MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Déception et optimisme chez Ducati

partages
commentaires
Déception et optimisme chez Ducati
Par :
19 oct. 2019 à 18:00

Andrea Dovisioso et Danilo Petrucci se montrent passablement déçus après les qualifications du Grand Prix du Japon à Motegi, mais restent optimistes quant à l'épreuve de dimanche.

Dans des conditions mixtes, les deux Ducati officielles n'ont pu faire mieux que la troisième ligne de la grille de départ à Motegi, où se dispute ce week-end le Grand Prix du Japon. C'est Andrea Dovizioso qui a pris le meilleur sur son équipier Danilo Petrucci, avec la septième position pour 17 petits millièmes de seconde. Le vice Champion du monde en titre se montre forcément déçu à l'issue de la séance qualificative, surtout qu'il estimait avoir le rythme pour se battre aux avant-postes ce dimanche. Son départ lointain le forcera à une remontée rapide s'il souhaite monter sur l'une des trois marches du podium.

Lire aussi :

"Je suis déçu de ma position, pas tant de mon temps parce qu'il n'est pas mauvais. Je pense que je n'ai pas été rapide dans la partie mouillée, le virage 9 et la dernière partie. Au final, l'écart n'est pas si grand, donc c'est encore plus agaçant. C'est dommage, j'espère que ça ne va pas impacter notre course parce que ceux qui ont un bon rythme sont en première ligne et jusqu'à Maverick [Viñales] qui est quatrième. Il faudra donc tout de suite se placer à une bonne position, parce que je pense qu'on n'est pas mal", a-t-il déclaré au micro de Sky Italia.

Le pilote Ducati reste toutefois positif quant à ses possibilités de bon résultat dimanche, tout en sachant que le roulage sur piste sèche a forcément été très limité, seulement une heure et demie, en EL1 et EL2 : "Je pense que j'ai une chance de me battre pour le podium ou la victoire, mais on ne peut pas savoir car on a juste travaillé vendredi matin", a-t-il expliqué. "On verra demain quelle température il y aura. Il semble qu'il fera un peu plus chaud et le choix des pneus est un peu plus compliqué. On a tous utilisé des pneus tendres [à l'arrière], c'étaient ceux qui fonctionnaient à la fois hier après-midi et aujourd'hui, mais il est plus tendre que l'année dernière alors on ne sait pas s'il peut faire la course. À l'avant aussi, on est un peu à la limite entre le medium et le tendre. Le feeling n'est pas mauvais, mais de là à pouvoir se maintenir aux avant-postes, on ne le découvre malheureusement qu'en course."

"J'espère me mêler à la lutte. À mon avis, Marc [Márquez], Quartararo et Maverick sont ceux qui ont quelque chose en plus, mais il y en a trois ou quatre autres qui ont un rythme très similaire, alors on ne sait pas si en course ensuite ils peuvent faire le même rythme. À mon avis, Morbidelli ou Rins ont un bon rythme."

Lire aussi :

De l'autre côté du garage, Danilo Petrucci n'a pu faire mieux que la huitième place, mais le vainqueur du Grand Prix d'Italie se félicite d'avoir retrouvé un niveau prometteur lors des essais libres. Un mauvais timing en qualifications l'a privé d'une possible place sur l'une des deux premières lignes de la grille.

"J'ai fait une erreur. Je pensais qu'il y avait un tour de plus, mais le temps était fini depuis peu. Je suis quand même content. Hier j'avais déjà retrouvé la tête pendant une séance sur le sec, et ce matin j'ai été premier sur le mouillé. Cet après-midi, je m'attendais à faire un peu plus et à partir au moins depuis la deuxième ligne, mais je suis quand même content, je pense qu'on a un bon rythme pour être aux avant-postes demain. À mon avis, les trois du podium de la Thaïlande – Márquez, Quartararo et Viñales – ont peut-être quelque chose de plus, mais il faudra voir comment sera la gestion des pneus et surtout quels pneus utiliser."

Alors que les Ducati étaient habituées à truster les premières positions sur le Twin Ring Motegi, l'édition 2019 voit un léger retrait des machines rouges. Pas forcément, selon Petrucci, par un manque de vélocité de la GP19, mais plutôt à cause du regain de performance des adversaires : "Les autres se sont clairement rapprochés. Nous, on est toujours compétitifs, mais il est clair que tous les autres ne restent pas là à nous regarder, ils se sont rapprochés. Mais demain on verra. On est trois Ducati – moi, Dovi et Jack – à partir tous très proches et il va sûrement falloir se battre pour entrer dans le top 5."

Article suivant
Viñales confirme, Rossi stagne

Article précédent

Viñales confirme, Rossi stagne

Article suivant

Warm-up - Márquez le plus rapide

Warm-up - Márquez le plus rapide
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Q2
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Danilo Carlo Petrucci
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Michaël Duforest