Dovizioso rassuré après un samedi de stress

partages
commentaires
Dovizioso rassuré après un samedi de stress
Par : Basile Davoine
20 mai 2017 à 18:40

Le pilote Ducati a couru après un passage en Q2, chutant notamment lors des derniers essais libres. Il s'élancera finalement depuis la deuxième ligne.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Présent en deuxième ligne sur la grille de départ du Grand Prix de France, avec à la clé le sixième chrono des qualifications, Andrea Dovizioso est revenu sur une journée stressante. Un samedi durant lequel il a couru après un passage en Q2, finalement obtenu grâce au meilleur chrono qu'il a établi en Q1. Non sans avoir chuté lors des EL4, perdant un temps précieux pour les préparatifs en vue de la course. 

"C'était très dangereux, très difficile de gérer les conditions", résume le pilote Ducati. "Ce matin, nous ne pouvions de nouveau pas être dans le top 10. Ces règles sont vraiment stressantes pour tout le monde car chaque séance d'essais libres doit être une séance de qualifications, car il faut être dans le top 10 et que le temps peut changer. Mais au final, aujourd'hui nous l'avons fait, nous avons pu aller en Q2."

Le seul regret que pourrait nourrir l'Italien est finalement d'avoir été plus rapide en Q1 qu'en Q2. En rééditant le même chrono, il aurait ainsi pu se hisser à la quatrième place : "J'étais content de mon chrono. Je n'ai pas pu le refaire en Q2, malheureusement, mais la deuxième ligne est vraiment, vraiment bien pour nous. Particulièrement après la chute en EL4. C'est la seule séance d'essais libres où tout le monde a pu travailler pour la course, et nous n'avons fait que sept tours. Mais au final, la vitesse semble plutôt bonne."

Avec un retard qui se chiffre à sept dixièmes sur les Yamaha en Q2, mais qui pourrait être corrigé à cinq dixièmes si l'on prend en compte ce fameux chrono établi en Q1, Dovizioso se dit donc optimiste pour la course. Concurrencer les trois Yamaha qui occupent la première ligne de la grille lui semble difficile, mais pas totalement impossible, en fonction des ajustements qui pourraient être effectués lors du warm-up.

"C'est certain, les trois Yamaha seront fortes demain, mais il semble que nous ne soyons pas trop loin", estime-t-il. "Nous verrons demain si demain matin il ne fera pas trop froid pour les pneus afin d'essayer d'améliorer quelques petites choses. Quand j'étais derrière Maverick [Vinales] dans les virages 1 et 2, j'ai perdu beaucoup de temps [...], et nous devons progresser à ces endroits-là."

Prochain article MotoGP
Grand Prix de France - Les plus belles photos du samedi

Previous article

Grand Prix de France - Les plus belles photos du samedi

Next article

Opération limitation des dégâts en course pour Dani Pedrosa

Opération limitation des dégâts en course pour Dani Pedrosa

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Catégorie Qualifications
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions