Dovizioso : "Reprendre 72 points en cinq courses, c'est impossible"

partages
commentaires
Dovizioso :
Par : Willy Zinck
1 oct. 2018 à 17:32

Faute de pouvoir se battre raisonnablement pour le championnat en cette fin de saison, le Transalpin travaille en vue de la saison prochaine afin de rendre sa Ducati performante sur tous les circuits.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Si l'équipe Honda s'est démarquée cette saison en alignant une machine capable de se battre pour la victoire pour ainsi dire sur tous les circuits, même ceux qui lui étaient jusqu'ici historiquement défavorables, Ducati peut désormais se vanter du même bilan positif en cette fin de saison.

La deuxième place d'Andrea Dovizioso en Aragón, après avoir longtemps occupé la tête de course et s'être battu jusqu'au bout face à Marc Márquez, est un signe qui ne trompe pas. Deux semaines plus tôt, le rythme affiché par les GP18 et la victoire du vice-Champion 2017 à Misano, sur un circuit où les Rouges n'avaient que peu brillé par le passé, étaient d'ailleurs déjà des signes annonciateurs de l'adaptabilité de la Desmosedici en cette seconde partie de saison.

La Ducati, une moto performante sur tous les circuits...

Le fruit d'un lourd travail de la part de la marque de Borgo Panigale, qui a tout fait pour que sa monture ne soit plus cataloguée comme étant une véritable balle sur les circuits rapides, mais aussi pataude sur les tracés plus sinueux. 

Lire aussi:

"Misano a été une réponse essentielle sur une piste sur laquelle on a toujours eu pas mal de difficultés, mais ici [en Aragón] on a eu encore plus de mal par le passé", a souligné Dovizioso lors de la dernière manche en Espagne. "Ce qu'on a fait ce week-end est une confirmation importante mais ça ne suffit pas."

"On progresse, on travaille bien, on continue à progresser ce qui est fondamental en MotoGP, mais si on veut se battre contre Marc et Honda, il faut qu'on fasse quelque chose de plus. Mais je suis plutôt serein, au sens où on travaille bien, je m'attends à pouvoir améliorer encore certains aspects parce qu'on a encore notre ADN – et aujourd'hui il s'est révélé – mais on améliore les points négatifs, alors on peut encore probablement les lisser."

... mais trop tard pour viser le titre

Seul bémol : le niveau atteint par Ducati intervient bien trop tard dans la campagne 2018, alors que Márquez a déjà fait le break au championnat. "Reprendre 72 points à Marc en cinq courses, c'est impossible", tranche le dauphin du numéro 93, qui devra probablement de nouveau au mieux se satisfaire de cette position en fin de saison. "La seule façon d'y arriver c'est s'il ne court pas – et même comme ça, ce serait difficile de reprendre 72 points ! Alors si on veut être réalistes, non. Tout peut arriver en course alors c'est ouvert, c'est encore ouvert mathématiquement, mais la situation est celle-là." 

Lire aussi:

Dans ces conditions, l'idée est sans doute d'utiliser les dernières manches de l'année comme terrain d'entraînement grandeur nature pour l'an prochain. En ce sens, le rendez-vous de Phillip Island promet d'être un test crucial pour savoir si Ducati a vraiment atteint un niveau qui lui permet dorénavant de jouer la gagne sur tous les théâtres d'opérations. "Ce qu'on doit essayer de faire c'est essayer de nous battre sur toutes les courses", confirme Dovizioso. "Phillip Island est surement sur le papier la plus difficile de tout le championnat, a priori, et ce sera donc un test."

L'an dernier, c'est en effet en Australie que l'Italien avait probablement perdu le titre face à Márquez, en terminant à la 13e place alors que son rival espagnol l'avait emporté, faisant ainsi le break au championnat.

Avec Léna Buffa

 
Prochain article MotoGP
Rabat toujours absent en Thaïlande, Torres rempile

Article précédent

Rabat toujours absent en Thaïlande, Torres rempile

Article suivant

Pour Aprilia, le travail sur la moto 2019 a d'ores et déjà commencé

Pour Aprilia, le travail sur la moto 2019 a d'ores et déjà commencé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités