MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
62 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
69 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
97 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
112 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
146 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
161 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
168 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
175 jours

Dovizioso n'a "pas de proposition de Ducati" pour le moment

partages
commentaires
Dovizioso n'a "pas de proposition de Ducati" pour le moment
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
18 mai 2020 à 15:29

Le manager du pilote affirme que les négociations avec Ducati n'avancent pas et prévient que l'accord financier qui pourra être trouvé pour 2020, en réponse à la crise actuelle, sera un élément central avant de parler de prolongation de contrat.

Le contrat qui unit Andrea Dovizioso et Ducati arrivera à échéance à la fin de cette saison atypique, tellement perturbée par la pandémie de COVID-19 qu'elle n'a même pas encore commencé et ne le fera au mieux que dans deux mois. Seulement, avant d'entamer les négociations pour un potentiel renouvellement de cet accord, le pilote italien et l'équipe doivent s'entendre sur les conditions économiques de cette campagne 2020, potentiellement très réduite par rapport à ce qui était prévu.

Avant que le monde ne plonge dans la crise, Yamaha a été le premier constructeur à boucler son line-up officiel pour 2021 et 2022, en renouvelant Maverick Viñales et en promouvant Fabio Quartararo. Dans le même temps, Honda s'est assuré des services de Marc Márquez jusqu'en 2024. Du côté de Suzuki, les accords verbaux se sont transformés ces dernières semaines en des contrats en bonne et due forme prolongeant l'engagement d'Álex Rins et de Joan Mir.

Ducati, KTM et Aprilia sont donc les seules marques à ne disposer d'aucun contrat officiel pour la prochaine saison et les suivantes, et pourtant tout porte à croire qu'il n'y aura pas d'échange entre les six pilotes qui occupent actuellement ces postes. "Dans une situation où il n'y a pas de courses, il est logique qu'il n'y ait pas beaucoup de changements de pilotes", admet Simone Battistella, manager de Dovizioso, à Motorsport.com.

Lire aussi :

Si aucune autre annonce n'a été faite jusqu'à présent, c'est principalement parce que pilotes et équipes essaient respectivement d'obtenir le traitement le plus avantageux pour les uns et les autres. Trouver le juste équilibre n'est déjà pas facile dans des conditions normales, et cela l'est encore moins depuis que la crise du coronavirus a frappé de plein fouet les comptes bancaires de toutes les marques. Doté du salaire le plus élevé parmi les pilotes encore sur le marché, Andrea Dovizioso est aussi celui pour qui il sera le plus compliqué de perdre le plus petit pourcentage possible de sa rétribution actuelle.

Simone Battistella a indiqué à Motorsport.com que les discussions avec Ducati sont en cours depuis plusieurs jours, mais que les deux parties ne sont pas parvenues à un consensus pour le moment et que les pourparlers sont au point mort. "Pour l'instant, nous n'avons aucune proposition de la part de Ducati", fait-il savoir.

Le principal obstacle porte sur l'aspect économique, alors que le pilote italien a vu ses émoluments passer d'environ 1,5 million d'euros par an à près de six millions en salaire de base en 2019, une fois qu'il est devenu le leader incontesté de Ducati après le départ de Jorge Lorenzo. Mais le point de friction ne concerne pas seulement le montant de son éventuel nouveau contrat, mais aussi celui qu'il devrait percevoir pour la saison 2020. Car avec un championnat retardé de plus de quatre mois, le calendrier ne comptera pas les 20 rendez-vous initialement prévus, une première version comportant un maximum de 12 courses étant attendue prochainement avant, hypothétiquement, qu'il soit complété par quelques épreuves hors d'Europe à partir de novembre.

Ce changement de programme amène les structures et leurs pilotes à revoir leurs ententes. Or, dans la situation d'Andrea Dovizioso, si ce problème ne se résout pas il sera difficile de commencer à travailler sur le prochain accord. "Tout dépendra du ton et de l'approche de Ducati. C'est-à-dire du pourcentage de salaire qu'ils entendent ôter à Andrea", indique Simone Battistella. "Cette année, nous sommes passés de 19 à 20 Grands Prix et cela n'a pas augmenté les chiffres [sur les contrats] des pilotes, n'est-ce pas ? Alors imaginons que le championnat 2020 ne comporte que dix courses : cela ne veut pas dire que le pilote doit être payé la moitié moins."

Lire aussi :

Si le manager de Dovizioso a fait savoir récemment que Ducati n'était "ni le premier ni le dernier choix" de son pilote, les options sont pour le moins réduites sur le marché MotoGP. La plus réaliste, chez KTM, se heurte à la volonté de Pit Beirer de conserver son line-up, ce dont il fait le plan A du constructeur de Mattighofen. Aprilia attend pour sa part la résolution de l'affaire de dopage dans laquelle est empêtré Andrea Iannone, mais entend le confirmer à son poste aux côtés d'Aleix Espargaró.

Le temps est un autre facteur que chacun tente d'utiliser à son avantage. Le manager de Dovizioso insiste sur le fait qu'il n'y a pas d'urgence à prendre une décision. Ducati, en revanche, aimerait parvenir à définir le line-up de son équipe officielle et celui du team Pramac dans le mois à venir, et l'issue des négociations avec Dovizioso en est un point central. Si un accord est conclu, tout porte à croire que l'Italien fera équipe avec Jack Miller, que la firme de Borgo Panigale considère plus prometteur que Danilo Petrucci, bien que ce dernier ait émis le souhait d'être jugé en piste une fois que les courses auront repris. Mais si les négociations avec son chef de file n'aboutissaient pas, Ducati s'orienterait alors probablement vers un binôme Petrucci-Miller, déjà associés par le passé chez Pramac.

Article suivant
Quartararo revisionne les courses où Márquez l'a battu en 2019

Article précédent

Quartararo revisionne les courses où Márquez l'a battu en 2019

Article suivant

Motorsport Images ouvre son archive pour l'intégration de millions de photos

Motorsport Images ouvre son archive pour l'intégration de millions de photos
Charger les commentaires