MotoGP 2017
Dossier

MotoGP 2017

Dovizioso - Iannone sans respect ; Lorenzo, une arrivée positive

partages
commentaires
Dovizioso - Iannone sans respect ; Lorenzo, une arrivée positive
Par : Léna Buffa
13 déc. 2016 à 08:46

À l'heure d'aborder sa cinquième saison avec Ducati, Dovizioso peut s'appuyer sur des éléments qui le motivent, qu'il s'agisse de son récent retour à la victoire ou de l'arrivée d'un nouveau coéquipier déjà détenteur de trois couronnes MotoGP.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Davide Tardozzi, Team Principal Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

À n'en pas douter, Ducati centralisera une bonne partie de l'attention lorsque les MotoGP vrombiront dans la nuit de Losail, en mars prochain, et qu'un nouveau championnat se dessinera avec une grille en grande partie renouvelée. De là à prédire qu'une Desmosedici se hissera sur la plus haute marche du Grand Prix du Qatar, comme beaucoup s'y risquent, c'est une perspective qu'Andrea Dovizioso préfère envisager avec prudence.

"J'ai été deuxième ces deux dernières années", rappelle-t-il dans une interview à La Gazzetta dello Sport, soulignant immédiatement que l'essentiel est ailleurs : "Mais gagner là-bas ça n'est pas important, parce que nous voulons jouer le titre." Un objectif à la portée de Ducati en 2017 ? "Il manque encore une petite étape, mais le travail abattu ces dernières années a été bon. Si on continue comme ça…"

2017 sera également, et surtout, l'année qui verra l'arrivée de Jorge Lorenzo dans le stand des Rouges, une pièce indissociable des ambitions toujours plus élevées nourries par Ducati. Et ce changement d'équipier n'est pas pour déplaire à Andrea Dovizioso après deux saisons d'une cohabitation parfois mouvementée avec Andrea Iannone.

"Le changement de coéquipier sera positif un peu pour tout le monde", souligne le pilote italien, qui ne fait pas grand cas lorsqu'il lui est demandé si Iannone lui manquera : "Non. D'un côté, il m'a seulement servi à m'encourager, étant donné que c'est un pilote très rapide, et cela m'a plu de l'avoir comme coéquipier. Mais l'attitude d'Andrea et de tout son groupe… Pour moi, le respect des personnes est important, et son groupe et surtout lui n'en ont pas."

En pleine préparation de la GP17, l'équipe technique Ducati doit désormais tenir compte des commentaires d'un nouveau pilote, habitué durant toute sa carrière MotoGP aux spécificités de la Yamaha. Pour l'instant, Lorenzo n'a pu tester la Desmosedici que durant une seule séance, mais il semble avoir pointé du doigt certains domaines qu'il aimerait voir changer. "En ce sens, l'arrivée de Jorge est positive : même si on a un style et une approche différents, il a demandé les mêmes choses que moi", précise Dovizioso.

Des changements personnels

C'est dans ce contexte que l'Italien, auteur en Malaisie de sa première victoire en sept ans, vit son intersaison, qu'il décrit comme "beaucoup plus calme." Il faut dire qu'il a conscience d'avoir fait du chemin dans son approche mentale : "Je le vis mieux, parce que depuis la mi-saison, j'ai fait un 'clic' qui m'a permis de finir la saison de façon positive, après une période centrale durant laquelle les choses ne s'étaient pas très bien passées. C'est une bonne chose dans l'optique de l'avenir."

Déjà actif dans sa préparation du prochain championnat, Dovizioso a choisi de suivre un entraînement différent, aidé en cela par un coach du nom de Francesco Cuzzolin. "J'ai changé de préparateur et on travaille sur des choses différentes pour essayer d'améliorer mon élasticité. Je veux utiliser les leviers de manière plus efficace", précise-t-il, assurément déjà tourné vers l'avenir.

Casquette Ducati Corse 2016 rouge
Casquette Ducati Corse 2016 rouge, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Ailerons - Lorenzo s'interroge sur l'argument de la dangerosité

Article précédent

Ailerons - Lorenzo s'interroge sur l'argument de la dangerosité

Article suivant

Pour Giacomo Agostini, "Márquez sera le nouveau Rossi"

Pour Giacomo Agostini, "Márquez sera le nouveau Rossi"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa