MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

2e du championnat, Dovizioso voit le verre à moitié vide

partages
commentaires
2e du championnat, Dovizioso voit le verre à moitié vide
Par :
28 oct. 2019 à 11:15

Le pilote Ducati peine à trouver des éléments positifs dans cette saison 2019 qui touche à sa fin et qui, comme les précédentes, lui rapporte la médaille d'argent. Le GP d'Australie aura ainsi été à l'image de son championnat et l'a laissé sur sa faim.

Assuré d'être vice-Champion du monde pour la troisième année consécutive, Andrea Dovizioso avait pourtant la mine des mauvais jours à l'issue de la course de Phillip Island, aussi déçu qu'au terme des épreuves précédentes par son incapacité à se mêler à la bagarre pour la victoire. S'il s'attendait à des difficultés sur la piste très particulière de Phillip Island, qui ne lui a jamais vraiment réussi, le pilote Ducati ne pouvait que regretter malgré tout l'écart qui le séparait du vainqueur à l'arrivée.

Lire aussi :

Qualifié seulement dixième, Dovizioso s'est installé dès le départ dans le groupe très fourni qui s'est constitué à l'avant de la course, et dont allaient finir par se détacher Viñales, Márquez et Crutchlow. Dès lors, il allait se confronter jusqu'à l'arrivée à toutes les motos du plateau à la seule exception de la KTM, pour tenter de se frayer un chemin dans ce groupe, mais sans parvenir à remonter plus haut que la septième position au terme des 27 tours.

"La septième place, ça n'est pas très bon, bien sûr. On avait la possibilité de finir troisième, et ça c'est positif, mais clairement l'écart ne l'est pas, c'est le problème", souligne le pilote Ducati auprès du site officiel du MotoGP, alors qu'il accusait 15"2 de retard sur le vainqueur. Par le résultat de la course comme celui du championnat, ce Grand Prix d'Australie était donc perçu par Andrea Dovizioso comme la confirmation que 2019 aura été une saison moins solide que les deux précédentes malgré sa place de "meilleur des autres".

"C'est une nouvelle confirmation de ce qu'a été cette saison. On a connu plus de hauts et de bas et on a eu plus de difficultés cette saison", reconnaît-il. Classé deux crans plus haut à l'entame du dernier tour, Dovizioso a perdu gros en se faisant une chaleur dans le virage 2, mais ce n'est pas selon lui ce qui doit lui donner des regrets. "On n'est pas aussi rapides que l'année dernière. On a pris 15 secondes et ça c'est négatif. J'aurais pu terminer troisième mais en étant simplement plus rapide d'une seconde, alors ça n'est pas ça le souci. On ne peut pas être content de ça, c'est la réalité du moment."

"Ce qu'il y a de bon aujourd'hui c'est qu'on a confirmé la deuxième place au championnat. Avec toute ce qui s'est passé cette saison, finalement on n'a pas été trop mauvais, [même si] Marc a fait la différence. […] Avec tous les hauts et les bas de cette saison, on est deuxième et on le confirme à deux courses de la fin. C'est le point positif, mais on n'est pas si compétitifs que ça et je ne suis pas tellement content", avoue le pilote italien.

Article suivant
La chute de 2018 a "hanté" Crutchlow toute l'année

Article précédent

La chute de 2018 a "hanté" Crutchlow toute l'année

Article suivant

Photos - Le GP d'Australie a fait le show !

Photos - Le GP d'Australie a fait le show !
Charger les commentaires