Deux pneus en moins dans l'allocation en 2022

Les pilotes auront moins de pneus arrière à disposition lors des week-ends de course la saison prochaine. Michelin souhaite réduire son empreinte écologique, ce qui passera aussi par l'utilisation de matériaux recyclés.

Deux pneus en moins dans l'allocation en 2022

L'allocation de pneus va évoluer en 2022. Actuellement, chaque pilote dispose de 22 pneus à chaque week-end de course, 10 pour l'avant et 12 pour l'arrière. Les deux pilotes disputant à la fois la Q1 et la Q2 ont droit à un pneu avant et un pneu arrière supplémentaires, tandis que la répartition entre composés tendres, medium et durs évolue selon les épreuves. 

Michelin fournira deux pneus arrière de moins l'an prochain, avant de réduire encore le quota d'un pneu en 2023, mais il n'a pas encore été décidé si ce sera à l'avant ou à l'arrière. Le but ? Fabriquer et transporter moins de pneus et ainsi limiter l'empreinte écologique du championnat, sans pour autant limiter le roulage. Les pilotes auront suffisamment de gommes pour faire autant d'essais qu'aujourd'hui mais leurs choix seront plus limités.

"Depuis plusieurs années, la Dorna travaille énormément pour le développement durable", souligne Carlos Ezpeleta, directeur sportif du MotoGP, sur le site officiel du championnat. "Michelin est un immense fabricant de pneus dans le monde, un acteur du développement durable et un partenaire important. Nous voulions nous pencher sur l'allocation de pneus en MotoGP et nous allons le faire en réduisant le nombre de pneus apportés sur les courses et qui ne sont pas utilisés. C'est important : le nombre de pneus que les pilotes pourront utiliser sera le même."

Piero Taramasso assure que la mesure n'aura pas une grande influence sur le déroulement des week-ends. "Les performances ne sont pas affectées", promet le responsable de la compétition deux-roues de Michelin. "Les pilotes pourront utiliser le même nombre de pneus en piste, c'est jusqu'il y en aura moins dans l'allocation, donc on apportera et transportera moins de pneus."

Des matériaux recyclés intégrés aux pneus

Michelin ne va pas se contenter de fabriquer moins de pneus mais va également revoir ses processus de fabrication pour incorporer plus de matières recyclées dans ses gommes, sans nuire aux performances. "Nous allons changer les composés et utiliser des matériaux durables", confirme Taramasso. "Les performances seront les mêmes, ou meilleures. Cela fait partie de la stratégie globale de Michelin vers la durabilité, en réduisant le nombre de pneus."

Le manufacturier clermontois tire ainsi profit de l'expérience acquise en MotoE, pour lequel il a développé des pneus avec des matériaux recyclés depuis le lancement de la catégorie en 2019. Michelin souhaite maintenant "apporter cette technologie" dans la catégorie reine. "Il y a déjà des matériaux durables dans les composés en MotoGP, mais le but est de les améliorer et d'en avoir de plus en plus, chaque saison", précise Taramasso.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Viñales va renforcer sa préparation physique pour piloter l'Aprilia
Article précédent

Viñales va renforcer sa préparation physique pour piloter l'Aprilia

Article suivant

Stefan Bradl ne remplacera pas Marc Márquez à Valence

Stefan Bradl ne remplacera pas Marc Márquez à Valence
Charger les commentaires