ligne, il n'a pas été en mesure d'améliorer son chrono lors de sa seconde sortie. Sa troisième place sur la grille n'en a que plus de valeur.

"Je ne m'étais pas très bien qualifié ces dernières années sur cette piste et cela se paye en course parce qu'on perd beaucoup de temps au départ. C'était donc important et j'ai bouclé un bon tour avec mon premier pneu," se félicite Dani Pedrosa, qui n'avait jusqu'à présent connu qu'une fois la première ligne à Silverstone, en 2010.

Quid du rythme qu'il pourra tenir en course? "J'ai beaucoup travaillé pour améliorer mon rythme en EL4," souligne-t-il. "J'ai fait quelques progrès qui m'ont permis de tourner en 2'02, mais pas autant que j'aurais aimé. Globalement, je suis quand même content."

"Pour la course de demain, on ne sait pas encore quelle sera la météo, si ce sera complètement sec ou pas. Alors, tant qu'on n'y est pas, on ne sait jamais si l'on aura une chance ou pas," estime-t-il. "En tout cas, les qualifs se sont bien passées, alors il faudra que j'en profite au départ et dans le premier tour. Je ne suis pas aussi rapide qu'eux (Lorenzo et Márquez, ndlr), c'est sûr, mais il faudra faire un gros effort pour tenter d'améliorer mon rythme demain, si jamais c'est sec, puis pour essayer de m'échapper dès le départ."

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Sous-évènement Qualifications
Circuit Silverstone
Pilotes Dani Pedrosa
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Résumé de qualifications
Tags qualifications, qualifs, silverstone