MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
03 Heures
:
27 Minutes
:
39 Secondes

Dovizioso : "Chaque année est une histoire à part entière"

partages
commentaires
Dovizioso : "Chaque année est une histoire à part entière"
Par :
6 janv. 2019 à 18:30

Malgré les succès passés et les progrès indéniables accomplis ces deux dernières saisons, le pilote Ducati est toujours aussi prudent quant à ce que 2019 peut lui apporter.

Vice-Champion du monde par deux fois, Andrea Dovizioso ne peut qu'aborder la saison à venir avec des ambitions élevées, à la hauteur des victoires qu'il est parvenu à contester à Marc Márquez, mais surtout d'un potentiel sans cesse affûté.

Après avoir fait son retour à la victoire fin 2016, Dovizioso a accompagné Ducati dans une progression irrésistible, la marque italienne s'imposant au fil des mois comme la rivale la plus redoutable que doit désormais affronter Honda, tandis que Yamaha marquait nettement le pas. Avoir fait durer la course au titre jusqu'au dernier Grand Prix de 2017 n'a pas suffi au numéro 4 pour faire encore mieux en 2018, du moins en termes de résultats bruts, néanmoins les qualités qu'il observe sur la Desmosedici lui permettent d'aborder 2019 de la meilleure des manières depuis qu'il court en rouge.

Lire aussi :

"Je serais surpris que ça ne soit pas le cas", pointe-t-il auprès de Sky Italia, désireux de voir la nouvelle année s'inscrire dans la lignée des progrès accomplis. "Ça a été une évolution continue et quand on travaille bien c'est normal que ça se passe comme ça. Ça n'est pas une évidence, mais c'est normal. Quand on a des hauts et des bas, ça veut dire qu'on prend de mauvaises décisions, mais à mon avis petit à petit on a réussi à devenir vraiment compétitifs et tous les pilotes Ducati le démontrent, c'est donc très satisfaisant."

"À mon avis, [2018] est la première année où on a vraiment [eu] une base solide", juge Dovizioso, qui a toujours considéré qu'il manquait encore quelque chose en 2017, en dépit du fait qu'il a su résister à Márquez jusqu'à la dernière course. "[En 2017], on a joué le titre mais on n'était pas aussi solides que cette année [2018]. Cette année, on a créé cette situation. Quand tu te retrouves dans cette situation, tu peux travailler en avance, le matériel arrive au bon moment et on peut faire le travail normalement. [Avant], on était tout le temps en train de courir après le temps."

Une année aussi importante que les autres

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Après deux deuxièmes places au championnat, Dovizioso ne veut toutefois pas faire de cette année 2019 une échéance plus importante que les autres de par les récompenses qu'elle pourrait lui permettre d'obtenir. "[Elle] est importante comme l'a été [2018]. Chaque championnat est une histoire à part entière", prévient-t-il, toujours prudent. "On peut faire beaucoup de raisonnements, beaucoup de discours, beaucoup de considérations, mais ça ne sert à rien."

"Il faut aborder les choses de la bonne manière. Il faut bien travailler pendant l'hiver, de ma part et de la part de l'équipe qui sont deux choses différentes, et arriver sur le premier test en étant prêts, voilà ce qui est important. Ensuite, durant une saison de dix mois, il peut se passer énormément de choses et ça dépend de notre gestion, de ce qui se passe, y compris avec l'équipe. On part pour jouer le titre, c'est certain, et on a une très bonne base, mais chaque année est une histoire à part entière", martèle l'Italien.

Lire aussi :

L'objectif sera avant toute chose de faire progresser la Desmosedici sans étioler ses qualités. "C'est l'objectif de tout le monde, mais en ce moment étant donné qu'on a une bonne base on ne doit pas faire de gros changements", confirme le pilote. "Je ne suis pas très inquiet à l'idée de prendre une mauvaise direction. D'une part, parce que ça fait six ans qu'on travaille ensemble et je crois qu'on n'a jamais pris de mauvaise direction. Peut-être qu'on n'a pas réussi à suffisamment résoudre certaines limites, mais des mauvaises directions je ne me souviens pas qu'on en ait prises."

"Ça n'est pas la préoccupation", assure-t-il. "Il s'agit de résoudre ce qu'il nous manque. On a certaines caractéristiques, on est plus forts sur certains aspects, mais on n'est pas forts sur d'autres, alors comme tout le monde on essaye de résoudre nos points négatifs."

Article suivant
Rainey exhorte Márquez à moins tomber

Article précédent

Rainey exhorte Márquez à moins tomber

Article suivant

Des pneus dérivés du MotoGP pour le MotoE

Des pneus dérivés du MotoGP pour le MotoE
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Léna Buffa