Domenicali salue les ingénieurs Ducati et donne rendez-vous en piste

partages
commentaires
Domenicali salue les ingénieurs Ducati et donne rendez-vous en piste
Par :
27 mars 2019 à 08:05

Le patron de Ducati Motor n'a pas tardé à réagir pour exprimer sa fierté après la décision favorable à la marque italienne rendue par la FIM.

La Fédération internationale de motocyclisme a communiqué mardi soir le verdict de la Cour d'appel MotoGP, une décision qui appuie Ducati Team face aux quatre constructeurs ayant déposé une réclamation à Losail. Cela confirme donc la victoire conquise par Andrea Dovizioso au Qatar, mais aussi la possibilité de continuer à utiliser lors des prochaines courses la pièce qui a été au cœur des débats ces dernières semaines.

Lire aussi:

Claudio Domenicali, administrateur délégué de Ducati Motor, n'a pas tardé à réagir à cette décision, exprimant sa fierté pour le travail des ingénieurs de Borgo Panigale, dont l'inventivité n'est plus à prouver. Le patron italien ne cache pas, toutefois, une pointe d'amertume pour les deux semaines troubles que vient de vivre le MotoGP.

"La Cour d'appel de la FIM vient de révéler que notre dispositif de bras oscillant est pleinement conforme. Les points du Qatar sont saufs et la pièce peut être utilisée lors des prochaines courses", a écrit Claudio Domenicali sur Twitter.

"Quoi qu'il en soit, il est dommage que pour obtenir ce résultat nous ayons dû dépenser notre temps et notre argent avec des avocats et révéler à nos adversaires notre compréhension du refroidissement des pneus", poursuit celui qui est aussi président du MSMA (association des constructeurs MotoGP) depuis l'an dernier.

Le bras oscillant de la Ducati officielle
Détails sur la Ducati

Cette ailette, placée sur le bras oscillant des trois Ducati GP19 pendant la course du Qatar, avait fait une première apparition lors des essais de pré-saison, à Losail. Ducati, qui a expliqué avoir soumis au directeur technique du championnat le concept de cette pièce et l'avoir ensuite utilisée car celui-ci avait donné son feu vert, a toujours décrit ce dispositif comme ayant pour fonction de refroidir le pneu arrière. Ses opposants y voient, eux, un moyen de générer de l'appui, ce qui enfreindrait le règlement technique. Si la FIM n'a pas argumenté sa décision dans le rapport rendu mardi soir, elle a de toute évidence donné raison à Ducati.

"Ducati est fier de l'ingéniosité de son ingénierie italienne et de sa capacité à innover", affirme Claudio Domenicali. "Beaucoup de personnes ont affirmé ces dernières semaines que nous trichions… J'espère qu'ils vont maintenant se taire et essayer de nous battre en piste."

Grâce aux 25 points marqués au Qatar, Andrea Dovizioso se présente donc en leader du championnat sur la deuxième manche, au programme cette semaine en Argentine. Les quatre plaignants ont cependant cinq jours pour faire appel de la décision de la FIM auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS).

 

 

Article suivant
La Cour d'appel de la FIM rejette la réclamation contre Ducati

Article précédent

La Cour d'appel de la FIM rejette la réclamation contre Ducati

Article suivant

Le programme du Grand Prix d'Argentine

Le programme du Grand Prix d'Argentine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir toute l'actu