À la découverte du "frein à main" de Dovizioso sur la Ducati GP17

partages
commentaires
À la découverte du
Franco Nugnes
Par : Franco Nugnes
25 janv. 2017 à 19:00

Alors que Lorenzo privilégie un style de pilotage traditionnel, Dovizioso a développé une technique de freinage différente, grâce à l'ajout d'un levier dont il fait plus usage au freinage mais aussi à l'accélération.

Au premier regard, il ne semble pas y avoir de grandes dissimilitudes entre les Desmosedici GP17 de Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso. Pourtant, si l'on observe les deux motos avec plus d'attention, une différence importante se dévoile assez clairement.

L'image ci-dessous montre la Ducati n°99 de Jorge Lorenzo. Regardez la partie gauche du guidon, où se trouve un petit réservoir d'huile. Il s'agit de celui de l'embrayage, tandis que le plus grand réservoir, sur la droite, est celui du frein avant. Jusqu'ici, rien de très étrange, car c'est le lot commun de pratiquement toutes les MotoGP.

Ducati Desmosedici GP17
Le guidon de la Ducati Desmosedici GP17

Si vous regardez, en revanche, la photo ci-dessous, vous remarquerez que la moto d'Andrea Dovizioso comporte deux petits réservoirs d'huile sur la partie gauche du guidon. En quoi le pilote italien a-t-il des besoins différents de son nouveau coéquipier ?

La réponse est simple : DesmoDovi, comme il a été surnommé, a pris l'habitude de gérer son frein arrière avec la poignée. Il est devenu très fort dans l'utilisation de cet instrument, non seulement pour ralentir la moto au freinage, mais aussi pour l'équilibrer en phase d'accélération avec des "pincées" qui peuvent servir à éviter de nocifs patinages. C'est comme si, en somme, il disposait d'une sorte de traction control, littéralement, manuel.

Ducati Desmosedici GP17
Le guidon de la Ducati Desmosedici GP17

Sur la photo ci-dessous, on remarque en effet un second levier sous la poignée, à utiliser avec le pouce. Il s'agit précisément du frein arrière. Dovizioso s'est investi dans la mise au point de ce système de "frein à main", tandis que Jorge Lorenzo préfère, au moins pour l'instant, rester lié à un style plus traditionnel.

Ducati Desmosedici GP17
Le guidon de la Ducati Desmosedici GP17
Prochain article MotoGP
Crutchlow dans le flou en vue des tests avec Honda

Previous article

Crutchlow dans le flou en vue des tests avec Honda

Next article

Rossi a les titres en ligne de mire, pour lui-même et pour Yamaha

Rossi a les titres en ligne de mire, pour lui-même et pour Yamaha