Deux accidents et un zéro pointé pour Pedrosa en Argentine

partages
commentaires
Deux accidents et un zéro pointé pour Pedrosa en Argentine
Par : Willy Zinck
11 avr. 2017 à 07:30

Le pilote espagnol a connu, à l'image de l'équipe Honda, un week-end sans, lors duquel il a chuté par deux fois, et repart bredouille d'Amérique latine.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Chute de Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, et Sete Gibernau

Il y a parfois des week-ends de course qu'il vaut mieux oublier... Pour Dani Pedrosa, il fait peu de doutes que le cru 2017 du Grand Prix d'Argentine ne laissera pas un souvenir impérissable, loin de là !

Le pilote espagnol, après des essais prometteurs cet hiver, avait rongé son frein lors de la première manche au Qatar, sur un circuit peu propice à sa machine, et espérait sans doute être enfin dans le coup en Amérique du Sud. Mais hormis une séance de qualifications correcte, sans toutefois être étincelante, rien n'a semblé aller dans le week-end du numéro 26.

La journée du vendredi a de suite donné le ton, avec une chute dans le virage 13 lors de la deuxième séance d'essais et l'absence de qualification directe pour la Q2, qui a contraint le pilote Honda à passer par la case repêchage. Celui-ci s'en est finalement plutôt bien sorti, avec le cinquième chrono sur la grille de départ, entre Danilo Petrucci et Maverick Viñales

Pedrosa a ensuite assuré le spectacle en début de course, en bataillant avec Johann Zarco, Álvaro Bautista et Danilo Petrucci pour le gain de la quatrième place. Non sans difficulté, notamment pour se défaire du dernier cité. "Durant la course, j'étais bloqué derrière Petrucci", a expliqué après-coup le pilote espagnol. "Il freinait vraiment tard, tout en étant  très prompt sur les gaz. Il avait beaucoup de vitesse de pointe et d'accélération en pneus neufs. C'était vraiment difficile de le passer."

Deux chutes dans le week-end

Mais l’opiniâtreté de l'Ibère a fait son office, et celui-ci est parvenu à s'accaparer, très provisoirement, la quatrième place, et enchaîner par la suite les tours rapides. Un pic de forme qui n'a été qu'éphémère, puisque le numéro 26 s'est retrouvé hors-course peu de temps après. "Une fois que j'ai eu la voie dégagée, j'ai pu faire de bons temps au tour, mais ensuite j'ai eu mon accident. Malheureusement, j'ai chuté par deux fois ce week-end, avec le même pneu."

Une chute survenue au 14e tour, et qui a ressemblé fort à celle de son coéquipier Marc Márquez, lui aussi tombé dans le virage 2. Mais alors que son compatriote était dans l'expectative après-course quant à la raison de son abandon, Pedrosa semblait s'être fait sa petite idée pour le sien. "Ce week-end, nous avons rencontré des difficultés au niveau de la stabilité de la moto, notamment sur les bosses. C'était vraiment difficile de garder la moto à sa place."

Si la RC213V apparaît donc comme étant encore sauvage sur revêtement bosselé, requérant une forte dextérité de la part des pilotes devant ses nombreuses ruades, Pedrosa se consolait comme il pouvait en voulant voir le positif après un week-end à oublier. "Il faut voir le bon côté des choses, nous avons appris un peu plus sur notre moto, et nous sommes impatients de faire quelques ajustements en vue de la prochaine course. Nous avons abordé différents problèmes, telle que la stabilité de la moto sur les bosses."

Cette manche catastrophe a certainement permis à Honda et Pedrosa de mettre le doigt sur de nouveaux défauts de leur monture, qui seront à n'en pas douter résolus à court ou moyen terme. Mais en attendant, les courses s'enchaînent et, après deux échéances, le Catalan ne peut que dresser un constat négatif de son début de saison : "Cela a été une fin de semaine compliquée, et c'est difficile de commencer le championnat avec seulement une cinquième place et une chute."

Le pilote Honda serait donc bien inspiré de se reprendre, dès la prochaine manche à Austin, s'il ne veut pas faire mentir ses supporters qui avaient observé sa "renaissance" après des essais hivernaux de bonne tenue.

Mug Dani Pedrosa
Mug Dani Pedrosa, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Stats - Viñales au sommet, Márquez au plus bas

Article précédent

Stats - Viñales au sommet, Márquez au plus bas

Article suivant

Rossi : "Une grande dose de confiance" et de précieux enseignements

Rossi : "Une grande dose de confiance" et de précieux enseignements
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck