Dovizioso sauve un podium et admet une pointe de déception

Le pilote Ducati voit Márquez revenir à égalité au championnat en dépit du fait qu'il a sauvé les points de la troisième place après une course compliquée à Misano.

Après ses deux victoires du mois d'août, Andrea Dovizioso a marqué aujourd'hui les points de la troisième place. Une belle réussite à titre personnel sur un circuit de Misano qui ne lui a jamais rapporté de grands résultats, mais l'Italien ne pouvait masquer une certaine frustration face à une performance en-deçà de ce qu'il espérait.

"Très content de ce week-end. Déjà, on est parti de la première ligne et on a confirmé qu'on était très rapides, ce qui est toujours un aspect très important, et puis le podium, que je n'avais jamais obtenu [ici]", résume-t-il pour l'aspect positif du bilan. "Cependant je suis un peu en colère, mais de façon positive, parce qu'on n'était pas au point pour la course. À mon avis, on aurait pu être un peu plus compétitifs, mais on n'a pas réussi à arriver [à la course] en étant prêts à 100%."

Le pilote Ducati s'est rendu compte dès le départ qu'il n'avait pas le potentiel pour gagner aujourd'hui. Immédiatement installé en troisième position, il a essayé d'observer Márquez et Petrucci pour tenter de comprendre où il pouvait progresser, en vain. "Je n'arrivais pas à trouver une façon de progresser à certains endroits où je perdais trop. Je ne gagnais que dans trois virages sur toute la piste", pointe-t-il.

"J'ai réalisé dès les premiers tours que ça allait être une course très difficile pour moi parce que je n'avais pas de grip, je ne comprenais pas pourquoi. Après la chute de Jorge, Danilo et Marc ont toujours affiché le même rythme, alors j'ai essayé de comprendre si j'avais une chance de rester avec eux jusqu'au bout, mais je n'avais pas de points plus forts qu'eux pour essayer de me battre contre eux."

"Si on analyse le résultat final après ce week-end, on est très contents – et on doit l'être –, mais c'est normal que sitôt la course finie il y ait un peu de déception, parce qu'on espérait être mieux lotis et je crois qu'on en aurait eu la possibilité [d'avoir un meilleur niveau] mais on n'a pas eu le temps d'y arriver avant la course."

Pas en condition de prendre des risques

Sentant qu'il n'avait pas de ressources, Dovizioso a limité sa prise de risques durant les 28 tours de course, pour ne pas mettre en péril les 16 points de la troisième place, un résultat somme toute acceptable et précieux dans l'optique du championnat.

"Comme tout le monde l'a vu, on pouvait très facilement partir à la faute, il y a eu beaucoup de chutes dans toutes les catégories, alors pendant la course je me suis dit qu'aujourd'hui il était plus important de marquer des points que d'enregistrer un zéro", défend-il. "Bien sûr, Marc a pris beaucoup de risques mais il se sentait bien pour le faire, moi je n'ai pas ressenti ça. Je ne suis pas très content du feeling que j'ai eu avec la moto et j'ai perdu quelques points au championnat. Mais vu les conditions qu'on a eues en course, sur le mouillé, et la confirmation qu'on a obtenue hier quant à notre vitesse sur le sec, je suis très content."

Ce résultat permet à Marc Márquez de reprendre la tête du championnat, qu'il occupe à présent à égalité de points avec Dovizioso. Auteur chacun de quatre victoires, ils se départagent pour l'heure au nombre de deuxièmes places : trois pour l'Espagnol contre une pour l'Italien.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Sous-évènement Course
Circuit Misano
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions