MotoGP
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
30 jours
16 avr.
Prochain événement dans
44 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
57 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
85 jours
03 juin
Prochain événement dans
92 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
106 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
113 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
127 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
162 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
176 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
190 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
197 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
211 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
232 jours
28 oct.
Prochain événement dans
239 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
253 jours

Zarco veut faire oublier la référence Dovizioso chez Ducati

Johann Zarco voit Andrea Dovizioso comme "le meilleur exemple à suivre" pour tracer sa route chez Ducati, cependant il compte bien rapidement faire oublier le départ de l'Italien.

Zarco veut faire oublier la référence Dovizioso chez Ducati

Désormais plus haut placé qu'il ne l'était l'an dernier dans le groupe de pilotes Ducati, Johann Zarco aborde la saison 2021 avec un objectif clair à atteindre, celui de continuer à convaincre la direction de Borgo Panigale de son potentiel, lui qui a déjà le sentiment d'avoir réussi son pari en 2020 en s'adaptant à la moto italienne.

À l'heure où s'opère un changement majeur dans les rangs de l'escadron Ducati, le pilote français a conscience de la place occupée par Andrea Dovizioso dans le chapitre le plus récent de ce programme, avec 14 victoires obtenues à lui seul par le pilote italien en moins de quatre ans. "Dovizioso reste le meilleur exemple à suivre, étant donné ce qu'il a fait durant ces années, entre victoires et podiums. Andrea avait le contrôle sur tout et pour moi il reste assurément un point de référence", assure-t-il à GPOne.

Lire aussi :

Pour autant, Johann Zarco est bien décidé à rapidement faire oublier le départ de celui qui a été le pilier du programme ces dernières années, et ce alors que Ducati se cherche à présent un nouveau leader. "J'espère qu'il ne manquera pas, car ça voudrait dire que nous travaillons bien et dans la bonne direction. En 2021, Ducati aura des pilotes qui ont faim et qui sont compétitifs, qui pourront développer au mieux la moto", rappelle-t-il, ne cachant pas sa propre envie de s'affirmer dans ce groupe.

Après avoir pris ses marques avec la Desmosedici au sein de l'équipe Avintia, l'ancien pilote Tech3 et KTM s'est hissé à l'échelon supérieur en s'octroyant une place chez Pramac Racing. Si cela signifie qu'il n'a pas été choisi pour compléter le line-up du team factory aux côtés de Jack Miller, le Français n'en est pas moins ambitieux, retenant avant tout qu'il disposera lui aussi de la machine de dernière génération. Nouveau venu dans une équipe reconnue, il rêve d'être celui qui la mènera pour la première fois à la victoire.

"Je vise d'atteindre le même niveau que Jack, à savoir me battre pour le podium et la victoire. La saison passée, plusieurs pilotes sont montés sur la plus haute marche du podium et je suis convaincu que je pourrai gagner chez Pramac, parce que cette équipe a tout pour arriver au succès et elle est prête à le faire", estime-t-il.

À Jerez pour retrouver la confiance

En attendant les premiers essais MotoGP, prévus dans deux mois, Johann Zarco reprend la piste ce mercredi, inscrit parmi les participants aux deux jours de tests WorldSBK de Jerez comme le sont quelques-uns de ses collègues des Grands Prix. Avant de découvrir sa nouvelle Ducati Desmosedici, il limera le bitume avec une Panigale V4S, puissante routière du constructeur italien, transition idéale pour se confronter à nouveau aux sensations de la vitesse.

"Je suis heureux d'avoir cette opportunité", commente-t-il. "Pour moi, le test de Jerez sera un entrainement, avec pour objectif de retrouver la confiance après des mois sans moto. […] Je veux exploiter au mieux ces deux jours à Jerez. Je suis curieux de voir comment je me comporterai, surtout en vue de mars."

Les plans du Français sont pour le moment mis à mal par la pluie, qui a accueilli le contingent moto ce matin sur la piste andalouse et qui a convaincu tout le monde de rester au stand pour le moment. Comme lui, Michele Pirro, pilote d'essais Ducati, ou Maverick Viñales, également présent avec une moto de route, attendent une éclaircie pour donner le coup d'envoi de cette année.

partages
commentaires

Related video

Ducati prolonge avec le MotoGP jusqu'en 2026

Article précédent

Ducati prolonge avec le MotoGP jusqu'en 2026

Article suivant

Fausto Gresini reste dans un "état sérieux" et sous respirateur

Fausto Gresini reste dans un "état sérieux" et sous respirateur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco , Andrea Dovizioso
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa