MotoGP
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
02 mai
Course dans
21 jours
C
GP d'Italie
30 mai
Course dans
49 jours
C
GP d'Allemagne
20 juin
Course dans
70 jours
C
GP des Pays-Bas
27 juin
Course dans
77 jours
C
GP de Finlande
11 juil.
Course dans
91 jours
C
GP d'Autriche
15 août
Course dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
29 août
Course dans
140 jours
C
GP d'Aragon
12 sept.
Course dans
154 jours
C
GP de Saint-Marin
19 sept.
Course dans
161 jours
C
GP du Japon
03 oct.
Course dans
175 jours
C
GP de Thaïlande
10 oct.
Course dans
182 jours
C
GP d'Australie
24 oct.
Course dans
196 jours
C
GP de Valence
14 nov.
Course dans
217 jours

Dovizioso admet deux erreurs : celle de son équipe et la sienne

Le pilote Ducati fait amende honorable après avoir perdu de précieux points à Brno.

Dovizioso admet deux erreurs : celle de son équipe et la sienne
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, au freinage
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Andrea Dovizioso a laissé passer une opportunité de signer un solide résultat à Brno, devant se contenter d'une sixième place revenue de loin. La faute à la stratégie qui, si elle a tourné en faveur de Marc Márquez, a été plus poussive pour le pilote italien. Selon lui, la faute a été double : d'abord opter pour une seconde moto réglée comme la première, puis à titre personnel ne pas avoir compris quel était le bon moment pour passer par les stands.

"C'est dommage, malheureusement on n'a pas ramené ce que l'on devait ramener, et ce à cause de nombreuses petites erreurs, un peu sur tous les aspects", admet-il. "Notre stratégie était d'avoir les deux motos prêtes pour la pluie en début de course, au cas où il y ait eu un problème au début, et donc la moto n'était pas prête pour un changement [dès les premiers tours]. C'était la première erreur. À part ça, je veux admettre que je ne serais pas rentré de mon propre chef plus tôt, alors les erreurs ont été faites des deux côtés."

Dovizioso admet qu'il a eu du mal à interpréter l'évolution des conditions, alors que la piste s'est asséchée beaucoup plus vite que ce à quoi il s'attendait. "Mentalement, tu es dans une situation où [la piste] ne te semble pas prête, mais pendant que tu y réfléchis elle est en train de le devenir. Il faut donc anticiper la situation", détaille-t-il.

Une situation complexe à laquelle s'est ajouté un choix de pneus qui n'était, selon lui, pas optimal, avec notamment une gomme arrière tendre dont l'usure en fin de course était trop forte pour qu'il se sente parfaitement à l'aise. "Malgré tout, cela reste positif parce que je n'étais pas du tout à l'aise sur la moto, mais je n'ai pas baissé les bras et j'ai réussi à récupérer beaucoup de positions", retient-il.

Après s'être arrêté dans le cinquième tour, comme Rossi, Dovizioso comptait 28"5 de retard sur le leader à son retour en piste. Il a alors cravaché pour remonter dans le peloton, signant dans la seconde partie de la course un meilleur temps très proche de ceux de Folger, Rossi, Pedrosa et Viñales. Longtemps dans le sillage de Rossi, il finira par être semé par son compatriote et se heurtera à un dernier obstacle nommé Cal Crutchlow, qui s'intercale entre eux au classement final.

"Quand tu reviens en piste en étant 16e et en n'ayant personne devant, c'est une situation très difficile à gérer et j'y suis arrivé. Je suis très content de cet aspect", souligne Andrea Dovizioso. "On va essayer de tirer tout ce qu'il y a de positif de ce week-end, et aussi le négatif."

"Dans toute situation négative, il y a du positif et l'expérience vécue aujourd'hui nous fera sûrement changer de stratégie sur certains aspects", assure le pilote Ducati. "Essayons de donner l'importance qu'il faut leur donner aux erreurs commises, mais surtout d'engranger de l'expérience pour être mieux préparés pour les prochaines courses. Cependant, je le répète : je veux donner de l'importance à la performance que j'ai réalisée parce que, pour diverses raisons, je n'étais pas en condition d'être compétitif et je l'ai plutôt été. À mon avis, c'est assez important."

Cette sixième place rapporte à Andrea Dovizioso dix points, le plus faible score parmi les cinq hommes de tête du championnat. Le voici donc distancé de 21 longueurs par le leader, Marc Márquez, tandis que Valentino Rossi le talonne à présent pour un petit point.

partages
commentaires
Márquez : Ce qui compte c'est comment on finit le championnat

Article précédent

Márquez : Ce qui compte c'est comment on finit le championnat

Article suivant

Essais post-course - Meilleur temps in extremis pour Rossi

Essais post-course - Meilleur temps in extremis pour Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Dimanche - Course
Lieu Brno Circuit
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Corse
Auteur Léna Buffa