MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

"Pas de risques inutiles" pour Dovizioso au test de Misano

partages
commentaires
"Pas de risques inutiles" pour Dovizioso au test de Misano
Par :
27 août 2019 à 15:40

Le pilote Ducati pourrait tenter de faire quelques tours en fin de semaine, afin de reprendre le guidon avant le prochain Grand Prix, mais la prudence est de mise après l'accident de Silverstone.

Si le calendrier MotoGP accorde une pause de deux semaines et demie aux pilotes entre les Grands Prix de Grande-Bretagne et de Saint-Marin, celle-ci donne place à un test important, le dernier auquel peuvent participer les titulaires avant la fin de la saison. Or, Andrea Dovizioso n'est pas certain à ce jour de pouvoir participer à ces essais, au programme à Misano jeudi et vendredi, alors qu'il se remet peu à peu de la très lourde chute dont il a été victime dimanche au départ de la course de Silverstone.

Pour son préparateur physique, bien qu'aucune blessure n'ait à ce jour été révélée, l'empêchant de reprendre le guidon, c'est la prudence qui prédomine. "Nous verrons s'il arrive à faire au moins quelques tours", explique celui-ci à La Gazzetta dello Sport. "Un pilote, plus il remonte en selle tôt et mieux c'est. Mais cela se fera seulement si Andrea est parfaitement en mesure d'essayer. Nous ne prendrons pas de risques inutiles."

Lire aussi :

Lourdement retombé au sol après avoir décollé sur la moto en perdition de Fabio Quartararo, qui venait lui-même de chuter, Andrea Dovizioso a reçu l'aide immédiate des secours en bord de piste, avant d'être évacué sur civière puis de finalement quitter les lieux à pied, mais dans la douleur. Examiné au centre médical du circuit, il a ensuite été transporté à l'hôpital pour plus de sécurité, alors qu'il avait momentanément donné des signes de perte de mémoire.

Rentré en Italie dimanche soir, le pilote Ducati ne s'est pas vraiment accordé de pause. Lundi matin, il était déjà auprès de son préparateur physique, mais pas uniquement pour reprendre l'entraînement : au vu du choc subi dimanche, il fallait dans un premier temps confirmer qu'aucune blessure n'aurait échappé aux examens qui, à chaud, se sont montrés rassurants.

"Sur demande aussi des médecins anglais, nous avons refait tous les examens, que ce soit au niveau orthopédique ou neurologique, et qui heureusement sont négatifs", explique Fabrizio Borra, le préparateur. "Nous les referons mercredi, car il est possible que certaines problématiques se présentent 48 heures après le choc."

En ce qui concerne les efforts physiques, ils sont dans un premier temps volontairement doux, car si le pilote a bel et bien échappé à toute fracture, il n'en a pas moins pris de gros chocs, notamment à la hanche, qui ont logiquement laissé place à des ecchymoses et des douleurs. "Nous avons commencé à le faire bouger un peu dans l'eau, afin de réactiver le corps et de faire se résorber les œdèmes causés par sa chute", explique Fabrizio Borra.

Article suivant
Morbidelli a compris qu'il devait revenir en arrière

Article précédent

Morbidelli a compris qu'il devait revenir en arrière

Article suivant

Miller : sa Ducati telle un "chopper" au départ de la course !

Miller : sa Ducati telle un "chopper" au départ de la course !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Léna Buffa