Dovizioso a payé cher son incapacité à passer Lorenzo

partages
commentaires
Dovizioso a payé cher son incapacité à passer Lorenzo
Par : Willy Zinck
12 août 2018 à 16:21

Bloqué derrière son coéquipier, l'Italien a subi une double peine : rester troisième, et devoir gérer ses pneus, affaiblis dans l'opération, lors de la seconde moitié de la course.

Le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Malgré sa troisième place du jour, c'est un Andrea Dovizioso très déçu qui s'est présenté en conférence de presse ce dimanche après-midi, après avoir laissé à ses deux comparses de la première ligne, Marc Márquez et Jorge Lorenzo, le soin de se disputer la victoire.

La première place, l'Italien ne l'a d'ailleurs occupée que l'espace de quelques centaines de mètres, au premier tour, conséquence d'un envol parfait qui l'a vu prendre le dessus sur le numéro 93.

Lire aussi :

Pas pour longtemps, alors que ce dernier a repris son dû, forçant Dovizioso à opérer un écart de trajectoire et à perdre plusieurs positions. "Malheureusement, cette fois de petits détails mis bout à bout font qu'on n'a pas réussi à être compétitifs", a déploré le numéro 4, désormais quatrième et dépassé par son coéquipier Lorenzo au championnat. "Il est clair que le fait de ne pas avoir roulé sur le sec nous a amené à ne pas faire le bon choix, mais ensuite le dépassement de Marc au virage 3 dans le premier tour m'a fait perdre beaucoup de places."

Mais si Dovizioso n'a pas fait partie des prétendants à la victoire en fin de course, il est loin d'avoir démérité, regagnant le terrain perdu avant de buter sur son voisin de garage, peu décidé à lui ouvrir la voie.

Du temps et de la gomme perdus derrière Lorenzo

Un instant clé dans la course du Transalpin, qui a détruit ses gommes en multipliant les écarts de trajectoire pour profiter d'une éventuelle brèche, qui ne s'est finalement jamais créée. "J'ai réussi à passer trois pilotes et je me suis placé en troisième position", reprend-il. "À partir de là, la course a commencé, Marc s'est mis à aller vite et les problèmes ont commencé, parce que maintenant Jorge a une manière de piloter qui le rend très difficile à dépasser. Il freine très tard et il ralentit beaucoup en milieu de virage."

À la mi-course, le pilote Ducati a dû se faire une raison, et céder face à la détermination de Lorenzo. "J'ai essayé [de le passer] pendant de nombreux tours, ça m'a fait prendre des risques, user mes pneus et je n'ai pas obtenu le résultat [attendu]", poursuit-il. "Cela a donc sûrement pesé dans l'usure de mon pneu, mais je ne peux pas quantifier à quel point cela vient du pneu et à quel point cela vient de ma façon de piloter."

Lire aussi :

Compte tenu du déroulé de sa course, on peut donc se demander si le recours au pneu médium était une bonne décision. Difficile cependant de faire des choix avisés, lorsque la moitié des séances d'essais se sont déroulées sur le mouillé, et n'ont donc laissé que trop peu de temps pour se faire une idée précise de la gomme adéquate sur 28 tours de course.

"Ce n'était pas facile de prendre la bonne décision", confirme Dovizioso. "Nous avons fait une bonne séance de qualifications en médium, et aujourd'hui il faisait plus chaud et nous pensons que c'était un bon choix. Mais je ne suis pas ce genre de pilote qui veut pointer du doigt le pneu. Je ne sais pas dans quelle mesure cela vient du choix du pneu en lui-même ou de la façon dont je l'ai utilisé lorsque j'essayais de passer Jorge. Ce n'est pas possible de savoir cela."

Avec Léna Buffa

Prochain article MotoGP
Márquez a tout tenté pour affaiblir les Ducati

Previous article

Márquez a tout tenté pour affaiblir les Ducati

Next article

Pas de miracle pour Rossi, 6e et finalement plutôt content

Pas de miracle pour Rossi, 6e et finalement plutôt content
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Pilotes Andrea Dovizioso Shop Now
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions