Petrucci a été lui-même surpris par son chrono

partages
commentaires
Petrucci a été lui-même surpris par son chrono
Par : Léna Buffa
17 mars 2018 à 11:22

Le pilote Pramac n'a concédé que six millièmes à l'auteur du meilleur temps et il a affiché un potentiel certain à l'horaire qui compte.

Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing

Déjà très rapide pendant les essais de pré-saison qui se sont déroulés sur ce circuit, Danilo Petrucci a confirmé vendredi le potentiel qu'il est capable d'afficher sur la piste de Losail, traditionnellement favorable aux Ducati.

Au guidon de sa GP18, le pilote Pramac s'est montré particulièrement performant pendant la seconde séance, disputée en soirée, à un horaire comparable à celui des qualifications de ce samedi et de la course de dimanche, contrairement à des EL1 et EL3 organisés à un moment de la journée où il fait beaucoup plus chaud.

Petrucci n'a manqué la première place que pour six petits millièmes, lui qui a été chercher un temps canon de 1'54"367 dans le time attack qu'il a réalisé en fin de séance. Précédemment, avant de troquer ses pneus medium contre des tendres, il avait tourné en 1'55"283, déjà synonyme d'une nette amélioration par rapport au temps (1'56"076) qu'il avait enregistré pendant la première séance, marquée autant par la chaleur que par le sable présent en piste.

"Le bitume était très sale pendant la première séance et il fallait faire très attention aux chutes. Mais je dois dire que nous avons réussi à être rapides dans ces conditions-là aussi, même si c'était très difficile. Ça allait mieux dans la deuxième séance, j'ai été rapide en pneus medium dès le début", souligne-t-il.

"Je suis content parce que j'ai été dans le top 3 pendant toute la séance, même avec le pneu medium. Ensuite, quand j'ai monté le soft, j'ai fait un très bon tour même en manquant une vitesse dans le virage 3. J'ai été rapide malgré tout, je n'imaginais pas faire un chrono comme celui-ci !" s'étonne le pilote Pramac. "Je n'ai jamais fait un chrono comme celui-ci au Qatar, pas même pendant les essais alors que mes sensations y étaient meilleures - mais je crois que c'est parce que j'ai roulé plus en essais."

Avant de s'attaquer aux qualifications, ce soir, il faut encore en passer par les EL3, au terme desquels les dix pilotes les plus rapides au cumul des temps sauront qu'ils pourront accéder directement à la Q2. "Les EL3 m'inspirent de la curiosité, parce que sincèrement je ne sais pas si la piste sera plus rapide que [vendredi] soir ou non", suggère Petrucci, qui ne peut qu'espérer que son chrono d'hier soir suffira à le maintenir à l'abri en cas de progression de certains de ses rivaux au plus fort de la chaleur.

"Quoi qu'il en soit, on est là, on est proches. Demain [samedi] j'aimerais être sur l'une des deux premières lignes. Ce sera très dur, mais on est rapides alors je suis très content", se réjouit l'Italien.

Prochain article MotoGP
EL3 - Zarco en tête d'une séance perturbée par les conditions

Previous article

EL3 - Zarco en tête d'une séance perturbée par les conditions

Next article

Suzuki se montre et affiche ses ambitions

Suzuki se montre et affiche ses ambitions

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions