Dovizioso - "Je ne m'attendais pas à creuser un écart" avec Rossi

partages
commentaires
Dovizioso -
Par : Medhi Casaurang-Vergez
30 oct. 2016 à 10:59

Le vainqueur italien du Grand Prix de Malaisie revient sur une épreuve particulièrement éprouvante ; cette victoire lui permet d'atténuer la déception d'un début de saison compliqué.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
La moto d'Andrea Dovizioso, Ducati Team avec une bâche
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le poleman Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Il l'a fait ! Après plus de sept ans d'attente, Andrea Dovizioso vient d'ajouter un second trophée de vainqueur à son palmarès en MotoGP, et avec la manière en prime.

Auteur de la pole position la veille, l'Italien était en excellente posture pour convertir cette performance en succès le dimanche. Les averses ayant par endroits littéralement inondé le circuit de Sepang durant la pause déjeuner étaient un premier signe encourageant. Les conditions de piste allaient être délicates, et donc similaires aux essais ! Auteur d'un envol moins efficace que ceux de Jorge Lorenzo et Marc Márquez, Dovizioso prenait brièvement les commandes de l'épreuve au premier tour.

Après s'être fait dépasser par Valentino Rossi et Andrea Iannone, l'Italien se mettait en tête de suivre la cadence soutenue du duo de tête. Durant de nombreux tours, l'écart le séparant de son équipier ne dépassait pas la seconde. Dovizioso était dans l'allure, et prit ses responsabilités lorsque Iannone commença à perdre du terrain. Ni une ni deux, les deux Ducati s'échangèrent les positions, une boucle avant que le plus jeune des deux Andrea ne parte à la faute.

En quelques minutes, Dovizioso était revenu dans la roue arrière de son rival. Mais l'aisance de Rossi sur les freins l'empêchait de tenter la moindre attaque, avant que le pilote Yamaha ne parte au large à cinq tours de l'arrivée. Dovizioso sut saisir sa chance pour creuser l'écart et l'emporter.

"Je n'ai rien lâché"

Le vainqueur, le neuvième différent cette saison (un record dans la catégorie), raconte sa journée périlleuse. "De l'extérieur, on pourrait croire que tout était sous contrôle, mais ce n'est pas le cas ! La course était très difficile. Le début d'épreuve était très rapide, je n'ai rien lâché pour suivre les premiers, et j'en suis fier car c'est ce qui m'a permis de gagner. Je suis également satisfait de la moto, car elle a donné la même pointe de vitesse tout au long des 19 tours. C'est une de mes meilleures pistes, même si je n'y ai jamais gagné", explique-t-il.

Le pilote porteur du numéro 4 poursuit en analysant la fin de course. "D'habitude, Rossi ne s'avoue jamais vaincu, je ne m'attendais pas à creuser un écart. Mais dans la ligne droite des stands, j'ai vu que j'avais un avantage d'une seconde et demie, j'étais capable de garder une bonne vitesse. Bien entendu j'ai dû prendre beaucoup de risques. Ce qui a aussi fait la différence, c'est la meilleure traction en sortie de virage par rapport à Rossi", estime l'Italien.

Ce succès est une sorte de délivrance pour un pilote qui n'a pas été ménagé par l'infortune, avec trois abandons consécutifs au printemps. "De la deuxième à la quatrième course, je n'ai pas eu de chance. Mon compteur est resté bloqué à 20 points, alors que j'étais capable de faire deux podiums. Le pire moment a été atteint à Barcelone. Nous avions fait le mauvais choix de pneus, et nous n'avions pas de vitesse. Vous ne pouvez pas vous battre pour le championnat comme ça, il faut vraiment finir sur le podium ou le plus près possible quand ça n'est pas possible", poursuit Dovizioso.

Veste à capuche Ducati
Veste à capuche Ducati, sur Motorstore.com
Article suivant
Championnat - Rossi finira devant Lorenzo, Dovizioso remonte

Article précédent

Championnat - Rossi finira devant Lorenzo, Dovizioso remonte

Article suivant

Márquez - "Je n'ai rien senti d'étrange" lors de la chute

Márquez - "Je n'ai rien senti d'étrange" lors de la chute
Charger les commentaires