MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dovizioso croit en ses chances de se battre contre Márquez en course

partages
commentaires
Dovizioso croit en ses chances de se battre contre Márquez en course
Par :
10 août 2019 à 17:30

Son retour en première ligne et le bon rythme qu'il a affiché durant les deux premières journées du Grand Prix d'Autriche mettent le pilote Ducati en confiance, au point de ne pas craindre la supériorité de Márquez.

Andrea Dovizioso fait en Autriche son retour sur la première ligne de la grille de départ, une première pour lui depuis le Grand Prix d'Argentine. Habitué aux bons envols, le pilote Ducati ne s'inquiète pas de l'avantage pris par Marc Márquez en qualifications et se concentre sur la bataille qu'il a l'intention de mener en course avec l'Espagnol. L'empêcher de s'échapper sera une première nécessité, puis il faudra tenir 28 tours et, selon toute probabilité, se préparer à un duel final.

Lire aussi :

"Notre objectif était de partir de la première ligne et on y est arrivé. J'en suis content parce qu'en qualifs mes sensations n'étaient pas aussi bonnes qu'en essais alors je n'ai pas pu rouler en petits 1'23. Quoi qu'il en soit, la première ligne était très importante parce qu'on sait que Marc a un très bon rythme et il est clair qu'il va vouloir se placer devant et dicter le rythme alors il faut qu'on soit prêts", prévient le pilote Ducati, convaincu de ce que fera son adversaire à l'extinction des feux : "Il est certain qu'il va essayer de s'échapper seul, parce que c'est plus facile pour gagner, surtout sur cette piste."

En qualifications, l'Espagnol s'est montré impressionnant, établissant un nouveau record en 1'23"027 qui lui a offert une avance très confortable (plus de quatre dixièmes) sur ses plus proches poursuivants. Une telle domination que Cal Crutchlow en est venu à comparer le Champion du monde à Houdini, plus magicien que pilote donc. "Il a été très rapide", salue lui aussi Dovizioso. "La température était très élevée et faire un temps comme celui-là était très difficile. Il est clair qu'il a fait quelque chose de spécial, comme toujours. Heureusement, en termes de rythme, on est plus proches."

Prêt à se battre

Loin de se soucier du retard qu'il a affiché en qualifications, où lui n'a pas réussi à atteindre les mêmes sphères que le #93, Dovizioso retient en effet que sa préparation de la course est allée dans le bon sens. "Je suis confiant", admet-il, "parce que je me sens bien quant à mon rythme de course et ça nous donne une grande chance de nous battre. Mais l'année dernière déjà Marc était devant moi, et son rythme en essais a été un peu plus rapide, donc il est clair qu'il est favori."

"On est là", affirme le pilote Ducati, qui a déjà vu Márquez partir de la pole position ces deux dernières années en Autriche, avant d'être battu en course par une Ducati. "On a travaillé très dur pour la course, on est assez réguliers. Marc a été très régulier avec tous les pneus, à toutes les séances, mais on est là. On a travaillé très dur et je pense qu'on est prêts à se battre. Il reste encore quelques choses sur lesquelles je peux progresser, ce qui est positif. On verra demain quelles seront les conditions et si on a aussi le warm-up pour y travailler ou pas."

Lire aussi :

Ces dernières améliorations devront principalement intervenir dans le secteur 3, où Dovizioso perd deux dixièmes entiers sur le leader. "On a travaillé, mais ça ne suffit pas. On continue à y perdre du temps et c'est un endroit où je pourrais clairement faire mieux. On se concentre donc là-dessus, on étudie les données, ainsi que celles des autres pilotes Ducati parce que chacun pilote d'une façon différente et on peut trouver du positif chez les autres. Il y a de la marge et c'est positif, alors on est prêts pour demain", conclut le pilote italien.

Un Andrea Dovizioso confiant, même si c'est bien Marc Márquez qui a mené la danse à la fois en essais libres et en qualifications. La différence de chrono entre les deux hommes n'empêche pas, en effet, l'Italien d'être un sérieux candidat à la victoire, d'une part grâce à son potentiel sur cette piste, mais aussi grâce au jeu psychologique que pressent l'Espagnol. "La stratégie de Dovi, c'est de tirer sur la corde pour voir si elle casse", observe le #93. "Cela fait partie des courses. Mais, moi, ce genre de jeux ne m'influence absolument pas." Rendez-vous au dernier virage, donc.

Cla # Pilotes Moto Temps Gap
1 93 Spain Marc Márquez Alentà
Honda 1'23.027
2 20 France Fabio Quartararo
Yamaha 1'23.461 0.434
3 4 Italy Andrea Dovizioso
Ducati 1'23.515 0.488

Avec Oriol Puigdemont

Article suivant
Le désavantage de partir loin pour Rossi ? Petrucci !

Article précédent

Le désavantage de partir loin pour Rossi ? Petrucci !

Article suivant

Photos - Les 59 pole positions de Marc Márquez en MotoGP

Photos - Les 59 pole positions de Marc Márquez en MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Q2
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Léna Buffa