Dovizioso veut encore progresser pour menacer Viñales et Márquez

partages
commentaires
Dovizioso veut encore progresser pour menacer Viñales et Márquez
Par : Léna Buffa
25 mars 2017 à 10:45

Le pilote Ducati sait qu'il peut se battre pour le podium, dimanche à Losail, mais il vise bien plus et entend continuer à progresser pour menacer Viñales et Márquez.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team; Dani Pedrosa, Repsol Honda Team; Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Andrea Dovizioso poursuit sa préparation du Grand Prix du Qatar sans avoir encore atteint le niveau qui le satisferait pleinement. Sur une piste traditionnellement favorable à Ducati, c'est une Yamaha suivie d'une Honda qui donnent le ton depuis le début des essais libres.

Pour autant, le pilote italien n'a pas perdu espoir de réussir à franchir le palier qui lui permettra d'atteindre l'objectif qu'il s'est fixé : se battre pour la première place au terme des 22 tours de course. "On peut assurément jouer le podium, mais si on progresse encore un peu on pourra probablement jouer la victoire, qui est notre objectif", prévient-il.

"On est rapide ici, ça n'est pas mal, mais cela ne suffit pas, il faut progresser", martèle au micro de Sky Sport le pilote italien, qui ne se satisfait pas de son deuxième temps des EL2 ni du quatrième en EL3. Actuellement cinquième au classement combiné, il a certes assuré sa place en Q2, ce qui n'était pas le cas jeudi soir, mais pour lui l'essentiel est ailleurs, car il ne s'agit désormais plus uniquement de partir de la pole position ou de se battre pour le podium : Dovizioso veut passer au palier supérieur.

"Nous, on veut se battre pour quelque chose de plus", sourit-il, déjà poleman ici-même il y a deux ans et deuxième de ce Grand Prix ces deux dernières années. "C'est la raison pour laquelle on n'est pas content à 100%. On sait surtout à quel point Marc et Viñales sont forts en fin de course, ça n'est donc pas qu'une question de vitesse sur quatre tours, comme on peut le faire pendant les essais libres, mais il s'agit d'être au point en fin de course quand les pneus seront en moins bon état qu'ils ne le sont pendant les essais. La limite d'un week-end de course, c’est que l'on n'arrive jamais à mener les pneus à l'extrême comme lors des derniers tours d'une course."

La variation des conditions météo et de l'état de la piste complique encore un peu plus ce travail. "Ça a été une journée un peu particulière parce que les conditions n'étaient pas optimales. Il y a eu beaucoup de vent dans la nuit et dans la journée. Il a aussi plu et c'est une pluie 'sale'. C'était donc un peu difficile pour tout le monde", explique Dovizioso. "Il était difficile de trouver les bons réglages parce que les conditions étaient différentes de celles des tests et mon feeling n'est pas si génial. En termes de rythme, je ne suis pas du tout satisfait, parce que Maverick et Marc sont plus compétitifs et puisqu'il faut compter sur eux, il faut assurément qu'on progresse."

Côté pneus, aussi, Andrea Dovizioso et Ducati poursuivent leurs évaluations, sans parvenir pour l'instant à arrêter un choix. "Après les tests d'il y a deux semaines, on est arrivé ici dans l'idée de travailler avec le pneu medium, mais les conditions sont très différentes, il y a beaucoup moins de grip et le pneu medium a beaucoup de mal", constate-t-il. "[Vendredi], certains pilotes ont utilisé le pneu tendre et ils ont été, non seulement plus rapides mais aussi plus réguliers, alors dans ces conditions il est possible que ce soit intéressant."

Tout dépend à présent de l'évolution des conditions de piste, un paramètre qui reste difficile à anticiper à Losail, en particulier cette semaine car la météo est particulièrement perturbée. Un véritable déluge s'est abattu sur le circuit vendredi, après les essais, de quoi polluer à nouveau la piste. Et puisque la pluie est encore crainte pour la suite du week-end, une véritable inconnue continue de planer sur la tournure que prendra ce Grand Prix.

Prochain article MotoGP
Pedrosa : difficile de se pencher sur les réglages dans ces conditions

Previous article

Pedrosa : difficile de se pencher sur les réglages dans ces conditions

Next article

"Une leçon parfaite" et une bonne place pour Johann Zarco

"Une leçon parfaite" et une bonne place pour Johann Zarco

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions