En première ligne, Petrucci vise le top 5 à l'arrivée

Conscient du fait que sa performance des qualifications pourrait ne pas être rééditée sur la durée de la course, Danilo Petrucci n'est néanmoins pas surpris par son bon rythme.

En première ligne, Petrucci vise le top 5 à l'arrivée
Polesitter Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, second place Marc Marquez, Repsol Honda Team, third place Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Le troisième, qualfying Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing

Contraint de passer par la première partie de la séance qualificative pour obtenir l’un des deux tickets permettant de se battre en Q2, Danilo Petrucci a impressionné, samedi, en faisant émerger sa Ducati Pramac en première ligne de la grille de départ du Grand Prix de France.

Il est peu fréquent de voir, en conditions de piste normales, des pilotes disposant d’un tel rythme sortir du chapeau de la sorte. Mais l’Italien a une explication toute simple, liée à la manière dont il avait exploité ses pneus durant la première partie du week-end. La Ducati a pris vie lors des EL4, quelques instants avant les qualifications, et Petrucci a pu progressivement monter en puissance au moment où cela comptait le plus, dans des conditions de piste représentatives.

"Je pense qu’au contraire de Johann et Marc, je dois faire un tour de chauffe de plus et ce n’est pas le premier tour [du pneu] qui est le meilleur," analyse l’Italien. "Vendredi, j’ai fait le meilleur temps après 22 tours. C’est pour ça que je ne suis pas passé en Q2. Mais j’ai trouvé quelque chose en EL4 et ai poussé au mieux en qualifications et ça s’est bien passé. Je n’étais pas à la limite [avant cela]. Je pense qu’au final, j’ai trouvé encore plus de billes pour faire un bon temps au tour !"

"Je me souviens que j’avais fait la même chose au Sachsenring l’an dernier, en sortant de la Q1 puis en finissant en première ligne, mais c’était sur le mouillé", se rappelle-t-il en souriant.

La première ligne demeure une bien belle surprise : "Je ne m’y attendais pas, mais l’objectif était la seconde ligne. J’ai été assez fort tout le weekend mais avais le sentiment de manquer quelque chose et j’ai trouvé ça en EL4. Il est clair que je dois faire une bonne course pour finir sur le podium mais l’objectif est d’être dans le top 5 en raison de tous ces pilotes rapides."

"Je suis heureux de la gestion des pneus et d’être passé par la Q1 et la Q2", poursuit-il. "Partir de la première ligne est important pour moi comme je perds toujours des positions au départ, et partir le plus haut possible pour rester avec le groupe de tête sera important pour éviter les problèmes. Beaucoup de pilotes peuvent être sur le podium en course."

Au Championnat du monde, Danilo Petrucci évolue en neuvième position, avec 34 points. Son meilleur résultat 2018 en date – la quatrième position – a été décroché lors de la dernière manche, à Jerez.

partages
commentaires
Viñales : "J'aurais bien aimé que la course se déroule à 9h du matin"

Article précédent

Viñales : "J'aurais bien aimé que la course se déroule à 9h du matin"

Article suivant

Warm-up - Márquez avec le pneu dur ; Zarco au sol

Warm-up - Márquez avec le pneu dur ; Zarco au sol
Charger les commentaires