Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Davide Brivio n'exclut pas un retour en MotoGP

Davide Brivio se dit prêt à étudier une offre émanant d'une équipe venant du MotoGP, mais l'ancien patron de Suzuki assure qu'il se plaît dans son rôle de directeur des projets compétition chez Alpine.

Davide Brivio, directeur sportif d'Alpine F1

Photo de: Gareth Harford / Motorsport Images

Au terme de la saison 2020, Davide Brivio a créé la surprise en annonçant son départ de Suzuki et du MotoGP pour Alpine en Formule 1. L'Italien, patron de l'équipe Yamaha à l'époque où Valentino Rossi empilait les titres, puis principal artisan du programme Suzuki tel qu'il a existé dans les années 2010 et 2020, quittait une structure qui venait de décrocher le titre des pilotes avec Joan Mir et celui des équipes pour se lancer dans un nouveau défi.

Un an à peine après ce départ, un retour chez Suzuki a été sérieusement envisagé mais Brivio a préféré rester dans le management d'Alpine, où il assure se plaire aujourd'hui... sans pour autant renoncer à la possibilité de retrouver le MotoGP à l'avenir.

"Je suis très heureux d'être chez Alpine et de vivre dans ce monde de la F1, que j'apprécie et qui m'apporte beaucoup", a déclaré Davide Brivio à Motorsport.com lors de sa visite dans le paddock du MotoGP à Spielberg. "Si une opportunité se présente, est-ce que je l'étudierai ? Oui. Est-ce que je l'accepterai ? Je ne sais pas... mais on ne peut jamais dire jamais."

Après avoir effectué toute sa carrière dans le monde de la moto, Brivio souhaitait découvrir les coulisses de la Formule 1 et il estime avoir beaucoup appris : "J'ai pris la décision de rejoindre la F1 parce que j'étais très curieux et intéressé par un monde différent. Je n'arrivais pas à expliquer pourquoi il fallait 700 personnes pour faire rouler deux voitures, et j'étais curieux de voir le fonctionnement d'une organisation de cette taille."

"J'ai beaucoup appris ces dernières années, directement dans l'équipe et dans l'Academy, en étant toujours en contact avec la F1. J'ai beaucoup appris et j'ai rencontré des personnes très intéressantes. C'est une belle expérience."

Depuis que Davide Brivio a rejoint Alpine, avant le début de la saison 2021, l'équipe a connu plusieurs changements de management et son propre rôle a évolué un an après son arrivée, pour passer de celui de directeur sportif de l'équipe à responsable des projets compétition. Ce poste aux contours plus flou dans la galaxie des programmes d'Alpine nous a été expliqué par l'intéressé.

"Actuellement je travaille chez Alpine dans l'équipe de F1 et je suis en charge de l'académie de pilotes. Nous avons neuf pilotes cette année, du karting jusqu'à la F4, la F3 et la F2, et je suis également en charge de nouveaux projets, dans ce que nous appelons Alpine Expansion Racing. J'ai travaillé sur la planification du projet Dakar que nous allons faire avec Dacia."

La valse des dirigeants chez Alpine n'inquiète pas Brivio, convaincu que la marque est sur de bons rails : "Oui, il y a eu certains changements dans le management, on a créé une énergie positive, des rôles plus clairs, et j'espère que la nouvelle organisation fonctionnera dès que possible."

Propos recueillis par Germán Garcia Casanova

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent La "maîtrise" et la "maturité" de Pecco Bagnaia épatent Ducati
Article suivant Martín déjà candidat à l'équipe officielle Ducati pour 2025

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse