Dani Pedrosa va tester des pièces pour 2022 au GP de Styrie

KTM ayant introduit plusieurs nouveautés plus tôt que prévu, Dani Pedrosa n'aura pas une machine très différente de celles des titulaires au Red Bull Ring mais il va néanmoins évaluer des pièces en vue de la saison 2022.

Dani Pedrosa va tester des pièces pour 2022 au GP de Styrie

Deux anciens vainqueurs de Grands Prix font leur retour ce week-end au GP de Styrie. Cal Crutchlow remplace un Franco Morbidelli convalescent dans le team Petronas tandis que Dani Pedrosa dispute son premier week-end de course depuis sa dernière saison en MotoGP, en 2018 avec Repsol Honda. Celui qui est devenu pilote d'essais de KTM en 2019 est engagé au guidon d'une machine de l'équipe officielle, à domicile ce week-end.

Il est fréquent qu'un essayeur aligné en wild-card dispose d'une machine différente des titulaires habituels afin de transformer son week-end de course en un test grandeur nature, mais Pedrosa n'aura pas une moto très éloignée des quatre autres KTM au départ ce week-end, la marque autrichienne ayant déjà introduit plusieurs évolutions initialement prévues pour cette année et même 2022, ce qui signifie que l'Espagnol n'a plus à les évaluer.

"On ne peut pas réinventer la roue dans la situation actuelle", a déclaré Pit Beirer, le responsable de la compétition de KTM, à Motorsport.com. "Au Mugello, nous avons anticipé une grande partie de ce travail. Si le début de saison s'était passé différemment, sa moto serait relativement différente des autres machines de course. Mais au Mugello, nous avons utilisé plusieurs pièces qui étaient prévues pour la fin de la saison, et la différence ne sera donc pas si importante."

"Nous avons néanmoins plusieurs évolutions sur des détails. Ce n'est pas une machine totalement différente, mais elle est différente dans tous les détails par rapport à la moto actuelle. Il s'agit du package que nous voulons utiliser en course l'an prochain."

Mike Leitner a donné quelques précisions sur la nature des changements apportés à la machine de Dani Pedrosa, et donc aux principaux axes de développement prévus pour la saison 2022 : "C'est à 85% la moto que Miguel [Oliveira], Brad [Binder], [Danilo] Petrucci et [Iker] Lecuona utilisent aussi", a précisé celui qui a été l'ingénieur de Pedrosa chez Repsol Honda et qui est maintenant manager du team KTM officiel. "Nous avons changé de petites choses sur la moto de Dani."

"Il y a un petit changement sur le châssis. Nous allons tester des innovations sur les éléments de suspension. Il y a de petits détails qui ne se remarquent pas. Il sera important de voir les différences sur la distance d'une course. Le moteur est plus ou moins identique."

Leitner pense aussi que ce bref retour à la compétition permettra à Pedrosa de mieux connaître les besoins de KTM dans le cadre des week-ends de course, notamment dans l'utilisation du holeshot device au départ, apparu sur les motos après la retraite sportive du #26 : "Le dispositif pour le départ est nouveau pour lui, il n'avait pas ça à son époque. C'est une expérience qu'il va prendre sur la grille. Pour les tests, ça l'aidera à voir ce qu'il fait bien ou pas."

Lire aussi :

Avec Sebastian Fränzschky

partages
commentaires

Related video

Crutchlow espère "quitter les stands sans caler !"

Article précédent

Crutchlow espère "quitter les stands sans caler !"

Article suivant

EL1 - Nakagami bat Mir, lourde chute pour Oliveira

EL1 - Nakagami bat Mir, lourde chute pour Oliveira
Charger les commentaires