MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Après sa désillusion d'Austin, Márquez entend bien se relancer à Jerez

partages
commentaires
Après sa désillusion d'Austin, Márquez entend bien se relancer à Jerez
Par :
2 mai 2019 à 18:35

Malgré son abandon au Texas il y a près de trois semaines, il n'y a pas péril en la demeure pour l'Espagnol, qui veut redresser la barre dès ce week-end en Andalousie.

La portée de l'événement n'a guère eu d'impact significatif sur le championnat, alors que seulement trois courses ont eu lieu dans cette saison 2019 de MotoGP, mais la valeur symbolique de la chute de Marc Márquez lors du Grand Prix des Amériques, véritable coup d'arrêt dans l'invincibilité de l'Espagnol à Austin, a pour le moins marqué les esprits.

Il en faudrait plus cependant pour déstabiliser le tenant du titre. Certes, sa belle série de six victoires en autant d'éditions disputées sur le COTA a fait long feu, mais l'origine de son accident semble renvoyer davantage à un problème technique qu'à tout autre chose.

La chute d'Austin, un problème technique

Après tout, le numéro 93 n'évoluait-il pas sans pression au moment de sa chute ? Le problème semble en fait renvoyer à un mal qui couvait sur la Honda depuis le GP précédent, en Argentine. "Bien sûr c'est ma faute car j'ai chuté, mais durant le week-end à Austin, nous avions évoqué un problème qu'il fallait résoudre", avance Márquez.

Lire aussi:

Le problème en question aurait d'ailleurs entraîné aussi la chute de Cal Crutchlow au Texas, et pourrait être lié à un souci de frein moteur, chose que le Champion du monde en titre s'est bien gardé de confirmer en public.

"Nous espérions régler cela pour Austin, mais ce ne fut pas le cas", poursuit Márquez. "Mais maintenant nous avons mené d'autres essais avec [Stefan] Bradl, et c'est important car nous sommes à présent dans la quatrième manche du championnat. Le moteur est nouveau et parfois ce genre de choses arrive. Mais le plus important c'est qu'après une erreur, après avoir eu un résultat vierge, nous ne sommes qu'à neuf points du gars de devant au championnat, ce n'est rien."

Peu de dégâts au championnat

Il est vrai que Márquez occupe la quatrième place du classement, à seulement neuf unités du leader, Andrea Dovizioso. Pas de quoi paniquer après trois courses disputées, et l'Espagnol se souvient d'ailleurs qu'il totalisait le même nombre de points à l'entame de la saison européenne l'an dernier. 

Lire aussi:

Jerez avait alors marqué le véritable lancement de la saison de l'Ibère, qui allait rapidement prendre le large face à ses adversaires par la suite. "L'an dernier nous sommes arrivés ici exactement avec le même nombre de points", rappelle-t-il. "Nous allons essayer d'être compétitif ce week-end, c'est un circuit que j'aime, et qui convient bien à mon style de pilotage. Nous devons prendre la mesure de l'asphalte, mais aussi celle de nos opposants. Nous devons comprendre la piste telle qu'elle est l'après-midi, car dans la matinée avec la fraîcheur tout est plus facile, et dans l'après-midi c'est toujours plus difficile."

La première journée en Andalousie promet en cela d'être riche en enseignements, avec les deux premières séances d'essais libres prévues demain.

 

Article suivant
Peu d'expérience mais beaucoup de confiance pour Rins à Jerez

Article précédent

Peu d'expérience mais beaucoup de confiance pour Rins à Jerez

Article suivant

Quartararo : Faire mieux que le top 10 ? "Ce n'est que du bonus"

Quartararo : Faire mieux que le top 10 ? "Ce n'est que du bonus"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck