MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Diaporama - Laguna Seca, 9 ans de bagarres en MotoGP

partages
commentaires
Diaporama - Laguna Seca, 9 ans de bagarres en MotoGP
Par :
10 juil. 2016 à 07:46

Le WSBK en découd cette semaine avec la piste de Laguna Seca. L'occasion pour nous de revenir en images sur les neuf visites du MotoGP sur ce circuit mythique, des Grands Prix qui n'ont pas manqué de rebondissements. Souvenirs, souvenirs...

Diapo
Liste

2005 - Retour à Laguna

2005 - Retour à Laguna
1/45

Photo de: Camel Media Service

Après six éditions dans les années 1980-90, Laguna Seca fait son retour au calendrier des Grands Prix mondiaux en 2005. Cette fois, seule la catégorie MotoGP sera autorisée à courir.

2005 - Bayliss donne le ton

2005 - Bayliss donne le ton
2/45

Photo de: Camel Media Service

Alors que certains découvrent la mythique piste californienne, Troy Bayliss - vainqueur trois ans plus tôt en WSBK - domine les premiers essais.

2005 - Hayden prend les commandes

2005 - Hayden prend les commandes
3/45

Photo de: Bob Heathcote

Nicky Hayden ne tarde pas à prendre l'avantage. Déjà chouchou du public, il domine la suite des essais libres, puis décroche sa première pole position en MotoGP, où il est arrivé deux ans plus tôt après s'être fait connaître en championnat américain.

2005 - Hopkins en outsider

2005 - Hopkins en outsider
4/45

Photo de: Bob Heathcote

À l'époque, quatre Américains figurent parmi les engagés en MotoGP. Parmi eux, John Hopkins qui réussit ses essais et se qualifie 6e au guidon de la Suzuki. il sera moins bien loti en course et terminera 8e, alors chaussé par Bridgestone quand les leaders sont en Michelin.

2005 - Melandri mord la poussière

2005 - Melandri mord la poussière
5/45

Photo de: Gresini Racing

C'est un week-end compliqué pour Melandri, qui se blesse aux essais et chute encore en course, dès le premier tour, en heurtant Alex Barros. Celui-ci, qui s'était qualifié en première ligne, s'était retrouvé dans le peloton en manquant son départ.

2005 - Un duel Gibernau-Biaggi

2005 - Un duel Gibernau-Biaggi
6/45

Photo de: Gresini Racing

Le duel des meilleurs ennemis de Rossi... Dès le cinquième tour, Gibernau et Biaggi sont en bagarre pour le gain de la 4e place. Leur mano a mano durera jusqu'à l'arrivée et verra l'Italien s'imposer de peu.

2005 - Rossi devancé par Edwards

2005 - Rossi devancé par Edwards
7/45

Photo de: Gauloises Fortuna Racing

Devant eux, les deux pilotes officiels Yamaha sont également en bagarre. Et c'est le local de l'étape qui aura gain de cause en prenant l'avantage à la mi-course.

2005 - Hayden s'impose devant Edwards et Rossi

2005 - Hayden s'impose devant Edwards et Rossi
8/45

Photo de: Gauloises Fortuna Racing

La domination de Nicky Hayden n'est pas démentie durant les 32 tours de course et c'est donc à domicile, et en état de grâce, qu'il signe sa première victoire MotoGP.

2006 - Vermeulen et Roberts Jr premiers leaders

2006 - Vermeulen et Roberts Jr premiers leaders
9/45

Photo de: Todd Corzett

Lorsque le Championnat du monde revient sur place un an plus tard, se sont Kenny Roberts Jr et Chris Vermeulen qui dominent les essais. Auteur du doublé en WSBK ici-même deux ans plus tôt, le rookie australien part de la pole et prend les rênes de la course à Roberts dans le deuxième tour.

2006 - Hayden a de la ressource

2006 - Hayden a de la ressource
10/45

Photo de: Todd Corzett

Vainqueur en titre, leader du championnat et également premier du GP des Pays-Bas un mois plus tôt, Hayden est sous le feu des projecteurs durant ce week-end et la pression se fait sentir. Il ne part que 6e, mais gagne trois places dès le départ et s'installe dans la roue de Roberts Jr. Le Kentucky Kid construit parfaitement sa course et finit par se défaire de son compatriote, puis par déposséder Vermeulen de la tête.

2006 - Coûteux abandon pour Rossi

2006 - Coûteux abandon pour Rossi
11/45

Photo de: Todd Corzett

Mal qualifié et mal parti, Rossi n'est que 10e dans le premier tour. Il parvient à remonter à la 4e place mais finit par devoir renoncer, en proie à la surchauffe de son moteur. Il s'agit de son troisième abandon de la saison et il le paiera très cher au championnat...

