Désabusé, Viñales décrit sa "pire course avec Yamaha"

partages
commentaires
Désabusé, Viñales décrit sa
Par : Léna Buffa
24 sept. 2018 à 08:30

Le pilote espagnol l'admet : il ne peut plus viser la victoire sur les dernières courses de la saison et doit se résoudre à sauver les meubles. Mais, même ça, il n'y est pas parvenu en Aragón.

Parti de la 14e place sur la grille du Grand Prix d'Aragón, Maverick Viñales n'était plus que 19e au terme du premier tour. Un véritable calvaire commençait pour lui, la course n'ayant absolument pas permis d'inverser la tendance d'un week-end qui aura été de bout en bout particulièrement rude pour le clan Yamaha, au point même que Valentino Rossi en a appelé à une révolution à la tête de la direction course.

L'Espagnol, qui a évolué dans la seconde moitié du peloton, a tout de même réussi à remonter jusqu'à atteindre le top 10 dans le 14e tour. Il comptait alors six secondes de retard sur son coéquipier, qui le devançait, et l'écart entre eux se creusera encore un peu alors que Rossi parviendra à grappiller une place de plus, laissant Viñales rallier l'arrivée isolé en dixième position. 

Lire aussi:

Voici le bilan que dressait un Maverick Viñales pour le moins désabusé dimanche soir face à la presse.

Cette course a été très difficile. Que s'est-il passé au départ et comment la course a-t-elle progressé ?

Pour moi, c'est la pire course que j'ai eue avec Yamaha. C'est le plus mauvais moment que j'ai passé sur la moto, les plus mauvaises sensations que j'ai eues. Je ne peux pas pointer de problème précis car tout fonctionnait mal, il n'y avait aucun point positif. Je ne me comparais pas avec les motos factory, je me comparais avec celles qui étaient non factory, et elles étaient bien meilleures que moi, franchement. Je suis très déçu, j'ai travaillé dur ce week-end, à Misano, j'ai fait 100 tours ici en tests, 100 tours à Misano, et on dirait qu'on recule au lieu d'avancer. Ce n'est pas agréable à dire, mais j'essaie juste d'oublier cette course, rentrer à la maison, me relaxer, me concentrer et essayer de nouveau à Buriram.

S'est-il passé quelque chose au départ ?

Non, la moto s'est juste arrêtée. On essaie des choses différentes pour essayer de mieux démarrer mais ça n'a pas eu l'air de fonctionner.

Y a-t-il des points positifs à retirer de ce week-end ?

Non, honnêtement. J'étais assez positif après les EL4 car je me sentais vraiment bien, mais la moto a l'air de mal fonctionner en course, comme d'habitude. Je ne peux rien faire de plus, j'ai essayé de piloter du mieux que je pouvais, même en milieu de course, j'ai essayé d'attaquer, je me disais que si je tombe, je tombe, mais j'ai commencé à aller dans les parties vertes, dix fois, en utilisant toute la piste, j'ai perdu le pneu arrière si tôt, je ne pouvais rien faire. J'avais Valentino devant, j'ai essayé de le rattraper, je l'ai rattrapé un tout petit peu mais ensuite j'ai détruit le pneu arrière. Pas grand-chose à dire, donc. On va juste essayer d'avoir un esprit clair, de se concentrer de nouveau et voir à Buriram.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi a terminé huitième. Il semble avoir trouvé quelque chose de bon pour lui et cela a moins bien fonctionné pour toi ?

Oui, j'ai piloté une machine un peu différente d'hier, j'ai essayé quelque chose. J'ai un peu augmenté l'équilibre du poids, pour essayer de mettre un peu plus de pression sur les pneus pour voir si la moto avait du grip. Mais ça n'a pas eu l'air de fonctionné, c'était honnêtement un désastre dans les derniers tours avec l'électronique, je patinais sur toute la piste.

Quel est ton objectif pour le reste de la saison ?

Je n'ai aucun objectif. On a perdu nos objectifs quand on est arrivé ici en 2017, il y a encore beaucoup de travail à faire avant de penser aux objectifs que l'on pouvait réaliser en 2017. 

Lire aussi:

Les cinq dernières courses s'annoncent difficile. Comment arrives-tu à rester motivé ?

J'essaie de me concentrer tout d'abord sur le fait d'aller directement en Q2 parce que ça a semblé difficile sur les dernières courses. Ensuite je pense à la course. Je ne peux pas arriver sur un week-end en pensant pouvoir gagner car ce n'est pas vrai, je me crée de fausses attentes. Je dois réaliser que la moto me permet pour l'instant d'être là où je suis, et il faut faire fonctionner la moto un peu mieux. Aujourd'hui on l'a faite fonctionner moins bien car on a essayé de découvrir de nouvelles zones, mais c'est comme ça. L'objectif de gagner a été perdu il y a pas mal de courses, le premier objectif maintenant est d'aller en Q2 et puis on verra.

Avec Michaël Duforest 

 
Prochain article MotoGP
Iannone s'inspire des réglages de Rins et retrouve le podium

Article précédent

Iannone s'inspire des réglages de Rins et retrouve le podium

Article suivant

Les plus belles photos du GP d'Aragón

Les plus belles photos du GP d'Aragón
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Course
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions