MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
13 Heures
:
26 Minutes
:
26 Secondes

Doohan : "Mon coéquipier ne m'a jamais inquiété, tout comme Márquez"

partages
commentaires
Doohan : "Mon coéquipier ne m'a jamais inquiété, tout comme Márquez"
Par :
21 déc. 2018 à 17:30

Mick Doohan a accordé une interview à Motorsport.com, et est revenu sur les raisons qui font pour le moment de Marc Márquez son égal dans la catégorie reine, avec cinq titres.

Deux décennies avant Marc Márquez, un premier pilote survolait déjà les débats dans la catégorie reine, à savoir Mick Doohan. Quintuple Champion du monde, sans interruption entre 1994 et 1999 chez Repsol Honda, l'Australien a un avis bien tranché sur son successeur espagnol, ainsi que sur la future cohabitation de ce dernier avec un certain Jorge Lorenzo

La finale de la saison à Valence a offert un spectacle intense, mais le même Champion du monde. Marc Márquez a remporté cinq des six derniers titres. Est-ce que le championnat perd de son intérêt à cause de cela ?

Ce fut une saison sympa avec des courses formidables. Dans pas mal de cas, le favori n'était pas clair, pas même le dimanche matin, bien que Márquez se soit toujours montré très fort et déterminé. Cela a pu nous faire penser que des choses intéressantes allaient se dérouler. Je pense qu'on a assisté à l'une des saisons les plus divertissantes pour les spectateurs.

Les autres pilotes veulent toujours battre celui qui s'est affirmé comme la référence, et cela signifie que vous ne pouvez pas vous reposer sur vos lauriers juste en vous disant que vous avez été titré l'année précédente. Si vous commettez cette erreur, alors les autres vont vous submerger. Márquez n'a jamais relâché la pression, et vous pouvez appeler cela comme vous voulez : il s'est réinventé, il a évolué... mais il a eu de nouveau gain de cause. Sa blessure à l'épaule lui a causé des problèmes en fin de saison, mais de l'extérieur personne ne savait cela. Je pense que c'est la marque d'un grand champion, le fait d'avoir remporté cinq titres est une preuve de la force mentale dont il peut faire preuve.

Márquez est-il meilleur que sa moto ?

À mon époque je pense qu'il devait y avoir sept Honda sur la grille, mais le vainqueur était toujours le même. Un pilote comme Marc va toujours faire la différence et, par chance, en compétition moto le coureur a toujours cette habilité, cette influence. Nous avons vu cela par le passé, lorsque des pilotes avaient fait le choix de changer de constructeur. Certains d'entre eux ont réussi à rester forts, et pour d'autres cela n'a pas été le cas. Je pense que si Marc décide de changer de constructeurs, il sera toujours en mesure de gagner.

Mick Doohan, Repsol Honda Team

Mick Doohan, Repsol Honda Team

A-t-il besoin de changer de moto pour démontrer qu'il est le meilleur ?

C'est idiot. Si cette théorie provient de ses rivaux, c'est parce qu'ils savent déjà à quel point il est fort, et ils ne veulent pas l'être moins. Il n'a pas beaucoup existé de pilotes aussi dominateurs que lui. Certains de ses rivaux l'ont fait (changer de moto), mais n'ont pas été en mesure d'extraire 100% de la moto qu'ils pilotaient, alors que lui peut combiner tout son talent avec tout le potentiel de la Honda.

Est-on en train de parler de la combinaison parfaite ?

C'est cela. Mais dans le même temps, si vous lui fournissez une moto acceptable il fera la même chose : gagner. Nous avons pu voir cela avec Valentino [Rossi], avec Eddie Lawson. Un pilote rapide est un pilote rapide.

Lire aussi :

Dovizioso a été le seul à se battre avec Márquez. Sont-ils à un niveau similaire ?

Marc pourrait piloter avec n'importe quelle moto, alors que ses rivaux ne peuvent s'approcher de lui que quand tout fonctionne parfaitement. Mais pour le moment ces motos ne sont pas à ce haut niveau, et c'est Marc qui fait la différence car il pilote toujours de la même façon... Il est imbattable. C'est la même histoire qu'avec Cadalora. Ils s'imposent sur un dimanche donné, et lors de la course suivante ils sont derrière. Dovi a progressé, mais je pense qu'il doit encore lever des doutes. Il s'est amélioré ces dernières années, mais nous ne savons pas si cela est lié à lui ou à la Ducati. De mon point de vue, on ne peut toujours pas le mettre au même niveau que Márquez.

Certaines personnes pensent que vous ou Rossi se sont imposés plus facilement, alors qu'aujourd'hui la concurrence est plus rude.

On ne peut pas changer la perception des gens. Je ne sais pas d'où ils attendaient la concurrence durant mes années de compétition. J'ai couru face aux meilleurs pilotes du monde, donc je pense que c'est assez irrespectueux de sous-estimer le reste des pilotes. Lorsque je gagnais ou que Valentino gagnait, dans les deux cas c'était face à des Champions du monde, que ce soit en 250cc ou d'autres catégories. J'ai couru contre Rainey, Schwantz, Lawson... je ne crois pas qu'il s'agissait de pilotes lents. Valentino a presque 40 ans ! Rien que cela c'est déjà impressionnant. La seule chose qui a changé, c'est l'électronique.

Mais peu importe comment, ce sont toujours les mêmes pilotes qui sont au sommet. Marc et Rossi peuvent tous les deux faire une remontée depuis la 20e place sur la grille, donc qu'est-ce que cela veut dire des autres pilotes ? La seule chose qui a changé, c'est que les motos sont plus faciles à piloter, et cela permet aux pilotes de se rapprocher des positions de tête, et d'y rester plus longtemps. La différence entre Valentino et Marc avec le reste des pilotes, c'est qu'ils sont en mesure de surmonter toute situation et d'aller vite lorsque leur moto n'est pas parfaite.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Márquez est très agressif, mais est-ce nécessaire avec la Honda ?

Je ne suis pas sûr que cela soit nécessaire, mais ce qui est clair c'est que Marc est le meilleur pour cela et que cela fonctionne pour lui. Il ne semble pas que cette agressivité affecte l'usure du pneu comme cela pourrait être le cas. Il était déjà comme ça en Moto2 et ce qu'il a fait, en quelque sorte, c'est de faire évoluer son style de pilotage en MotoGP pour atteindre un autre niveau. Nous pouvons comparer cette situation à celle des années 80 : à ce moment-là, les motos ont commencé à bouger beaucoup et certains pilotes ont pris peur et ont par conséquent réduit les gaz, alors que d'autres non. Certaines regardent Márquez et pensent qu'il est fou, alors qu'en fait la seule chose qu'il fait, c'est de piloter avec son propre style.

Selon vous, quel va être l'impact de l'arrivée de Lorenzo chez Honda ?

La seule chose que Marc peut faire, c'est de continuer de progresser, car il n'a que 25 ans. Valentino est sur le point d'avoir 40 ans et il continue d'apprendre. Jusqu'ici, de l'autre côté du garage il y a avait Pedrosa, mais avec l'arrivée de Jorge, c'est un triple Champion du monde qui va bien plus impressionner. Je n'ai pas suivi plus que ça les tests de pré-saison, mais ce qui est clair c'est que l'arrivée de Lorenzo va beaucoup motiver Marc. À un moment dans ma carrière, j'étais inquiet au sujet de l'identité de mon coéquipier, et avec Marc c'est la même situation.

Lire aussi :

Si Lorenzo est plus rapide que lui, la situation ne va pas être très différente que si c'était Pedrosa, ou un autre pilote sur la moto. Les gains, c'est Honda qui va les obtenir, et qui va pouvoir compter sur deux bons pilotes qui sont super forts mentalement, et qui ont deux styles de pilotage très différents. Cela va permettre de dessiner et de construire une moto plus compétitive. Jorge va aider Honda à amener la moto à un autre niveau et va exposer les pilotes qui se plaignent.

Pensez-vous que nous allons voir deux nouvelles versions de Lorenzo et Márquez ?

Je pense que Lorenzo est dans une situation compliquée car il a beaucoup de pression, mais d'un autre côté, cela pourrait s'avérer positif car la seule chose qu'il puisse faire c'est de battre Marc avec les mêmes armes. C'est comme quand Eddie Lawson a débarqué chez Honda et a dit que si Wayne Gardner utilisait la même moto que lui, il ne serait pas au même niveau. Et puis Gardner est arrivé et a remporté le championnat. Il n'y a pas d'excuse. Je tends à penser  que c'est l'une des raisons pour lesquelles Jorge a relevé le défi de piloter aux côté de Marc, pour savoir s'il est capable de le battre et de réaliser cela de lui-même. Quelque part, le vainqueur le plus clair dans l'histoire, ce sera Honda.

Et ne pensez-vous pas que c'est Márquez qui a le plus de pression, étant donné qu'il est le Champion en titre et que tout le monde s'attend à ce qu'il s'impose de nouveau ?

Je pense que les deux ont la pression. Jorge n'aura aucune excuse car il va bénéficier des mêmes ressources que Marc. Il reste à voir de quelle manière il va s'adapter à la façon de travailler de Honda, car Marc est là depuis bien plus longtemps et connaît tout parfaitement. Cependant, Jorge a beaucoup d'expérience et je pense qu'il va prendre ses marques rapidement. Nous n'allons plus entendre de "et si...". Je crois que Lorenzo doit travailler car il a couru contre Marc pendant beaucoup d'années et sait à quel point il est fort, à la fois mentalement et sur la moto.

Lire aussi :

Les pilotes prennent-ils les statistiques en considération ?

Dans mon cas, le fait de gagner des courses et des titres m'a rendu heureux, et cela a entretenu ma motivation, mais les statistiques ne sont utiles que quand vous arrivez à mon âge. Ce n'est pas un facteur de motivation.

Croyez-vous en la malchance ?

La malchance existe car vous ne pouvez pas contrôler certaines choses. Certains disent que la chance, on la provoque grâce à la préparation et l'entraînement, mais si un autre pilote chute devant vous ou si vous arrivez sur une flaque d'huile, que pouvez-vous faire ? La seule chose que vous pouvez faire est de vous préparer de la meilleure façon possible, d'essayer d'être meilleur que n'importe qui d'autre, et d'essayer de minimiser le risque de se retrouver confronté à la malchance. Malheureusement, le risque existe toujours en MotoGP. Et si ce n'était pas le cas, les choses seraient moins excitantes.

Mick Doohan

Article suivant
Rossi : "Très important" d'avoir un test team en Europe en MotoGP

Article précédent

Rossi : "Très important" d'avoir un test team en Europe en MotoGP

Article suivant

Petrucci à la place de Lorenzo : "Du pour et du contre" pour Dovizioso

Petrucci à la place de Lorenzo : "Du pour et du contre" pour Dovizioso
Charger les commentaires