2006 - Podium 100% Michelin

2006 - Podium 100% Michelin
12/45

Photo de: Bob Heathcote

Alors que la bataille fait rage entre Michelin et Bridgestone, Vermeulen et sa Suzuki équipée des pneus japonais dégringolent au classement durant la seconde moitié de course, pour finir à 27 secondes du vainqueur. C'est ainsi que Pedrosa s'empare de la 2e place et que Melandri se hisse au 3e rang à trois tours de l'arrivée.

2006 - Le Kid a encore frappé

2006 - Le Kid a encore frappé
13/45

Photo de: Todd Corzett

Au bout de 32 tours, c'est la délivrance pour Nicky Hayden ! Il s'agira de la dernière victoire MotoGP de l'Américain, qui sera titré trois mois plus tard.

2007 - La perfection pour Stoner

2007 - La perfection pour Stoner
14/45

Photo de: Bob Heathcote

2007 est l'année Casey Stoner : il domine l'intégralité du week-end, essais libres, qualifications et course ! Il est le premier non-Américain à gagner sur place depuis la création du MotoGP, sachant qu'un seul avait pu faire de même en 500cc, en l'occurrence Luca Cadalora.

2007 - Vermeulen brille

2007 - Vermeulen brille
15/45

Photo de: Todd Corzett

À nouveau très à l'aise à Laguna, Vermeulen se défait rapidement de Pedrosa et se classe 2e. L'Australien réussit une excellente course et n'a pas à rougir face à un Stoner au sommet de son art.

2007 - Yamaha au second plan

2007 - Yamaha au second plan
16/45

Photo de: Bob Heathcote

Les Yamaha officielles déplorent une perte de grip et ne parviennent pas à se montrer menaçantes sur la durée de la course. Edwards dégringole au 11e rang après avoir bataillé dans les premiers tours contre Melandri, qui terminera 3e. Rossi, lui, sauve les points de la 4e place mais concède 30 secondes au vainqueur.

2007 - KO national dès le départ

2007 - KO national dès le départ
17/45

Photo de: Bob Heathcote

Si la course d'Edwards est decevante, ce n'est guère mieux pour ses compatriotes, à commencer par Hopkins : il chute au premier virage et heurte Hayden au passage.

2007 - Abandon pour Hayden

2007 - Abandon pour Hayden
18/45

Photo de: Todd Corzett

Hopkins parvient à marquer un petit point en ralliant l'arrivée 15e, à deux tours des leaders. Par contre, Hayden se voit contraint d'abandonner, en proie à des soucis de freins. Une écrasante déception pour le Champion du monde en titre, vainqueur des deux éditions précédentes.

2007 - Stoner gagne devant Vermeulen et Melandri

2007 - Stoner gagne devant Vermeulen et Melandri
19/45

Photo de: Bob Heathcote

Derrière le doublé australien, c'est Marco Melandri qui monte sur la 3e marche du podium. Souffrant d'une cheville luxée, il ne peut rester debout pendant la cérémonie de remise des prix.

2008 - Le fameux duel

2008 - Le fameux duel
20/45

Photo de: Bridgestone Corporation

L'édition 2008 semble partie pour offrir une copie conforme de la précédente, Stoner dominant les essais et les qualifications avec aisance. Mais Rossi parvient à lui tenir tête en course et leur duel devient rapidement très musclé ! L'Histoire retiendra le dépassement de l'Italien dans le Corkscrew au prix d'un passage dans la terre, mais c'est bien plus tard qu'il finira par avoir le dessus, Stoner chutant dans le dernier virage à neuf tours de l'arrivée.

2008 - Vermeulen toujours à l'aise à Laguna

2008 - Vermeulen toujours à l'aise à Laguna
21/45

Photo de: Crescent Suzuki

Derrière Rossi et Stoner (qui a malgré tout sauvé la 2e place), Vermeulen figure une nouvelle fois sur le podium de Laguna. Il a pour cela dû venir à bout de Hayden et Dovizioso, avec qui il a bataillé dans les premiers tours.

2008 - Rude apprentissage pour Lorenzo

2008 - Rude apprentissage pour Lorenzo
22/45

Photo de: Bob Heathcote

Le rookie Jorge Lorenzo chute beaucoup durant sa première saison et son accident dans le premier tour du GP des États-Unis fait partie des plus impressionnants, sa moto le projetant littéralement dans les airs. Résultat, des fractures au pied pour l'Espagnol.

2008 - Solide résultat pour De Puniet

2008 - Solide résultat pour De Puniet
23/45

Photo de: Team LCR

Déjà 6e l'année précédente sur Kawasaki, Randy de Puniet réédite son résultat, cette fois au guidon d'une Honda du team LCR. Après s'être défait du nouveau pilote Tech3, James Toseland, il s'est retrouvé à la lutte contre Dovizioso et Hayden pour la 4e place.

2008 - Ça méritait bien un baiser

2008 - Ça méritait bien un baiser
24/45

Photo de: Yamaha Motor Racing

Rossi fête sa première victoire à Laguna comme il se doit, en embrassant le bitume du Corkscrew !

2009 - Pedrosa sort du bois

2009 - Pedrosa sort du bois
25/45

Photo de: Bridgestone Corporation

En 2009, les disparités entre Bridgestone et Michelin à Laguna n'ont plus lieu d'être puisque le championnat a adopté un manufacturier unique. Après plus d'un an de disette, Pedrosa offre la victoire à Honda en prenant les commandes de la course dès l'extinction des feux. Personne ne peut rivaliser avec la performance de l'Espagnol ce jour-là.

2009 - Rossi bon second

2009 - Rossi bon second
26/45

Photo de: Yamaha Motor Racing

Rossi, Stoner et Lorenzo entament la course en groupe, avant que l'Australien ne perde peu à peu du terrain. Des deux pilotes Yamaha, c'est Rossi qui a l'avantage, mais Lorenzo - blessé - monte pour la première fois sur le podium de Laguna.

2009 - Hayden retrouve du poil de la bête

2009 - Hayden retrouve du poil de la bête
27/45

Photo de: Team Gresini

Nicky Hayden signe sa première entrée dans le top 5 depuis qu'il a rejoint Ducati. Pour cela, il a dû venir à bout de Toni Elias, l'un de ses principaux rivaux au championnat à ce stade de la saison.

2010 - Lorenzo plante le décor

2010 - Lorenzo plante le décor
28/45

Photo de: Yamaha Motor Racing

Pedrosa prend à nouveau les rênes en 2010, mais il chute alors qu'il est poursuivi par Lorenzo et Stoner. Le Majorquin s'impose, lancé dans une saison frisant la perfection, qui va lui rapporter son premier titre.

2010 - Lorenzo, Stoner et Rossi réunis sur le podium

2010 - Lorenzo, Stoner et Rossi réunis sur le podium
29/45

Photo de: Yamaha Motor Racing

Pour la première fois de la saison, Jorge Lorenzo, Casey Stoner et Valentino Rossi sont réunis sur le podium, sous le regard de Wayne Rainey. L'Australien signe là son meilleur résultat à ce stade du championnat.

2010 - Le retour du Docteur

2010 - Le retour du Docteur
30/45

Photo de: Yamaha Motor Racing

Quant à Rossi, il décroche son premier podium depuis sa fracture de la jambe, un mois et demi plus tôt.

2010 - Rossi s'en va chercher le podium

2010 - Rossi s'en va chercher le podium
31/45

Photo de: Yamaha Motor Racing

Pour se faire, l'Italien a dû cravacher afin de rattraper Dovizioso et le déposséder de la 3e place. Il a longtemps emmené dans sa roue Hayden et Spies, qui terminent juste derrière le pilote Honda.

2011 - Changement de couleurs, changement de rythme

2011 - Changement de couleurs, changement de rythme
32/45

Photo de: Bridgestone Corporation

C'est beaucoup plus compliqué l'année suivante pour le Docteur. Redevenus coéquipiers, chez Ducati à présent, Rossi et Hayden se battent l'un contre l'autre mais concèdent 30 secondes du vainqueur - bien trop à leur goût.

2011 - Trio gagnant

2011 - Trio gagnant
33/45

Photo de: Bridgestone Corporation

C'est aux trois autres vainqueurs MotoGP qu'a connus Laguna à cette date que reviennent les honneurs. Lorenzo, Stoner et Pedrosa dominent les essais et les qualifications et se retrouvent logiquement ensemble sur le podium.

2011 - Lorenzo touché, Stoner le coule

2011 - Lorenzo touché, Stoner le coule
34/45

Photo de: Bridgestone Corporation

L'ordre d'arrivée n'avait pourtant rien d'évident, car c'est Lorenzo qui a mené l'épreuve durant 26 tours. Sans jamais avoir été réellement distancé, Stoner a couvert plus de la moitié de la course en 3e position, avant de se défaire d'abord de Pedrosa puis de Lorenzo. Ce dernier a cédé dans les derniers tours, usé par l'effort alors qu'il avait subi un énorme highside en essais.

