Dovizioso : Pas encore d'offre de Ducati ? "Ils doivent avoir leurs raisons"

partages
commentaires
Dovizioso : Pas encore d'offre de Ducati ?
Par : Léna Buffa
6 avr. 2018 à 06:50

Pilote Ducati depuis 2013, vice-Champion du monde en titre et actuel leader du championnat, Dovizioso attend toujours une offre formelle de prolongement de contrat. Et il commence visiblement à s'impatienter.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le deuxième Marc Marquez, Repsol Honda Team, le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Claudio Domenicali, Ducati Team, et le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Márquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

À l'heure d'entamer le deuxième Grand Prix de la saison MotoGP, l'attention portée à Andrea Dovizioso est décuplée. D'une part grâce à sa victoire sur la première manche, qui lui permet d'entamer le championnat en leader pour la première fois depuis 2004, année de son sacre en 125cc, mais aussi parce que son avenir n'est pas encore scellé.

Depuis le début de l'année, Ducati multiplie les déclarations de bonnes intentions en assurant vouloir en priorité conserver ses deux pilotes actuels. Hier encore Gigi Dall'Igna faisait savoir que la marque "travaillait" au renouvellement de Dovizioso et qu'il souhaitait un accord avant le début de la saison européenne, dans un mois.

Dans la foulée, Davide Tardozzi en a dit un peu plus sur l'avancée de la question, indiquant que Ducati en était à la phase de discussions avec le vice-Champion du monde en titre. "Nous avons commencé à avoir des négociations avec le manager d'Andrea et nous sommes assez confiants de pouvoir finaliser bientôt", a indiqué le team manager auprès du site officiel MotoGP, précisant : "Nous discutons vraiment de détails."

Des détails, peut-être, mais les choses ne semblent pas aller suffisamment vite aux yeux d'Andrea Dovizioso, qui est passé à l'offensive jeudi en indiquant qu'il attendait encore que les négociations mènent à une offre rédigée noir sur blanc. Interrogé pendant la conférence de presse inaugurale du GP d'Argentine sur ses chances de rester ou de quitter Ducati, le pilote a en effet glissé, non sans malice : "Quand j'aurai la proposition, nous verrons."

Une petite phrase qui a suffi à transmettre un message limpide : il est temps de passer aux choses concrètes. Et pour encore mieux se faire comprendre, le leader du championnat s'est montré un peu plus loquace lorsque les médias italiens lui ont demandé ce que Ducati attendait pour formaliser l'offre en question. "Vous le demandez à la mauvaise personne !" a-t-il d'abord répondu, ajoutant : "Ils doivent avoir leurs raisons, je ne saurais pas comment répondre différemment."

"Normalement je suis toujours transparent et je dis tout ce que je pense, mais pas toujours. Pour le moment, je le garde pour moi. Nous en parlerons plus tard, quand sera prise une décision en général", a-t-il précisé.

Les mariages se font à deux

A-t-il les idées claires de son côté quant à l'équipe avec laquelle il souhaite courir la saison prochaine ? "Non. Les décisions sont prises sur la base de très nombreux facteurs et, quand j'aurai ces facteurs en main, alors chacun prendra sa décision. J'ai mes idées, j'ai mes convictions, chacun a en tête ce qui est selon lui le plus juste, être à un endroit plutôt qu'à un autre, comment, pourquoi. Mais logiquement, les mariages se font à deux, pas seul, et quand viendra le moment de parler des détails, on verra."

Dans les négociations que souhaite mener Ducati avec ses deux pilotes actuels, la question financière n'est pas un moindre détail. Un an après l'établissement des contrats en cours, la différence de rémunération entre Dovizioso et Lorenzo parait en effet anachronique, les salaires étant estimés à 1,5 million d'euros pour l'Italien et à 12 millions pour l'Espagnol.

Ducati semble toutefois estimer qu'Andrea Dovizioso est l'élément central de son projet MotoGP après la progression notable qui a été la sienne depuis un an et demi, et celui-ci n'y est pas insensible. "Cela me fait très plaisir, c'était mon objectif, et durant ces années de hauts et de bas, ou plutôt [des années] pendant lesquelles nous avons rencontré tellement de difficultés, parvenir à être le pilote de pointe sur lequel Ducati veut miser et avoir conquis leur confiance – qui, par le passé, n'était pas comme elle l'est aujourd'hui – c'est pour moi un excellent résultat, une grande satisfaction. Mais ça n'est pas avec ça qu'on fait un contrat, ça ne suffit pas."

Par ailleurs, lorsqu'il lui est demandé s'il serait surpris que Jorge Lorenzo quitte Ducati au bout de deux ans à peine, Dovizioso se montre encore plus lapidaire en répondant : "Non." On l'aura compris, l'époque n'est pas aux grands discours chez Ducati, reste à voir maintenant quand le constructeur passera aux actes.

Prochain article MotoGP
Lorenzo veut se concentrer sur l'Argentine pour oublier le Qatar

Previous article

Lorenzo veut se concentrer sur l'Argentine pour oublier le Qatar

Next article

Grand Prix d’Argentine: Motocyclisme sur le TV suisse

Grand Prix d’Argentine: Motocyclisme sur le TV suisse

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités