Dans le rétro - Le GP d'Allemagne 2016

Le Grand Prix d'Allemagne sonnait la fin de la première partie du championnat 2016. Une édition marquée par la domination de Marc Márquez, qui s'imposait pour la septième fois d'affilée sur le Sachsenring, et faisait le trou au général.

Dans le rétro - Le GP d'Allemagne 2016
Márquez bien décidé à enchaîner sur un septième succès en Allemagne
Márquez bien décidé à enchaîner sur un septième succès en Allemagne
1/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

S'il ne s'est imposé qu'à deux reprises lors des huit premières manches de la saison 2016, Marc Márquez aborde ce Grand Prix d'Allemagne avec le statut de leader du championnat. Le pilote Honda présente même une confortable avance sur son plus proche poursuivant, Jorge Lorenzo, distancé à 24 points. Une situation qui n'empêche pas le numéro 93 de viser une septième victoire d'affilée sur le Sachsenring, lui qui reste invaincu sur le tracé allemand depuis 2010 toutes catégories confondues !
Pour Lorenzo, la première chute d'une longue série
Pour Lorenzo, la première chute d'une longue série
2/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La première journée de roulage est marquée par des conditions pluvieuses, qui sont souvent l'apanage du Sachsenring. Un environnement dans lequel Jorge Lorenzo se montre bien peu à l'aise, comme en témoigne sa lourde chute dès la première séance d'essais libres. Le Majorquin en sera quitte pour des examens, qui ne révéleront fort heureusement aucune fracture.
Iannone tire les marrons du feu
Iannone tire les marrons du feu
3/17

Photo de: Ducati Corse

Sur un tracé présentant un niveau d'adhérence des plus aléatoires, c'est Andrea Iannone qui montre les crocs en premier. Le pilote italien réalise le meilleur temps des EL1, juste devant le maître des lieux Marc Márquez.
Un nouveau pneu Michelin à l'essai
Un nouveau pneu Michelin à l'essai
4/17

Photo de: Michelin Sport

Sur le Sachsenring, les pilotes étrennent un nouveau pneu avant fourni par Michelin, et disposant d'une construction asymétrique censée répondre aux contraintes spécifiques du circuit teuton et ses dix virages à gauche.
Maverick Viñales meilleure référence de la première journée
Maverick Viñales meilleure référence de la première journée
5/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Plutôt discret lors de la première séance d'essais libres, Maverick Viñales hausse le ton dans l'après-midi en claquant le meilleur temps absolu de la journée. Un résultat loin d'être couru d'avance puisque l'Espagnol, alors chez Suzuki, avait chuté plus tôt dans la séance dans le virage 11, où sa machine montrait des signes d'instabilité inquiétants.
Les Yamaha en difficulté à l'issue de la première journée
Les Yamaha en difficulté à l'issue de la première journée
6/17

Photo de: Michelin Sport

Les Yamaha officielles ne connaissent pas un sort aussi enviable, et semblent clairement dans le dur. Valentino Rossi et Jorge Lorenzo ne peuvent faire mieux que les 14e et 16e places respectivement après les deux premières séances d'essais libres, et sont donc en danger en vue d'une qualification directe pour la Q2. Les deux hommes doivent donc prier pour que la météo soit clémente lors des EL3 avant d'avoir une chance d'améliorer leurs références.
Márquez marque son territoire avant les qualifs
Márquez marque son territoire avant les qualifs
7/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Et c'est bien ce qui va se produire, puisque les EL3 présentent des conditions de roulage idéales avec une piste sèche enfin propice à la performance. Mais c'est surtout Márquez qui en profite, en s'emparant du meilleur chrono absolu aux temps combinés. Troisième à l'issue de la première journée, l'Ibère sort du bois et dévoile l'étendue de ses possibilités sur le Sachsenring, avec notamment un deuxième secteur où il se montre impérial. Il devance ainsi un groupe de tête particulièrement serré, le top 15 se tenant en neuf dixièmes de seconde seulement.
Le calvaire continue pour Lorenzo
Le calvaire continue pour Lorenzo
8/17

Photo de: Toni Börner

Si son coéquipier Valentino Rossi tire profit de l'amélioration de la météo dans la matinée, et parvient ainsi à se qualifier directement pour la Q2 avec le quatrième temps global, Jorge Lorenzo est loin de pouvoir en dire autant. Pas à l'aise, le numéro 99 et Champion du monde en titre doit se contenter d'une 15e position et doit donc subir le camouflet de la Q1.
Márquez reprend ses bonnes habitudes
Márquez reprend ses bonnes habitudes
9/17

Photo de: Toni Börner

Invaincu en course en Allemagne depuis 2010, Marc Márquez est aussi souverain depuis son arrivée en Championnat du monde dans l'exercice des qualifications ! L'édition 2016 ne déroge pas à la règle, puisque le pilote Honda décroche une septième pole consécutive sur le Sachsenring, avec une marge de plus de quatre dixièmes d'avance sur son plus proche poursuivant, la surprise Héctor Barberá. Valentino Rossi fait quant à lui mieux que sauver les meubles en complétant la première ligne de la grille.
Deux nouvelles chutes en qualifications pour Lorenzo
Deux nouvelles chutes en qualifications pour Lorenzo
10/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après avoir passé avec succès le couperet de la Q1, Lorenzo poursuit sur sa lancée lors de la dernière partie des qualifications pour tenter de décrocher une place dans le top 5. Après une première chute sans conséquence, le Majorquin perd de nouveau le contrôle de sa M1 dans le premier virage en Q2. Sa progression s'arrête là, et il devra s'élancer en course depuis la 11e place sur la grille.
Petrucci leader en course, avant de chuter
Petrucci leader en course, avant de chuter
11/17

Photo de: Toni Börner

Brillant quatrième à l'issue des qualifications, Danilo Petrucci connaît un début de course idéal en prenant la tête sur une piste humide. Las, le pilote Pramac perdra le contrôle de sa Ducati quelques tours plus tard dans un virage lent, mettant un terme à un solide week-end jusque-là.
Márquez le plus prompt pour rentrer au stand
Márquez le plus prompt pour rentrer au stand
12/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Alors que l'asphalte allemand va en s'asséchant, Marc Márquez prend rapidement la décision de changer de moto pour bénéficier de pneumatiques plus adaptés aux conditions météo. Reparti dans les tréfonds du classement, l'Espagnol ne tarde pas à refaire son retard pour revenir en tête de la hiérarchie.
Mauvaise pioche pour Rossi
Mauvaise pioche pour Rossi
13/17

Photo de: Yamaha MotoGP

Tout le contraire en somme de Rossi, qui s'entête à ignorer les consignes de son équipe, qui lui intime pourtant de rentrer au stand. Le pilote italien reste trop longtemps en piste avec des gommes ne lui procurant pas un grip optimal, et perd en outre du temps en ferraillant avec Andrea Dovizioso dans un duel à la Pyrrhus. Le numéro 46 payera les frais de cette mauvaise stratégie en ne terminant qu'à la huitième place.
La déception Suzuki
La déception Suzuki
14/17

Photo de: Toni Börner

Si les Yamaha officielles bouclent ce Grand Prix d'Allemagne avec un faible bilan (Lorenzo ne pouvant faire mieux que la 15e place à l'arrivée), Suzuki est guère mieux loti après avoir pourtant nourri de gros espoirs le vendredi. Maverick Viñales, parti sixième, rétrograde dans le classement pour finir à une peu reluisante 12e position, alors que son coéquipier Aleix Espargaró termine 14e.
Crutchlow assure le doublé pour Honda
Crutchlow assure le doublé pour Honda
15/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

En difficulté durant les qualifications, lors desquelles il n'a pu faire mieux que la 13e position, Cal Crutchlow réalise un joli coup stratégique en course en chaussant les pneus les plus durs au départ. Un pari gagnant puisque l'Anglais taille la route dans le peloton jusqu'à la deuxième place, après de belles passes d'armes avec la Ducati privée de Scott Redding, mais également les officielles de Iannone et Dovizioso.
Márquez décroche une septième victoire consécutive en Allemagne...
Márquez décroche une septième victoire consécutive en Allemagne...
16/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le pilote LCR assure donc un doublé pour Honda, mais quel gouffre entre les deux hommes de tête ! Marc Márquez tire en effet profit de sa stratégie et de son passage anticipé par les stands pour s'envoler vers une victoire incontestable, avec près de dix secondes d'avance sur Crutchlow ! Le numéro 93 décroche ainsi un septième succès consécutif en Allemagne.
... et fait le break au championnat
... et fait le break au championnat
17/17

Photo de: Toni Börner

Avec ce succès, le troisième de la saison et le premier depuis trois mois et le Grand Prix des Amériques disputé à Austin, Márquez assoit sa domination en tête du championnat. L'Espagnol double en effet ni plus ni moins son avance sur Jorge Lorenzo au général, qui s'établit à présent à 48 unités, le Majorquin n'ayant récolté que le point de la 15e place en course. En proie à des problèmes d'accélération en début de saison, le numéro 93 se positionne ainsi idéalement pour la seconde partie de la saison et un troisième titre dans la catégorie reine.
partages
commentaires
Zarco a défié Senna dans la Cathédrale d'Assen !
Article précédent

Zarco a défié Senna dans la Cathédrale d'Assen !

Article suivant

Après la déception d'Assen, Tech3 veut se racheter avant l'été

Après la déception d'Assen, Tech3 veut se racheter avant l'été
Charger les commentaires