2011 - La meilleure partition de Ben Spies

2011 - La meilleure partition de Ben Spies
35/45

Photo de: Bridgestone Corporation

Un autre duel se joue à une vingtaine de secondes du vainqueur et, là aussi, c'est dans les derniers tours que ça se décide, en faveur de Spies. Plus en réussite à Indy (où il compte deux podiums), l'Américain ne fera jamais mieux que cette 4e place sur ce Grand Prix.

2011 - Grosse chute pour De Puniet

2011 - Grosse chute pour De Puniet
36/45

Photo de: Bridgestone Corporation

Randy de Puniet n'est pas au départ de la course. Victime d'une lourde chute pendant les essais, il souffre de plusieurs fractures de vertèbres.

2012 - L'homme de la pole

2012 - L'homme de la pole
37/45

Photo de: Bob Heathcote

Pour la quatrième année de suite, Jorge Lorenzo décroche la pole à Laguna. Derrière lui : Stoner, qui le bat d'un millième au warm-up, et c'est un nouveau duel qui s'annonce, avec Pedrosa en possible arbitre.

2012 - Bis repetita

2012 - Bis repetita
38/45

Photo de: Bob Heathcote

On prend les mêmes et on recommence : comme l'année précédente, quoique beaucoup plus rapidement, Stoner vient à bout de Pedrosa, avant de s'attaquer à Lorenzo, qui mène pourtant la course pendant les deux-tiers... L'Australien trouve à nouveau la clé pour déposséder le pilote Yamaha de la victoire !

2012 - Jusqu'à la lie...

2012 - Jusqu'à la lie...
39/45

Photo de: Ducati Corse

Avec Ducati, Rossi boit le calice jusqu'à la lie. Le Corkscrew lui avait valu l'un de ses faits d'armes quatre ans plus tôt, il l'envoie cette fois au tapis alors qu'il évoluait seul en 8e position. Son retour chez Yamaha sera annoncé avant la manche suivante.

2013 - La der

2013 - La der
40/45

Photo de: Repsol Media

Le 15e Grand Prix disputé à Laguna Seca sera aussi le dernier. Les temps changent, les États-Unis sont désormais moins présents dans les effectifs du championnat et les épreuves d'Indianapolis et d'Austin suffisent amplement au calendrier, tout en ayant les reins plus solides financièrement.

2013 - Stefan Bradl

2013 - Stefan Bradl
41/45

Photo de: Bridgestone Corporation

Fait inédit, c'est Stefan Bradl qui décroche la pole, la seule de sa carrière en catégorie reine. Il transformera l'essai en signant le lendemain son unique podium.

2013 - Revoilà le Corkscrew

2013 - Revoilà le Corkscrew
42/45

Photo de: Repsol Media

Tandis que Bradl a pris les rênes au départ de la course, Márquez doit se défaire de Rossi pour tenter de reprendre l'Allemand. Et son dépassement pourrait rappeler quelques souvenirs au Docteur...

2013 - Rossi retrouve le podium

2013 - Rossi retrouve le podium
43/45

Photo de: Yamaha MotoGP

Rossi se retrouve alors aux prises avec Bautista, qui ne le lâchera pas d'une semelle jusqu'à l'arrivée. L'Italien tient bon et retrouve le podium de Laguna pour la première fois depuis 2010.

2013 - Ça se bagarre derrière

2013 - Ça se bagarre derrière
44/45

Photo de: Repsol Media

Habitué à jouer les premiers rôles à Laguna, Pedrosa doit cette fois se contenter de la 5e place, au terme d'une grosse bagarre contre Lorenzo et Crutchlow, qu'il remporte.

2013 - Honneurs au jeune

2013 - Honneurs au jeune
45/45

Photo de: Repsol Media

Le rookie Marc Márquez est donc le dernier à inscrire son nom au palmarès du Grand Prix de Laguna Seca. Alors en route vers son premier sacre en catégorie reine, il signe déjà un record en devenant le pilote le plus jeune à remporter deux victoires d'affilée, puisqu'il venait de s'imposer au Sachsenring. Depuis cette date, il reste invaincu sur toutes les épreuves américaines qu'il a disputées en catégorie reine...

Article suivant
Le TT Assen a son Tunnel des champions

Article précédent

Le TT Assen a son Tunnel des champions

Article suivant

Le Kazakhstan prétendant au calendrier MotoGP et WSBK

Le Kazakhstan prétendant au calendrier MotoGP et WSBK
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa